VICTOIRE DE LA NISSAN ONROAK DE DERANI-VAN OVERBEEK, EN IMSA À LAGUNA SECA

 

 

IMSA-2018-LAGUNA-SECA-VICTOIRE pour la NISSAN-ONROAK du Team TEQUILA-PATRON-EXTREM-SPEED

 

Victoire ce dimanche  pour l’équipe Tequila Patron Extrem Speed avec l’équipage formé du Brésilien Pipo Derani et de l’Américain Johannes van Overbeek, les deux coéquipiers de la Nissan Onroak Dpi, la N°22 lors de l’avant-dernière manche du Championnat d’endurance US, IMSA WeatherTech SportsCar, sur le circuit Californien de Laguna Seca, en Californie

Van Overbeek avait pourtant démarré à l’arrière de la grille Prototype, s’élançant dernier aprés avoir raté la séance de qualification de samedi pour cause d’indisposition physique, et il a réussi à éviter l’ incident du premier tour avec la Cadillac DPi-VR N°5 de l’équipe Mustang Sampling, alors conduite par Joao Barbosa sur la ligne de départ.

 

IMSA 2018 LAGUNA SECA -Arrêt ravitaillement pour la NISSAN ONROAK

 

La Nissan DPi ensuite pilotée par son partenaire Brésilien a méthodiquement progressé, passant dans le Top cinq pour la première fois une heure et huit minutes après le début de la course et y restant pendant la majeure partie du reste de la course.

Derani était remonté deuxième alors qu’il restait 35 minutes de course lorsque le leader de la course, Harry Tincknell, la Mazda DPi  N°55 en essayant de dépasser la Ligier de Gustavo Yacaman s’est accroché!

Derani a de ce fait hérité de la tête en conséquence de cet incident et n’a enduite en fin de course, jamais été menacé, filant  vers la victoire.

La Nissan Onroak  triomphant avec 10,9 secondes d’avance sur Colin Braun au volant de l’ORECA LMP2, la N° 54 du CORE Autosport

À l‘arrivée, Pipo Derani, expliquait :

« Mon équipe est incroyable. Si ce n’était pas pour eux, nous n’aurions certainement pas fini victorieux aujourd’hui. Nous avons eu une course difficile. Ils ont continué à me pousser à la radio. Économisez du carburant, économisez des pneus, et ils continuaient à me pousser tout le temps. »

Et le Brésilien poursuivait :

« C’était une journée incroyable. J’ai même effectué un dépassement sur le tire-bouchon (le fameux virage en descente du corkscrew), ce qui est bien. Cette équipe, peu importe ce qui arrive, continue à se battre et à se battre. Nous avons eu une saison difficile, mais nous en sommes ici, avec deux victoires au compteur. Nous avons connu beaucoup d’abandons cette saison, mais enfin une belle course aujourd’hui et un résultat incroyable ici avec notre succés. »

 


IMSA 2018 LAGUNA SECA – La NISSAN ONROAK EXTREM SPEED

 

Ce dimanche était en effet la première victoire du duo Derani et van Overbeek depuis celle obtenue aux 12 Heures de Sebring au printemps dernier en mars.

Pour van Overbeek, il s’agit de sa 15ème victoire en IMSA (Six en Championnats WeatherTech, 8 en American Le Mans Series, 1 en GRAND-AM), et c’est la cinquième victoire en IMSA, pour Pipo Derani, toutes dans des compétitions du Championnat WeatherTech.

Van Overbeek qui avait également gagné l’épreuve d’endurance du WeatherTech Raceway à Laguna Seca en 2014 confiait, lui:

« Chapeau au Team. Ils ont fait un travail fantastique. Il y avait un nombre inhabituel de drapeaux jaunes aujourd’hui. Mais nous nous sommes battus et Pipo a fait un travail incroyable comme d’habitude. Les arrêts étaient parfaits, la voiture était géniale, les pneus Continental étaient géniaux et le moteur Nissan était très performant. Je ne pouvais pas être plus heureux. »

Quant aux seconds, Braun et son copilote Jon Bennett, ils ont obtenu un gain considérable de points dans la poursuite de leur victoire au Championnat Prototype avec leur deuxième place, leur quatrième performance consécutive.

Avec seulement maintenant à disputer, la dernière manche, l’épreuve du  Petit Le Mans à Road Atlanta le 13 octobre, Braun et Bennett ont désormais quatre points d’avance sur la paire, Éric Curran et Felipe Nasr, soit 254 conte 250.

Curran et Nasr qui terminent cinquième dans la course de ce dimanche avc leur Cadillac DPI-V.R N°31 du Whelen Engineering.

Sur la troisième marche du podium de Laguna Seca, on trouve Juan Pablo Montoya et Dane Cameron avec l’une des Acura ARX-05 DPi, la N° 6 du Team Penske, leur quatrième podium de la saison.

Tincknell après sa touchette, s’est battu pour terminer quatrième dans la Mazda DPi N°55 avec son copilote Jonathan Bomarito.

Filipe Albuquerque, et son copilote de Barbosa, pointant maintenant au Championnat à 33 points derrière ses coéquipiers d’Action Express Racing. La Cadillac N°5 n’ayant pas franchi la ligne d’arrivée suite à son abandon aprés l’incident du premier tour, la voiture et ses pilotes ne glanant aucun point ce dimanche.

 

IMSA-2018-LAGUNA-SECA-VICTOIRE-pour-la-BMW-du-Team-RAHAL-RLL.j

NOUVEAU SUCCÈS BMW EN GT

 

Dans la catégorie des GT, second et nouveau succès consécutif  pour l’équipe Rahal RLL BMW!

La victoire revient à nouveau à l’équipage Alexander Sims- Conor De Phillippi avec la BMW M8 GTE qui l’emporte en précédant la premiére des Porsche 911 RSR, celle du tandem Earl Bamber- Laurens Vanthoor, le podium étant complété par la plus rapide des Corvette C7.R, celle du duo  Jan Magnussen- Antonio Garcia .

 

IMSA-2018-LAGUNA-SECA-La BMW, victorieuse dans le Corkscrew.

La paire Jesse Krohn-Edwards qui roule avec l’autre BMW M8 GTE du Rahal RLL, se classant à la quatrième place, le Top 5 en GT étant complété par la deuxième Corvette C7-R, celle de Gavin/Milner.

Mauvais week-end pour les deux Ford GT du Chip Ganassi, Briscoe/Westbrook, terminant 28ème à à 32 tours, cependant que Hand-Mueller, se classent encre plus loin, 32ème à 101 tours !

 

Le prochain rendez-vous du Championnat WeatherTech, celui du Petit Le Mans, une épreuve de 10 heures, programmé sur le  circuit de Road Atlanta, à Braselton, est prévu le samedi 13 octobre prochain.

 

Peter GRISWOLD

Photos : IMSA et TEAM

 


IMSA 2018 LAGUNA SECA – La NISSAN ONROAK du Team EXTREM SPEED PATRON TEQUILA.

CLASSEMENT DE LA COURSE DE LAGUNA SECA LE 9 SEPTEMBRE

 

1 – van Overbeek/Derani (Nissan DPi) Tequila Patron Express  103 tours

2 – Bennett/Braun (ORECA LMP2) Core à 10”900

3 – Cameron/Montoya (Acura DPi) Penske à 13”396

4 – Bomarito/Tincknell (Mazda DPi) Joest à 16”872

5 – Nasr/Curran (Cadillac DPi) Action Express à 30”034

6 – Goikhberg/Simpson (ORECA LMP2) JDC-Miller à 40”775

7 – Trummer/Alon (ORECA LMP2) JDC-Miller à 51”236

8 – Saavedra/Yacaman (ORECA LMP2) PR1 à 1 tour

9 – Jarvis/Nunez (Mazda DPi) Joest à 2 tours

10 – Sims/De Phillippi (BMW M8 GTE) Rahal RLL à 3 tours  (1er en GT)

11 – Bamber/Vanthoor (Porsche 911 RSR) Porsche à 3 tours 

12 – Magnussen/Garcia (Corvette C7.R) GM Corvette à 3 tours

13 – Krohn/Edwards (BMW M8 GTE) Rahal RLL à 3 tours

14 – Gavin/Milner (Corvette C7.R) GM Corvette à 3 tours

15 – Castroneves/Taylor (Acura DPi) Penske à 4 tours

16 – Legge/Parente (Acura NSX GT3) Michael Shank à 6 tours

17 – Lindsey/Bergmeister (Porsche 911 GT3 R) Park Place à 6 tours

18 – Keating/Bleekemolen (Mercedes-AMG GT3) Riley à 6 tours

19 – Sellers/Snow (Lamborghini Huracan GT3) Miller à 6 tours

20 – Potter/Lally (Audi R8 LMS GT3) Magnus à 7 tours

21 – Piovanetti/Negri (Ferrari 488 GT3) Garage Italia à 7 tours

22 – Hawksworth/Heinemeier Hansson (Lexus RC F GT3) 3GT à 7 tours

23 – MacNeil/Jeannette (Ferrari 488 GT3)  Scuderia Corsa à 7 tours

24 – Montecalvo/Bell (Ferrari 488 GT3) Scuderia Corsa à 7 tours

25 – Baumann/Marcelli (Lexus RC F GT3) 3GT à 7 tours

26 – Long/Nielsen (Porsche 911 GT3 R) Wright à 7 tours

27 – Sharp/Dalziel (Nissan DPi) Tequila Patron ESM à 13 tours

28 – Briscoe/Westbrook (Ford GT) Chip Ganassi à 32 tours

29 – Foley/Auberlen (BMW M6 GT3) Turner à 62 tours

30 – Van der Zande/Taylor (Cadillac DPi) Wayne Taylor à 85 tours

31 – Marks/Aschenbach (Acura NSX GT3) Michael Shank à 97 tours

32 – Hand/Mueller (Ford GT) Chip Ganassi à 101 tours

33 – Pilet/Tandy (Porsche 911 RSR) Porsche à 103 tours

NON PARTANT

Albuquerque/Barbosa

 

IMSA

About Author

gilles