LA MORT DE DON PANOZ

 

 

Triste nouvelle qui nous parvient ce mardi soir 11 septembre 2018

DON PANOZ est mort…


DON-PANOZ-24HEURES-DU-MANS-2012-Avec-DELTAWING-Photo : Thierry COULIBALY – Autonewsinfo

 

L’homme d’affaires et fondateur de l’écurie éponyme Panoz, et de la marque Panoz, Don Panoz est décédé, ce mardi à l’âge de 83 ans- il était né le 13 février 1935 à Alliance dans l’Ohio, et ce dès suites d’une longue maladie !

Pour les passionnés DON PANOZ rime avec 24 Heures du Mans, l’épreuve Sarthoise où ses célébres et inoubliables Batmobiles s’illustrérent au début des années 2000.

Mais Don Panoz fut aussi l’homme à l’origine du programme Deltawing et des GT Atalante et Abruzzi!

Il était enfin le propriétaire du magnifique circuit de Road Atlanta à Braselton en Géorgie, où se déroulent chaque automne, la fameuse épreuve de Petit Le Mans! Et aussi de celui de Sebring, en Floride.

 Avant de se passionner pour la compétition automobile cet homme d’affaires a construit son immense fortune dans l’industrie pharmaceutique en Irlande et notamment la vente de patches anti-tabac, avant de lancer sa propre marque automobile.

En 1999, il avait donné naissance au championnat d’endurance Américain, dénommé ALMS (American Le Mans Series) avec le partenariat de l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) le promoteur des 24 Heures du Mans

Tous les fans se souviennent de ces monstrueuses, par la forme mai aussi le bruit dément, de ses  Panoz GTR-1, et LMP-1 Roadster.

Coté performances, les Panoz, comme meilleurs résultats, se sont classées cinquièmes au classement général en 2000 et 2003 aux 24 Heures du Mans, avec les équipages composés de Pierre-Henri Raphanel, Johnny O’Connell, Hiroki Katoh et de Olivier Beretta, Gunnar Jeannette et Max Papis.

 

Panoz-Green4U-Technologies.

 

En 2017, au cours de la longue semaine des 24 Heures du Mans, Don Panoz, nous avait dévoilé et présenté son ultime création, dernier projet, la Panoz Green GT, bolide conçue par l’entreprise Green4UTechnologies, un prototype futuriste 100% électrique, à l’époque imaginé pour utiliser le fameux Stand 56, mais ce projet n’a jamais été activé en course.

 

Dès l’annonce du décès de Don Panoz, l’ACO, a immédiatement réagi ce mardi en début de nuit

 

Ainsi Michel Cosson, qui fut Président de l’ACO de 1992 à 2003, lequel se souvient :

« D’un homme qui a œuvré avec nous pour l’internationalisation de l’ACO. Il nous a accompagnés dans son ouverture sur le monde. »

Pour Jean-Claude Plassart, Président de l’ACO de 2003 à 2012:

« Don était un grand ami de l’ACO et un ami personnel. Je tiens à saluer son enthousiasme pour le développement du sport automobile dans le monde et le rayonnement des 24 Heures du Mans à l’international et tout particulièrement aux Etats-Unis, son pays. »

Enfin, l’actuel Président de l’Automobile Club de l’Ouest, Pierre Fillon de son côté, confie:

« Je suis particulièrement ému et triste aujourd’hui. Lors de la dernière édition du Mans Classic, j’ai eu le privilège de piloter la Panoz Esperante GTR-1 de 1998 sur le grand circuit des 24 Heures. Cette machine était visuellement, vraiment étonnante mais au volant, elle l’était tout autant. Je m’attendais à quelque chose d’exceptionnel, et cela a bien été le cas. Aussitôt, j’avais partagé ce moment avec Don Panoz. Je lui avais envoyé une photo et un message, car nous avons toujours été proches, des partenaires, des coéquipiers de l’Endurance. J’étais fier et heureux de pouvoir lui témoigner une fois encore, mon amitié et mon respect. Cette photo était un des nombreux exemples de notre passion commune. Non seulement, nous pouvions pour le plaisir passer des heures à échanger sur cette discipline, ces machines exceptionnelles ou ces hommes incroyables, mais lui comme moi, nous travaillions aussi ensemble pour ce sport. »

Et, Pierre Fillon, enchaine et lâche:

« Depuis la création de l’American Le Mans Series, les liens entre l’Amérique et l’ACO se sont renforcés. Don Panoz a été le grand ambassadeur de cette relation. Suite à un parcours professionnel très riche et original, Don Panoz est peut-être venu par hasard à l’automobile et au sport automobile, mais il n’est pas resté dans ce domaine par hasard. Devenu fan de sport automobile, il  a agi comme un entrepreneur. Son objectif était d’impulser et de créer des projets viables. Récemment, il travaillait encore sur un programme de  »garage 56 ». Il était un visionnaire, toujours en avance. L’homme va nous manquer terriblement, l’expert tout autant. J’adresse, au nom de l’ACO, mes plus chaleureuses pensées à sa famille et ses proches. »

A titre personnel, je conserverai l’image d’un personnage passionné, ouvert et avec qui j’avais longuement conversé sur le circuit Nivernais de Magny Cours, à l’occasion d’une séance d’essais privés de la Deltawing!

Autonewsinfo adresse ses très sincères condoléances attristées à sa famille et notamment à sa femme Nancy, ses fils Danny et Chris et ses filles Donna, Dena, Lisa et Andrea

.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY -Alain MONNOT et TEAM

 

 

CIRCUIT d’ATLANTA la PEUGEOT 908 en 2010

BATMOBILE PANOZ aux 24 HEURES du MANS en 2000

24-HEURES-DU-MANS-2012-DELTAWING-nouvelle-portion- Photo-Patrick MARTINOLI autonewsinfo.

Championnat d’endurance US 2015 TUDOR-USCC-2015-AUSTIN-La-DELTAWING

PANOZ Abruzzi- Spirit of Le Mans

 

Endurance Evenements Nécrologie Personnalités Sport

About Author

gilles