PATO O’WARD EN TEST AVEC HARDING EN INDYCAR, AVANT LA VENTE À… McLAREN ?

 

 

 

A peine titré en Indy Lights, Pato O’Ward va effectuer un tout premier test en Indycar, avec Harding. Est-ce une preuve visible de l’accord entre McLaren, Andretti et Harding?

 

Samedi dernier, Pato O’Ward remportait l’Indy Lights 2018. Ce sacre s’accompagne d’une bourse pour disputer les 500 miles d’Indianapolis.

Dés ce  jeudi, le Mexicain effectuera ses premiers tours de roue en Indycar, avec l’équipe Harding, à Sonoma en Californie. Rappelons que Sonoma sera bientôt le théâtre de la finale de l’Indycar 2018 et que jusqu’alors le Team Harding n’y a jamais roulé.

Or, l’Indycar autorise les équipes à effectuer une journée de test supplémentaire, si la voiture est pilotée par un novice. C’est donc du gagnant-gagnant!

Mais pour certains observateurs, ce test serait une des pièces de puzzle autour de l’arrivée dans la discipline de McLaren… Harding Racing est à court de budget, embauchant à la pige, des pilotes, course par course!

Pour 2019, Mike Harding pourrait revendre sa voiture et son usine à McLaren. Andretti le recruterait, avec ses hommes, pour s’occuper de deux voitures. Elles seraient pilotées par Colton Herta (dont le baquet est financé par Michael Steinbrenner IV) et à Pato O’Ward (qui utiliserait sa prime d’Indy Lights.)

De son côté, McLaren alignerait deux voitures, dont une pour Fernando Alonso, avec l’appui de mécaniciens fournit par Andretti. McLaren profiterait de l’accord d’Harding avec Chevrolet et Andretti glanerait de l’expérience en vue d’un changement de motoriste en 2020.

Alors et si c’était vrai ?

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo: HARDING

 

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE