EN ELMS À SPA, LA PLUIE À MI-COURSE STOPPE LES 4 HEURES. VICTOIRE DU TEAM UNITED ALORS EN TÊTE !

 

 

ELMS 2018 SPA – départ donné derrière la voiture de sécurité pilotée par Yannick DALMAS Photo Antoine CAMBLOR

 

Après un peu plus de deux heures de course sur les quatre initialement prévues, disputées sous la pluie, avant qu’un véritable déluge ne rende la piste dangereuse, l’avant-dernière course du Championnat d’Europe d’Endurance Européenne de l’ELMS qui s’était élancée derriére la voiture de sécurité, a finalement été arrêtée, la Direction de Course, agitant sagement un drapeau rouge, à peu prés après deux des quatre heures initialement prévues.

 

ELMS-2018-SPA-La LIGIER du Team PANIS-BARTHEZ sur la patinoire SPADOISE

 

Et ce alors que les concurrents regroupés roulaient à allure plus que réduite à nouveau derrière la voiture de sécurité sur une piste rendue dangereuse, et du coup elle n’a pas pu reprendre, suite à la dégradation des difficiles conditions météorologiques, transformant la piste Ardennaise en une gigantesque patinoire…

 

ELMS-2018-Spa-Francorchamps-N°22-Ligier-JS-217-Gibson-Team-UNITED-AUTOSPORTS-Photo-Antoine CAMBLOR

 

Dans ces conditions dantesques, c’est donc l’une des Ligier-Gibson du Team United Autosports, la N°22 qui occupait le commandement de l’épreuve, lors de l’interruption et sa neutralisation, qui triomphe et remporte donc ainsi sa première victoire de la saison 2018, la paire formée du Portugais Filipe Albuquerque et du Britannique Philip Hansson.

 

ELMS-2018-Spa-Francorchamps-N°21-Oreca-07-Gibson-Team-DRAGONSPEED-Photo-Antoine-Camblor.

 

Le duo devançant dans l’ordre, l’Oreca N°21 de l’équipe US, DragonSpeed, avec à son volant le Français Nicolas Lapierre, le Britannique Ben Hanley, et le Suédois Henrik Hedman et une autre Ligier, la N°23 de l’écurie Française  Panis Barthez Compétition, avec son trio de pilotes formé des deux tricolores Tim Buret et Julien Canal, épaulés par l’Anglais Will Stevens.

 

ELMS-2018-Spa-Francorchamps-N°23-Ligier-JS-217-Gibson-Team-PANIS-BARTHEZ-COMPÉTITION-Photo-Antoine Camblor-

 

Le Top 5 étant complété par une autre Oreca 07– Gibson, celle de l’équipe Française IDEC Sports, avec les trois tricolores Nicolas Minassian, Erik Maris et Aurélien Panis.

 

ELMS-2018-Spa-Francorchamps-N°28-Ligier-JS-217-Gibson-Team-IDEC-Sport-Photo-Antoine-Camblor

 

Et par l’Oreca 07-Gibson du Team Duqueine d’un autre équipage 100% tricolore et formé de Pierre Ragues, Nicolas Jamin et Nelson Panciatici.

 

ELMS-2018-Spa-Francorchamps-N°29-ORECA-07-GIBSON-Team-DUQUEINE-ENGINEERING-Photo-A-Camblor

 

Etant donné que la course a eu, une durée inférieure à trois heures sur les quatre initialement prévues, 50% des points seulement sont attribués, comme le prévoit et le stipule le règlement.

ELMS-2018-Spa-Francorchamps-N°26-ORECA-07-GIBSON-Team-G-DRIVE-RACING-Photo-Antoine Camblor-

G DRIVE ET SES PILOTES RAFLENT LES DEUX TITRES

Suite aux conditions difficiles, un déluge se déversant sur la piste Spadoise, l’Oreca N°26 de l’équipe Russe du G-Drive Racing, termine loin dans le classement au dixième rang des LMP2 et au quatorzième du général, mais même avec la moitié des points distribuée, l’équipe est d’ores-et-déjà assurée  de remporter le titre de Championne ELMS 2018, totalisant 88,5 points, ne pouvant être rejointe et Roman Rusinov et Andrea Pizzitola le titre de Champions Européens, eux et avec le même nombre de   points, et ce sans attendre l’ultime épreuve, prévue à Portimao au Sud du Portugal en Algarve, le 28 octobre prochain.

ELMS-2018-SPA-Les-pilotes-G-DRIVE-fétent-les-deux-titres-Européens-pilotes-et-Équipes.

 

Concernant le troisième pilote G-Drive, le Français Jean-Éric Vergne, lui, il ne peut être titré, ayant raté une course – la manche d’ouverture au Paul Ricard – pour cause de concurrence avec une épreuve du Championnat du monde des monoplaces électriques de la Formula e, discipline où JÉV a été sacré le 14 juillet dernier, Champion du Monde à New York, à l’issue d’une saison exceptionnelle pour lui !

Vergne outre son titre et quatre succès en Formule e, décrochant aussi trois victoires en ELMS !

PAROLE DES CHAMPIONS

ELMS-2018-SPA- L’équipe G-DRIVE fête ses deux titres Européens, pilotes et Équipe

Roman Rusinov :

« Je crois que je préfère gagner des courses plutôt que des championnats, alors je suis un peu déçu aujourd’hui parce que j’aurais bien aimé me battre un peu plus en piste. Mais au final, je suis plus qu’heureux parce que le Directeur de Course a pris la bonne décision en arrêtant la course, car c’était assez dangereux. »

Et, Roman ajoute et précise :

« Nous avons remporté le championnat, peut-être pas tout à fait de la manière que nous aurions souhaité mais nous avons remporté de beaux résultats tout au long de cette saison et ce gros travail a payé. Je suis heureux pour G-Drive et pour mon coéquipier Andrea. C’est simplement dommage que Jean-Eric ne soit pas ici avec nous, nous n’aurions pas réussi sans lui. »

Andrea Pizzitola :

« Je suis tellement heureux. L’apprentissage de la catégorie LMP2 a été difficile pour moi ces dernières années. J’ai beaucoup appris mais je n’ai jamais eu l’occasion de montrer mon potentiel. Cette année, G-Drive Racing et TDS m’ont offert cette opportunité et je leur en suis très reconnaissant. Je me sens chanceux d’être dans une si grande équipe, très professionnelle, et nous avions la meilleure voiture pour nous battre pour le titre. Alors aujourd’hui, je suis très heureux pour l’équipe et pour moi-même. »

 

ELMS-2018-Spa-Francorchamps-N°2-Ligier-JS-P3-NISSAN-Team-UNITED-AUTOSPORT-Photo-Antoine Camblor.

UNITED AUTOSPORT REMPORTE AUSSI LE LMP3

L’écurie United Autosports est également victorieuse en LMP3, avec sa Ligier N°2 pilotée par John Falb et Scott Andrews, en remplacement de Sean Rayhall, qui termine en tête.

 

ELMS-2018-Spa-Francorchamps-N°15-Ligier-JS-P3-NISSAN-Team-RLR-MSPORT-Photo-Antoine Camblor

ELMS-2018-Spa Francorchamps-N°6-Ligier JS P3 NISSAN-Team-360 RACING-Photo-Antoine Camblor

 

Le podium étant complété par deux autres Ligier, la N°15 du RLR MSport de Farano, Van Uitert et Garofall et par la N°6 de 360 Racing du tandem Woodward- Kaise.

 

ELMS-2018-Spa-Francorchamps-N°80-Porsche-911-RSR-Team-EBIMOTORS-Photo-Antoine-Camblor

VICTOIRE DE LA PORSCHE EBIMOTORS EN LMGTE

Enfin, les Champions de la Michelin Le Mans Cup 2018, l’équipe Ebimotors, remportent leur première victoire de la saison en LMGTE avec Riccardo Pera, Fabio Babini et Bret Curtis au volant de l’une des Porsche 911 RSR, la N°80.

 

ELMS-2018-Spa-Francorchamps-N°55-Ferrari-488-GTE-Team-SPIRIT-OF-RACE-Photo-Antoine Camblor

 

Ensuite, on pointe la Ferrari N°55 du Spirit of Race de Babini-Pera-Curtis et une autre Porsche 911 RSR, celle de l’équipe Proton, la N°88 de Roda-Roda-Cairoli

 

François LEROUX

Photos : Antoine CAMBLOR

ELMS-2018-SPA- Les vainqueurs de l’équipe UNITED-AUTOSPORTS, ALBUQUERQUE et HANSSON

CLASSEMENT ÉCOURTÉ DE LA COURSE DE SPA

1 – Hanson-Albuquerque (Ligier JSP217-Gibson) United Autosports, 40 tours couverts

2 – Hedman-Hanley-Lapierre (Oreca 07-Gibson)  DragonSpeed, 40 tours

3 – Buret-Canal-Stevens (Ligier JSP217-Gibson) Panis Barthez, 40 tours

4 – Minassian-Maris-Panis (Ligier JSP217 – Gibson) IDEC, 40 tours

5 – Ragues-Jamin-Panciatici (Oreca 07-Gibson) Duqueine, 40 tours

6 – Owen-De Sadeleer-Boyd (Ligier JSP217-Gibson)United Autosports, 40 tours

7 – Nato-Plat-Petit (Oreca 07-Gibson) Racing Engineering, 40 tours

8 – Cougnaud-Hirschi-Gommendy (Oreca 07-Gibson) Graff, 40 tours

9 – Tereschenko-Chaves (Dallara P217-Gibson) AVF,  40 tours

10 – Lacorte-Sernagiotto-Nasr (Dallara P217-Gibson)  Villorba Corse, 40 tours

11 – Falb-Andrews (Ligier JS P3 Nissan) United Autosports, 40 tours (1er LMP3)

12 – Allen-Falchero-Enqvist (Oreca 07 Gibson) G-Drive Racing, 40 tours

13 – Farano-Van Uitert-Garofall (Ligier JS P3-Nissan)  RLR MSport, 40 tours

14 – Rusinov-Pizzitola-Vergne (Oreca 07-Gibson) G-Drive, 40 tours

15 – Woodward-Kaiser (Ligier JS P3-Nissan) 360 Racing,  39 tours

16 – Wells-Grist-Bell (Ligier JS P3 Nissan) United Autosports, 39 tours

17 – Millara-Bihel (Ligier JS P3-Nissan) MRacing YMR, 39 tours

18 – Babini-Pera-Curtis (Porsche Porsche 911 RSR) Ebimotors, 39 tours (1er LMGTE)

19 – Coigny-Borga (Ligier JS P3-Nissan) Cool Racing, 39 tours

20 – Cameron-Griffin-Scott (Ferrari F488 GTE) Spirit of Race, 39 tours

21 – Ried-Dienst-Olsen (Porsche Porsche 911 RSR) Proton Competition, 39 tours

22 – Patterson-McMurry-Kim (Ligier JSP217 – Gibson) Algarve, 39 tours

23 – Mateu-Mendez-Ponzio (Norma M 30-Nissan) Oregon, 39 tours

24 – Droux-Légeret-Ricci (Norma N30 Nissan) MRacing YMR, 39 tours

25 – Griffin-Macdowall-Molina (Ferrari F488 GTE) JMW, 38 tours

26 – Noble-Kapadia-Olsen (Ligier JS P3-Nissan) Ecurie Ecosse Nielsen, 38 tours

27 – Boguslavskiy-Chuklin-Pronenko (Ligier JS P3-Nissan) Speed Factory, 38 tours

28 – Vaglio-Klein (Norma N30 Nissan) DKR Engineering, 38 tours

29 – Smiechowski-Hippe (Ligier JS P3-Nissan) Inter Europol, 37 tours

30 – Drudi-Berlo-Mondini (Ligier JS P3-Nissan) EuroInternational, 34 tours

31 – Aubry-Chatin-Rojas (Oreca 07-Gibson) IDEC, 34 tours

32 – Cullen-Newey-Menezes (Oreca 07-Gibson) APR, 31 tours

33 – Dromedari-Dayson (Ligier JS P3-Nissan)  EuroInternational, 31 tours

34 – Roda-Roda Jr-Cairoli (Porsche Porsche 911 RSR) Proton, 31 tours

35 – Scheuschner-DeMarchi-Muller-Crepon (Ligier JS P3-Nissan) Inter Europol, 30 tours

36 – Krohn-Jönsson-Bertolini (Ferrari F488 GTE) Krohn, 17 tours

37 – Talkanitsa-Talkanitsa Jr-Clairay (Ligier JS P3 Nissan) AT Racing, 12 tours

38 – Andersen-Fjordbach (Dallara P217-Gibson) High Class, 10 tours

39 – Lahaye-Lahaye-Heriau (Norma M 30-Nissan) Ultimate, 8 tours

40 – Dracone-Baratto (Ligier JS P3-Nissan) BHK, 4 tours

 

ELMS Endurance

About Author

gilles