NOUVELLE VICTOIRE EN LMP3 DE LA LIGIER JSP3 DU WIMMER WERK À NAVARRA EN VdeV ET DE LA FERRARI VISIOM EN GT

 

 

Les ingrédients d’un beau meeting

 

Le meeting VdeV Endurance Series organisé ce week-end en Espagne, jusqu’au bout de la nuit, sur le Circuito de Navarra, a rempli toutes ses promesses.

De l’action, des rebondissements, du soleil, un circuit technique et apprécié de tous… les ingrédients n’ont pas manqué pour faire de cette rentrée – et découverte – un véritable succès.

 

 

VdeV 2018 NAVARRA -Le départ des GT et P3 – Photo Hugues LAROCHE.

Challenge Endurance GT / Tourisme / LMP3 / PFV VdeV

 

Les prétendants à la victoire de cette première course de 6 heures de la saison ont été nombreux, mais il ne fallait qu’un vainqueur, et cet honneur revient, comme à Magny-Cours, à la Ligier JSP3, la N°26 du Wimmer Werk Motorsport de Felix Wimmer, Matthias Kaiser et Hendrick Still.

L’équipage, qualifié sur la deuxième ligne de la grille de départ, n’a jamais cessé d’occuper le Top-5 de l’épreuve, et profite des ennuis de ses rivaux pour décrocher son deuxième succès de la saison, le premier pour Still qui a rejoint l’équipage durant ce week-end en Navarre.

L’équipe DB Autosport s’illustre tout d’abord auparavant en qualifications, en décrochant la pole position avec le trio de la Norma M30 N°21, composé de Bassora-Bèche-Perissel, mais rentre rapidement dans le rang, qui plus est victime d’un tête à queue.

Monza Garage, au contraire, passe rapidement à l’offensive et anime les débats avec la Ligier N°69 de Corbett-Winslow-Laskaratos, jusqu’à rencontrer des soucis techniques au cours de la troisième heure.

Elle laisse dès lors la Ligier N°22 des Polonais d’Inter Europol Competition de Smiechowski-Fredriksson- Hippe, la Ligier N°95 du Team Virage de Enqvist- Rattenbury et la Ligier N°26 du Wimmer Werk Motorsport, en découdre pour le leadership.

Las, les deux premières rencontrent des soucis techniques après la mi-course, ouvrant ainsi une voie royale à cette N°26, dont la victoire est entérinée à

une demi-heure du terme de l’épreuve, à la suite d’un drapeau rouge consécutif à l’incendie de l’une des Foenix N°11 Solution F.

Les rebondissements qui émaillent la fin de course scellent également la deuxième marche du podium de la Norma N°77 du Graff de Trouillet-Page-Sanjuan, l’équipage victorieux du classement Prestige.

Mais également la troisième des vainqueurs Dijonnais, les Sarthois Arnold et Maxime Robin, épaulés par Paillot, et associés à bord de la Norma N°72 TFT, qui devancent sur le fil la Norma N°30 du CD Sport de Bole Besançon-Carmes-Melin.

La Norma N°21 du DB Autosport, complète finalement le Top-5, précédant le prototype Espagnol du Nefis by Speed Factory de Abello-Fuste-Fontes, deuxième du Prestige, et la Ligier N°95 du Team Virage qui sauve les meubles avec sa septième place.

 

VdeV-20218-NAVARRA- La FERRARI-VISIOM, victorieuse en GT- Photo : Hugues LAROCHE

 

Huitième au général, la Ferrari 488 GT3 N°1 de l’équipe Visiom de Jean Paul Pagny-Thierry Perrier et Jean Bernard Bouvet, remporte avec brio le GTV1, tandis qu’en PFV, en débit de ses déboires, la victoire revient bien à la Foenix N°11 de l’écurie Solution F manégée par l’ingénieur Hugues Baude, et pilotée par le duo Van de Vyver et Pourquie, devant la voiture sœur flanquée du N°87, confiée aux mains du trio Faure-Charriol- Cochet.

Signalons enfin qu’outre la troisième marche du podium de la catégorie Prestige, la Ligier N°84 SRT 41 de Ben Moussa-Aoki-Bailly, membres de la filière Frédéric Sausset « Un Volant pour Tous », a réalisé une excellente prestation, pointant à mi- course dans le Top-10 de la hiérarchie avec des chronos de tout premier ordre.

 

Stéphane ENOUT

Photos :  Hugues LAROCHE

 

VdeV 2018- NAVARRA-Le podium des P3- Photo: Hugues-LAROCHE

 

V de V

About Author

gilles