MOTOGP 2018, POLE ET DOUBLÉ DUCATI À MOTORLAND ARAGON

 

MARQUEZ EN FORME MAIS UNE CHUTE L’A RALENTI

 

En fait, sur un de ses circuits favoris, deux jours après l’inauguration du monument du virage qui porte son nom, Marc Marquez était le favori de ce samedi.

Et il était en tête après les trois premières séances d’essai.

Puis est arrivée la quatrième et dernière session, la seule vraie séance d’essais libres de la cylindrée, car les trois autres sont déjà qualificatives.

C’est la session où l’on teste la moto en réglages courses et Marquez est allé au tas, il a ramené sa moto mais très chiffon, et du coup il n’avait plus qu’une moto pour la qualif.

Celle-là pas question de la casser!

Différence essentielle avec les autres, au changement de train de pneus, ses mécanos doivent changer les roues quand les autres changent juste de moto, ce qui va empêcher Marquez de démarrer ses tours rapides quand il le veut.

Néanmoins, au premier train de pneus, il est déjà …meilleur temps!

Nouveau train, Marquez ne part pas quand il veut, il n’est pas où il veut dans le trafic, il se retrouve derrière Dovizioso, ce n’est pas ce qu’il voulait.

 

LORENZO, POLE POUR 14 MILLIÈMES DEVANT DOVIZIOSO

 

Et au final, Jorge Lorenzo coiffe son coéquipier de… 14 millièmes, Marquez est troisième temps à 65 millièmes de Dovi.

Autrement dit, en places c’est une raclée, en millièmes, c’est une baston.

Prévisible, ce n’est pas un pronostic, Lorenzo partira en holeshot, il gagnera peut-être la course, Marquez s’en fout qui possède la bagatelle de … 91 points d’avance sur lui au général!

En revanche, il sera peut-être en grosse baston avec Dovizioso…

Mais ce qui est sûr c’est qu’il a entendu, une fois de plus, la leçon du destin, on tombe peut-être mais pas en course!

Or dans son dernier tour, il a mal glissé (dans un droite, son mauvais côté, il pratique le Dirt Track et adore glisser à gauche), il sait exactement ce qu’il peut faire.

Il dira à l’arrivée qu’il sentait bien le coup mais a mal pris le virage 12, hors il n’avait aucune marge parce qu’il est repris dans le bout droit par les Ducati.

 

YAMAHA LE CAUCHEMAR

 

Pour Yamaha par contre, c’est une journée de débâcle…

À l’issue des trois premières sessions, aucune des trois Yamaha n’était qualifiée directement en Q2,
là où se roule la pole!

Viñales onze, Zarco quinze, Rossi dix huit, c’est la première fois depuis la création du système Q1-Q2.

Ils sont donc tous passés en Q1, où l’on repêche seulement deux pilotes pour courir en pole, Viñales fait le meilleur temps devant Nakagami, Zarco partira en quatorzième place sur la grille, Rossi dix huit!

Un cauchemar.

À propos de cauchemar, Pol Espargaro s’est blessé, clavicule cassée, il ne roulera pas le GP.

 

Résultats Pole MotoGP Aragon 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/ARA/MotoGP/Q2/QualifyingResults.pdf?v1_776213c5

MOTO3
JORGE MARTIN AU BOUT DU TEMPS

 

On sait que dans cette cylindrée, comme en Moto2 d’ailleurs, il y a huit points entre deux pilotes qui se battent seuls pour le titre, le reste du plateau fait de la figuration.

Martin joue bien le premier train de pneus, rate complètement son deuxième, son adversaire Bezzecchi en profite pour prendre la pole temporaire, Martin se met en conditions de torero, un seul tour rapide possible, et il pulvérise Bezzecchi de… sept dixièmes, l’Italien finira d’ailleurs sixième et partira en deuxième ligne.

Ce qui, en Moto3, ne signifie rien, sauf que Martin est très affûté, il a déjà huit points d’avance au Mondial et il a faim !

Résultats Pole Moto3 Aragon 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/ARA/Moto3/QP/Classification.pdf?v1_f9a11ae6

 

MOTO2
BINDER EN POLE, QUARTARARO SEPT,
OLIVEIRA AU DIABLE VAUVERT

 

Étonnant, Binder et Oliveira ont la même moto, la KTM Moto2 à moteur Honda, l’un est en pole et l’autre à dache, dix huitième temps !

L’ennui c’est qu’Oliveira joue (jouait ?) le titre avec l’Italien Bagnaia qui n’est pas en pole mais quand même loin devan !

On sait que l’Italien de Sky est en mode hallali en ce moment, et c’est justement le moment d’enfoncer le clou!

 

QUARTARARO SEPT

 

On a vu notre jeune Français Fabio Quartararo se battre comme un fou en milieu de séance, il termine sept bien mais pas mieux que bien.

Un truc bien dans ces pole un peu inattendues, les matches du dimanche vont être sévères…

Tant mieux

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

Résultats Pole Moto2 Aragon 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/ARA/Moto2/QP/Classification.pdf?v1_2c1f365b

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis