INDYCAR : LE POINT AVANT PORTLAND

 

 

 

Rien ne va plus, en Indycar ! La série se rend à Portland pour l’avant-dernière épreuve de la saison.

GENAUD

INDYCAR 2018 WILL POWER devant RYAN HUNTER REAY

 

Le retour de Portland fut l’une des grandes surprises du calendrier 2018. Le circuit de l’Oregon avait soutenu jusqu’au bout le Champ Car. La dernière épreuve, en 2007, fut remportée par le Français Sébastien Bourdais, également déjà vainqueur en 2004.

Will Power et Simon Pagenaud, les pilotes du Team Penske, sont les seuls autres pilotes actifs, à y avoir roulé à l’époque.

Ils ne sont plus que quatre pilotes à pouvoir mathématiquement être titré avant cette avant-dernière épreuve de Portland. Et encore, Josef Newgarden, le tenant du titre et l’un des pilotes Penske, devrait compter sur des faux-pas de ses adversaires à Portland et à Sonoma.

Un scénario peu probable, donc. Un temps largement en tête, Scott Dixon l’homme du Chip Ganassi, a vu son avance fondre en trois courses. Plus question d’assurer…

Le Néo-zélandais doit dominer ses rivaux. Alexander Rossi son dauphin et pilote Andretti, pourrait passer devant son adversaire, de quoi le motiver!

Power est loin, mais il semble être l’homme en forme de cette fin d’été. Et puis, il connait la piste…

On surveillera également Ryan Hunter-Reay, autre pilote Andretti et aussi Simon Pagenaud. En lutte pour la cinquième place finale, ils sont capable de monter sur la plus haute marche du podium…

Portland, c’est enfin le paradis des pigistes.

Certaines équipes ont du mal à boucler la saison, d’autres voudraient densifier leur programme en 2019 et ils musclent déjà leur structure…

Ainsi, Jack Harvey chez Sam Schmidt-Michael Shank et Gabby Chaves chez Harding, réapparaissent. Alfonso Celis Jr effectue une seconde sortie avec Juncos, tandis que Dale Coyne aligne une troisième voiture pour Santino Ferrucci. Notons la présence de Carlos Muñoz, qui remplace Robert Wickens, le Canadien grièvement blessé à Pocono, chez Sam Schmidt.

Côté Road to Indy, ce sera l’épreuve finale pour l’US F2000, la Pro Mazda et l’Indy Lights. Si Kyle Kirkwood du Cape Motorsport est déjà sacré en US F2000, les deux autres titres restent à attribuer…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : INDYCAR et GM

 

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE