VALSE DES TRANSFERTS EN F1, DES MONZA AU GRAND PRIX D’ITALIE… ?

 

 

F1 2018 BELGIQUE La joie d’ESTEBAN OCON 3ème des qualifications le samedi 25 aout

 

La valse des baquets va continuer et si l’on en croit bien des indiscrétions et autres rumeurs dès le prochain week-end, à l’occasion du GP d’Italie à Monza

Explications

A la suite, d’une part de la signature de l’Australien Daniel Ricciardo, en partance aussi soudaine qu’inattendue de l’écurie Autrichienne Red Bull, pour s’en aller signer du coup, à la surprise générale, avec l’équipe Française Renault, et d’autre part du rachat, mené tambour battant et en quelques jours de la défunte structure Force India, en faillite, car en totale déconfiture financière, par un consortium Canadien, avec à sa tête, Lawrence Stroll, le distributeur depuis des décennies des marques Ralph Lauren et Timmy Hilfiger au Canada, après l’avoir été, alors qu’il était basé à Londres, pour l‘Europe et avec son père, la valse des volants bat son plein!

 


F1 2018 GP FRANCE – La TORO ROSSO de PIERRE GASLY- Photo : Bernard BAKALIAN

 

Suite à la signature de Ricciardo avec Renault, qui instantanément déclenchait et provoquait le départ annoncé de l’Espagnol Carlos Sainz Junior chez McLaren-Renault, l’un des deux grands espoirs Français de la F1 (avec Pierre Gasly bien protégé chez Toro Rosso mais du coup casé lui au sein de la toute puissante équipe Red Bull en lieu et place du Kiwi), le brillant jeune Esteban Ocon, qui ne pouvait espérer après la volte-face de la firme au losange, être conservé chez Racing Point Force India – une appellation temporaire – car Lawrence Stroll, va y imposer naturellement son fils Lance – actuellement chez Williams, Team en perdition GP après GP- cependant que les soutiens du Mexicain Sergio Perez, finançant saison, après saison, une très grande partie du budget, il semblait logique, que ce dernier Pérez, ferait bien évidemment partie de la nouvelle aventure de l’ancienne équipe Indienne, devenue Canadienne! Ocon se retrouvait sans volant donc…

Par conséquent, il devenait urgent pour ses soutiens et notamment son tout premier supporter, l’Autrichien Toto Wolff, le boss de l’écurie Mercedes, lequel ne manque pas d’arguments… de lui dénicher et au plus vite un volant pour la saison prochaine.

Ne restaient pas 36 solutions, pas beaucoup de baquets de disponibles !!!

L’un chez Williams – celui de Stroll Junior– un autre,  celui de Gasly, tout juste promu chez Red Bull, voire deux chez Toro Rosso, le Néo-Zélandais Brendon Hartley, ancien Champion du monde d’endurance WEC avec la grande équipe Porsche, n’ayant pas convaincu…

Là, on a entendu parler des retours possibles en F1 et de Sébastien Buemi et de Jean-Eric Vergne… deux anciens membres de la filière Red Bull et anciens pilotes de F1!

 


F1-2018- Au GP FRANCE  l’une des SAUBER- Du changement à venir aussi chez SAUBER?  Photo / Bernard BAKALIAN

 

Et puis, relation aidant, a surgi l’idée de placer Ocon chez McLaren, aux côtés de Sainz Junior… et de déplacer l’actuel lieutenant de Fernando Alonso, le jeune Belge Stoffel Vandoorne vers … Sauber! En replacement du Suédois Marcus Erissson …qui lui non plus n’a pas démérité cette année, loin de là!  remotivé assurément par les perfs de son jeune lieutenant, le jeune Monégasque Charles Leclerc.

Un Vandoorne qui vit un calvaire, tout comme Alonso, cette saison au volant de sa McLaren, mais un Stoffel qui n’est pas subitement devenu médiocre, si l’on se réfère a ses exploits en GP2, où il a survolé la saison 2015, avant dans l’attente d’un volant en GP, de briller au lointain Japon dans le Championnat de monoplaces de la Super Formula !

Un Stoffel Vandoorne par conséquent qui mérite largement une seconde chance et de poursuivre sa jeune carrière de pilote de GP…

Mais chacun sait pertinemment que l’univers de la F1 est tellement ingrat!

Bref, dès ce week-end dans le paddock de Monza, on pourrait – vas savoir Charles ? –  assister à de nouveaux changements et à quelques bouleversements au sein des Teams

Résumons, selon les ‘ bruits’, ce qui se raconte et d’abord que Lance Stroll piloterait… des Monza, au pire à Singapour, la monoplace d’Esteban Ocon, lequel trouverait donc refuge chez … McLaren!

Alessandro Alunni Bravi, le manager de Vandoorne se montre néanmoins confiant sur le futur de son poulain, déclarant à Francorchamps à nos confrères Belges:

« Il y a toujours des rumeurs. Il y en a eu trop ce week-end je pense, elles ne reflètent pas vraiment la réalité. Stoffel est un pilote McLaren pour la saison 2018. Il sera chez McLaren jusqu’au terme de la saison, c’est sûr. Plusieurs pilotes discutent avec des teams pour trouver des possibilités. C’est pareil pour nous. On veut surtout arriver à une bonne voiture avec l’équipe. Stoffel doit se concentrer sur son travail, je m’occupe de chercher toutes les options. McLaren est prioritaire pour nous. Si le team n’est pas une option valable pour l’an prochain, on va regarder d’autres options qui sont présentes pour Stoffel. »

Et d’ajouter en précisant:

« Je lui donne 100% de chances d’être encore en F1 l’an prochain. Je n’ai pas encore de garantie, mais il est toujours l’un des plus jeunes talentueux pilotes du paddock. Cette opinion est partagée chez McLaren et chez beaucoup d’autres écuries. »

 

F1-2018-BELGIQUE-Conférence-de-presse-du-poleman-HAMILTON-et-de-ses-suivants-VETTEL-et-OCON

 

Rappelons enfin, les propos élogieux tenus par Lewis Hamilton et Sebastian Vettel lors de la conférence de presse samedi dernier 25 août, après l’excellente troisième place d’Esteban aux qualifications.

Le Britannique expliquant:

« J’ai toujours été un supporter d’Esteban. Sa conduite et sa manière de rouler en piste est exceptionnelle. Malheureusement, nous sommes dans une situation assez curieuse et bizarre en F1 où certaines équipes ne misent pas sur des jeunes pilotes prometteurs. La manière dont tourne et fonctionne notre discipline est très bizarre et curieuse, probablement mauvaise, comme la distribution des revenus d’ailleurs »

L’Allemand précisant, lui:

« Hélas, de nos jours, un nouveau arrive et il devient rapidement le nouveau super-héros, puis un autre arrive et c’est lui qui le devient et du coup le premier est facilement oublier. Même s’il fait de l’excellent travail, il n’est plus vraiment considéré. C’est pour cela que j’estime que son résultat ce samedi est très important. Peu importe sa voiture, elle n’est pas censée se retrouver à une telle position, mais il y est parvenu. Alors, bravo à lui. Cela doit assurément rentrer en ligne de compte pour le Team qui va lui offrir un contrat l’an prochain »

 


F1 2018 – Qui dans le baquet de la McLAREN jusqu’alors piloté par  STOFFEL VANDOORNE ?

 

Résumons à Monza, Stroll remplacerait Ocon, qui lui roulerait à la place de Vandoorne chez McLaren, lequel piloterait la Sauber d’Ericsson, cependant que Kubica se verrait confier le volant de la Williams de Stroll !!!

Vrai, faux, intox ???

 


F1 2018- A BUDAPEST, ROBERT-KUBICA au volant de la WILLIAMS-MERCEDES lors des essais privés aprés le GP

 

Un mot encore enfin pour évoquer l’avenir de l’équipe Williams.

On ‘raconte‘ que le Team de Sir Franck et Claire Williams passerait sous pavillon Russe à 100% en 2019 !

Si le Polonais Robert Kubica s‘installerait en attendant dans le baquet de la monoplace de Lance Stroll pour terminer la saison 2018, l’an prochain, Williams s’orienterait – financement oblige – vers une paire totalement Russe, avec l’actuel Sergey Sirotkin rejoint par l’actuel pilote de F2, Artem Markelov.

Affaires à suivre…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAMS et PIRELLI

Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles