DE PRESTIGIEUX PILOTES EN PISTE AU GOODWOOD REVIVAL 2018

 

 

Comme chaque année à Goodwood, de nombreux anciens pilotes connus –et même très célèbres– avaient fait le déplacement
à l’invitation des organisateurs.

Passons-les rapidement en revue 

GOODWOOD 2018 – Sir Jackie STEWART le samedi au volant de la belle Eagle T1-G de Dan Gurney Photo SERGE DUBOIS

 

• A tout seigneur, tout honneur: Sir Jackie Stewart était présent tout le week-end, mais comme d’habitude très difficile à approcher.

Il a rendu un bel hommage à Dan Gurney décédé en décembre dernier, en pilotant sur deux tours, la belle monoplace Eagle T1-G de l’Américain.

Cette voiture magnifique, -peut-être la plus belle jamais vue en F1- avait remporté, rappelons-le, le Grand Prix de Belgique 1967 à Spa-Francorchamps.

 


GOODWOOD-2018-Derek-BELL à la sortie de-St-Marys-Corner au volant de  la même-Eagle le dimanche- Photo-SERGE-DUBOIS

 

• Derek Bell : Le sympathique pilote Anglais, ancien pilote de F1 et cinq fois vainqueur au Mans, pilotait discrètement une belle Chevrolet Corvette Stingray de 1965.

Malheureusement, il ne figurait pas parmi les favoris du RAC TT Celebration et la belle Américaine bleue ne faisait pas mieux que dix-septième.

 


GOODWOOD-2018-Jean Pierre JARIER ne fut pas très heureux au volant de sa belle AC-Cobra-n°28-Photo-SERGE-DUBOIS


GOODWOOD-2018-L’AC-Cobra-de Jean Pierre JARIER arrêtée-longuement-au-stand-Photo-SERGE-DUBOIS.

 

• Jean-Pierre Jarier : L’excellent ancien pilote de F1 surnommé « Godasse de plomb ». JPJ pilotait une splendide AC Cobra bleu nuit de 1964, qui malheureusement sur ennuis de moteur, ne put finir la course du RAC TT.

 


GOODWOOD-2018-Le souriant Nicolas MINASSIAN s’est bien amusé au volant de sa Cobra-n°3-Photo-SERGE-DUBOIS.

 

• Nicolas Minassian : Dans la même course et sur la même voiture AC Cobra n°3 (de 1963), Nicolas Minassian brillait par son pilotage sûr et spectaculaire.

Il finissait à la 9ème place à 1’17 du vainqueur, la Cobra des frères Hart. Il avait piloté la veille dans le St Mary’s Trophy, une Mini Cooper S de ’64, finissant 15ème.

 


GOODWOOD 2018 – Le pilote Audi (puis Porsche) au Mans André LOTTERER pilotait ici une Alfa GTA 1600 Photo SERGE DUBOIS.

 

• André Lotterer : le sympathique Belgo-Allemand, trois fois vainqueur au Mans, venait pour la première fois à Goodwood et s’est bien amusé. Au volant d’une Alfa Romeo GTA 1600 de ’65 il termina 10è et promit de revenir…

 

GOODWOOD-2018-Jochen MASS prêt au départ sur sa Mercedes 300-SL Gullwing-Photo-SERGE-DUBOIS.

 

• Jochen Mass : l’Allemand, vainqueur des 24 Heures du Mans ’89 sur une Mercedes du Team Sauber, est désormais attaché à la firme à l’étoile pour des manifestations historiques .

Il pilotait ici une 300 SL « Gullwing »arborant une étrange couleur gris mat, mais cette fameuse voiture ne lui permettait pas mieux qu’une quatorzième place dans le Freddie March Memorial trophy. Il pilotait aussi une Alfa GTA dans le St Marys Trophy (17è).

 

GOODWOOD-2018-Le facétieux Emmanuelle PIRRO toujours à l’aise partout-Photo-SERGE-DUBOIS

GOODWOOD-2018-Emmanuelle-PIRRO au volant de la très rare Ferrari 250-GTO Breadvan, il remporte le Kinrara-Trophy.-Photo-SERGE-DUBOIS

 

• Emmanuele Pirro : Le très souriant pilote italien, cinq fois vainqueur des 24 Heures du Mans, s’en est donné à cœur joie dans la première course disputée en fin  d’après-midi le vendredi. Au volant d’une étrange Ferrari 250 GT « Breadvan » de 1961, il dominait trois Jaguar Type-E.

On le vit aussi le samedi dans le St Mary’s Trophy au volant d’une Ford Cortina-Lotus de ’64, mais il dut abandonner. Il fut très démonstratif sur le podium en amusant la galerie par ses facéties.

 

GOODWOOD-2018-Phil-KEEN imposa magistralement sa Lister-Jaguar-38-L de 1959-Photo-SERGE-DUBOIS.

 

A noter la très belle prestation de Phil Keen qui finit second la première course sur une Jaguar Type-E derrière Emanuelle Pirro et remporta de façon magistrale la dernière le dimanche.

Après avoir réalisé la pole, il partait dernier de la voie des stands suite à un petit problème de démarreur, et remonta un à un tous ses adversaires pour finir triomphalement !

 

Texte et photos : Serge DUBOIS

Auto Historique

About Author

gilles