VICTOIRE D’HAMILTON ET DE MERCEDES AU GP. PRIX D’ITALIE À MONZA DEVANT LA FERRARI DE RÄIKKÖNEN

 

 

 

KOLOSSALE déception pour les tifosi ce dimanche après-midi sur le circuit de Monza, les deux Ferrari étant battues, la victoire dans le Grand Prix d’Italie, leur échappant au profit de Mercedes!

Parties toutes les deux depuis la première ligne avec en pole, la N° 7 du Finlandais Kimi Räikkonen devant la N° 5 de l’Allemand Sebastian Vettel, les deux ‘ Rosso’ n’ont cependant pas tenues la distance, franchissant 53 tours plus tard, la ligne d’arrivée aux seconde et quatrième positions seulement, devancées pour la victoire par la Mercedes du Britannique Lewis Hamilton, qui remporte son … sixième succès de la saison 2018, et s’envole en tête du classement provisoire du Championnat, se rapprochant encore un peu plus d’un cinquième titre mondial, totalisant ce dimanche soir la bagatelle de … 30 points d’avance sur Vettel, son seul réel adversaire pour la conquête de cette nouvelle et cinquième couronne mondiale!

Un Vettel qui ne peut s’en prendre qu’à lui-même car à nouveau et après Hockenheim et sa sortie de piste, où il avait lâché les 25 précieux points d’une victoire qui lui semblait pourtant acquise et lui tendait les bras, l’ancien quadruple Champion du monde, a encore commis une bévue et ce cette fois des le premier des cinquante trois tours!


F1-2018-MONZA-La-FERRARI-de-SEBASTIAN-VETTEL-en-tete-a-queue-apréssa-tochette-avec-la-MERCEDES-de-LEWIS-HAMILTON.

 

EXPLICATIONS

 

Lewis Hamilton a osé une attaque, sur la Ferrari de Sebastian Vettel à la chicane qui n’a pas cédé. Les deux monoplaces se sont touchés, et c’est la voiture de l’Allemand qui a le plus souffert, se retrouvant en tête-à-queue, abîmant son aileron avant !

Contraint de repasser par son stand, Vettel en est ressorti bon dernier, sachant déjà à ce moment-là qu’il pouvait faire une croix sur son espérance de victoire. Et ce d’autant plus qu’il lui a fallu repasser par son stand une deuxième  fois, lors du 30ème des 53 tours.

Le contraignant suite à son tète à queue survenu à la chicane, et en repartant bon dernier, à se lancer dans une impossible poursuite et une remontée de folie, laquelle s’est finalement conclut par la quatrième place seulement sous le damier… et encore suite à la pénalité de cinq secondes attribuée à la Red Bull Renault de Max Verstappen pour un écart face à Bottas l’autre ilote Mercedes, le Hollandais glissant du coup de quatrième à cinquième

Vettel qui expliquait l’incident l’impliquant au départ et qui risque après celui survenu au GP d’Allemagne de lui  couter cher en fin de saison à Abou Dhzbi et un cinquième titre mondial:

« Vous avez vu l’accrochage sous plus d’angles de vue que moi. J’ai d’abord essayé de passer Kimi mais je ne voulais rien tenter de stupide. Puis Lewis m’a fait l’extérieur et ne m’a laissé aucune place. Je n’ai pas pu éviter la collision avec lui. Malheureusement, c’est moi qui suis parti en tête-à-queue, c’est ironique mais c’est ainsi. Par la suite, j’ai fait ce que j’ai pu pour remonter et j’ai quand même réussi à marquer quelques points. Ça aurait pu être bien pire. Là tout de suite je suis déçu, mais ce n’est pas la fin du monde. Notre niveau de performance était incroyable.»

 


F1-2018-MONZA-La MERCEDES de LEWIS HAMILTON, victorieux devant la FERRARI de KIMI RÄIKKONEN.

 

Quant à son partenaire, Kimi Räikkonen, lui, il est exempt de tout reproche car il a occupé longtemps le commandement du GP, avant de devoir baisser sa cadence, victime de ses pneumatiques à l’agonie en fin de course et qui l’a contraint à devoir céder la tête à Hamilton, déjà bien content de pouvoir rallier l’arrivée et de finir sur la seconde marche du podium!

Kimi qui lâchait :

« Ma voiture était suffisamment rapide, mais au final je n’ai pas réussi à gagner. Ce n’est pas le résultat espéré mais c’est ainsi, nous avons fait de notre mieux. Nous avons tout tenté, mais avec ce pneu arrière gauche qui était en mauvais état, il était impossible de résister. J’ai quand même réussi à sauver la deuxième place, nous allons continuer à nous battre. Je suis désolé et je remercie tous les tifosi pour leur soutien!»

 


F1-2018-MONZA-Seconde-place-seulement-pour-la-FERRARI-de-KIMI-RAIKKONEN

 

Kimi résistant ensuite au retour de la seconde Mercedes de son compatriote Valtteri Bottas, lequel finit troisième aprés avoir occupé le commandement, s’arrêtant très tard pour procéder à son changement de pneumatiques, le ‘lieutenant’ d’Hamilton, jouant remarquablement son rôle … de bouchon plusieurs tours durant, autorisant ainsi son coéquipier de recoller, ralentissant d’une part la Ferrari de Kimi et autorisant ainsi par la même occasion, la remontée d’Hamilton.

Ce dernier avec des gommes plus fraîches et après l’arrêt de Bottas, avalant et déposant la ‘Rosso’ pour s’envoler vers sa 68ème victoire en carrière!

Pour la plus grande déception on l’a dit et désillusion des dizaines de milliers de tifosi sacrément dépités et déçus comme on l’imagine aisément!

Lewis qui confiait sitôt l’arrivée à sa descente de voiture:

 « Je tiens tout d’abord à féliciter Ferrari, qui était très compétitive ici tout le week-end. Ils ont fait un travail fantastique et nous ont vraiment donné beaucoup de fil à retordre. Je remercie aussi mon équipe, pour son soutien et ses efforts. Sans eux rien n’aurait été possible. C’est toujours difficile dans une telle ambiance, sur les terres de l’équipe rivale. Et nous avons réussi à transformer le négatif en positif. Un grand merci enfin à Valtteri, qui nous a bien aidés. Nous n’abandonnons jamais. Et c’est un honneur de gagner ici devant tous ces fans.»

 


F1-2018-MONZA-La-HAAS-FERRARI-de-ROMAIN-GROSJEAN

 

Derrière ce Top 5 avec dans l’ordre Hamilton, Räikkonen, Bottas, Vettel et Max Verstappen, on pointe ensuite deux des trois pilotes Français, Romain Grosjean qui marque une fois encore et pour la quatrième fois de bons gros points, terminant sixième au volant de sa Haas-Ferrari, devant la première des Racing Point Force India d’Esteban Ocon, une fois de plus classé devant son équipier Mexicain, Sergio Pérez!

 

F1-2018-MONZA-La-RZCING-POINT-FORCE-INDIA-de-ESTEBAN-OCON

 

Le Top 10, étant complété par la seconde Racing Point Force India de Sergio Pérez, suivi de la plus rapide des deux Renault, celle de l’Espagnol Carlos Sainz Junior et par la première des Williams-Mercedes du jeune Canadien Lance Stroll qui finit à une belle dixième place pour son écurie jusqu’alors en mal de performances.

 

F1 2018 MONZA La RENAULT de CARLOS SAINZ Junior

 

A retenir encore les douzième places du Monégasque Charles Leclerc et de sa Sauber-Ferrari et la quatorzième du troisième tricolore, Pierre Gasly avec la seule Toro Rosso classée, après l’abandon au départ de son équipier Néo-Zélandais Brendon Hartley.

 

Gianpietro CERVONIA

Photos: TEAMS et PIRELLI

 

LE CLASSEMENT DU GRAND PRIX D’ITALIE  LE 2 SEPTEMBRE 2018

 

1 – Lewis Hamilton (Mercedes), les 53 tours en 1h16’54″484

2 – Kimi Raikkonen (Ferrari) à 8″705

3 – Valtteri Bottas (Mercedes) à 14″066

4 – Sebastian Vettel (Ferrari) à 16″151

5 – Max Verstappen (Red Bull-Renault) à 18″208

6 – Romain Grosjean (Haas-Ferrari) à 56″320

7 – Esteban Ocon (Racing Point Force India-Mercedes) à 57″761

8 – Sergio Perez (Racing Point Force India-Mercedes) à 58″678

9 – Carlos Sainz Junior (Renault) à 1’18″140

10 – Lance Stroll (Williams-Mercedes) à 1 tour

11 – Sergey Sirotkin (Williams-Mercedes) à 1 tour

12 – Charles Leclerc (Sauber-Ferrari) à 1 tour

13 – Stoffel Vandoorne (McLaren-Renault) à 1 tour

14 – Nico Hulkenberg (Renault) à 1 tour

15 – Pierre Gasly (Toro Rosso-Honda) à 1 tour

16 – Marcus Ericsson (Sauber-Ferrari) à 1 tour

17 – Kevin Magnussen (Haas-Ferrari) à 1 tour

 

ABANDONS

23° tour: Daniel Ricciardo

9° tour: Fernando Alonso

0 tour: Brendon Hartley


F1 2018 MONZA Belle complicité entre les deux pilotes MERCEDES HAMILTON et BOTTAS.

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES PILOTES

 

1.Hamilton : 256 points – 2.Vettel : 226 – 3.Raikkonen : 164 – 4.Bottas : 159 – 5.Verstappen : 130 – 6.Ricciardo : 118 – 7.Hulkenberg : 52 – 8.Magnussen : 49 – 9.Perez et Alonso : 44 – 11.Ocon : 43 – 12.Grosjean : 35 – 13.Sainz Junior 32 – 14.Gasly : 28 – 15.Leclerc : 13 – 16.Vandoorne : 8 – 17.Ericsson : 6 – 18.Stroll : 5 – 19.Hartley : 2.

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES CONSTRUCTEURS

1.Mercedes : 415 points -2.Ferrari : 390 -3.Red Bull-Renault : 248 – 4.Haas-Ferrari et Renault : 84 -6.McLaren-Renault : 52 – 7.Toro Rosso-Honda: 30 – 8.Racing Point Force India-Mercedes : 28 – 9.Sauber-Ferrari : 19 – 10.Williams-Mercedes : 5.

 

F1 Sport

About Author

gilles