À ST URSANNE-LES RANGIERS, UNE 8ème VICTOIRE POUR SIMONE FAGGIOLI

 

 

 

Près de Delemont, dans le Canton du Jura Suisse, à St Ursanne-Les Rangiers, la doyenne des courses du Championnat d’Europe de la Montagne, sur les 5.180 mètres de la montée des Rangiers, a vu la victoire de l’Italien Simone Faggioli, le tenant du titre, au volant de sa Norma sport biplace, devant son challenger, son compatriote Christian Merli, sur Osella Zytek, lequel se rapproche d’un premier titre Européen, avec sa victoire en catégorie ‘Formule libre’

Leader de la première montée pour 1,4 seconde en 1’42’’710, Faggioli, septuple vainqueur de l’épreuve Helvétique, restait à la portée de son challenger, dont l’Osella à suspension active avait dominé les essais et signé l’année précédente, l’été 2017, le record de la piste en 1’41’’530, à 183,67 Kmh de moyenne.

 

MONTAGNE 2018 ST URSANNE LES RANGIERS – Christian MERLI.

 

Sur un revêtement en partie rénové et par un temps favorable, Christian Merli, semblait capable de faire encore mieux, étant le seul à rester à fond dans l’ultra-rapide passage clé du «Grippon», ce que n’osait tenter Simone Faggioli, qui n’a toujours pas totalement guéri sa Norma 2018, de sa tendance au survirage !

Le second chrono de Merli resta pourtant à deux dixièmes de celui que venait de signer le tenant du titre qui, au cumul des deux montées, remportait ainsi assez nettement sa 8ème victoire dans le Jura Suisse.

Peut-être Merli s’était-il contenté d’assurer sa victoire dans la catégorie ‘Formule libre’ (E2SS) où court son Osella, tandis que la Norma de Faggioli est une ‘Sport bi-place’ (E2SC).

Or ce dernier a été battu par Sébastien Petit, lors de la manche Française, au Col St Pierre, puis il a ensuite manqué plusieurs courses en Europe, pendant son expédition aux USA, où il a participé à la Course de Côte du Pikes Peak au Colorado.

Le Championnat d’Europe se jouant aux victoires de catégorie, sans tenir compte du classement scratch, Faggioli doit déjà faire le deuil de son titre Européen et du coup, le dernier rival de Merli pour le titre 2018, semblait devoir être Andrea Bormolini, inamovible vainqueur en proto CN sur la dernière Osella PA 20 BMW 3 Litres, à admission bridée, selon l’ancien règlement FIA, mais toujours en vigueur.

Or voilà qu’Andrea Bormolini, finit par s’incliner à St Ursanne-Les Rangiers, face à une Osella PA 21S Honda 2 Litres brillamment pilotée par son compatriote Francesco Turatello, auquel Merli doit ainsi une fière chandelle, pour lui avoir bien dégagé la route du sacre Européen !

CYRILLE FRANTZ ET BILLY RITCHEN À L’HONNEUR DERRIÈRE STEINER

MONTAGNE 2018 -ST URSANNE LES RANGIERS – Marcel STEINER

 

C’est le bientôt quintuple Champion Helvétique, Marcel Steiner qui, comme l’an dernier, rejoignit sur le podium les deux ‘extra-terrestres’ Italiens, comme toujours une fois encore au-dessus du lot.

Avec sa Lobart LA 01 Mugen, Steiner devança pourtant difficilement, un autre pilote transalpin, le vétéran italien Fausto Bormolini, en grande forme avec sa Reynard K02 Nippone, et le jeune Diego Degasperi, l’équipier de Merli sur la seconde Osella FA 30.

 

MONTAGNE 2018 ST URSANNE LES RANGIERS – Cyrille FRANTZ.

 

Sixième et premier Français, Cyrille Frantz a-t-il profité de la présence d’Enzo Osella pour retrouver le mode d’emploi de sa nouvelle monture ?

Toujours est-il, que le Franc-Comtois a réussi sa meilleure course au volant de la PA 30 Cosworth, depuis qu’il l’a étrennée en mai dernier à La Pommeraye.

Huitième et second Français, l’Alsacien Billy Ritchen, a , lui survolé la catégorie 2 Litres. Avec sa Dallara F312 Mercedes, il a émergé d’un lot très relevé de F3 où Samy Guth et Étienne Debarre ont également porté très haut nos couleurs.

 

COURROYE VAINQUEUR EN GT, WERVER MAL PAYÉ EN PRODUCTION

MONTAGNE 2018 ST URSANNE LES RANGIERS – Pierre COURROYE

 

Seule sous la barre des deux minutes aux essais, la formidable Mercedes SLK 340 du Suisse Reto Meisel, n’a cependant pourtant pas… daigné démarrer pour la course !

Et, c’est notre Français Pierre Courroye qui dès sa première participation à l’épreuve de St Ursannre, a pris la tête des voitures fermées avec sa McLaren MP4 12C.

En bataille pour la seconde place avec les Mitsubishi Evo 8 surpuissantes des Suisses Ronnie Bratschi et Thomas Kessler, l’autre tricolore de pointe, l’Alsacien Nicolas Werver, tira, hélas tout droit au freinage de la dernière épingle, avec sa Porsche 997 GT2, à la seconde montée !

 

MONTAGNE 2018 – ST URSANNE LES RANGIERS – La PORSCHE de Nicolas WERVER.

 

Pierre Courroye décrochant, lui, en revanche une nouvelle victoire en GT, loin devant la McLaren du Slovaque Jan Milon après l’abandon de Martin Jermann aux essais sur sortie de piste de sa Lamborghini.

Une victoire dont il attend de marquer intégralement les points – et non la moitié comme fin juillet en Pologne – eu égard aux trois seuls partants que comptait sa catégorie au départ.

 

MONTAGNE 2018 ST URSANNE LES RANGIERS – Lukas VOJACEK

 

C’est indispensable pour encore espérer le titre en  ‘production’ face au Tchèque Lukas Vojacek, toujours invaincu en Groupe A, avec sa Subaru, qui n’a affronté cette saison que des voitures de moins de 2 Litres.

 

Jean Paul CALMUS

Photos :  Michaël GUIGNARD 

MONTAGNE 2018 ST URSANNE LES RANGIERS – Simone Faggioli.

CLASSEMENT DE ST URSANNE-LES RANGIERS

  1. Simone FAGGIOLI (Norma M20 FC Zytek) 3’24.817 – (1’42.710 + 1’42.107) (1er E2 SC)
  2. Christian MERLI (Osella FA 30 Zytek) 3’26.409 – (1’44.101 + 1’42.308) (1er E2 SS)
  3. Marcel STEINER (Lobart Mugen) 3’35.125 – (1’47.702 + 1’47.423)
  4. Fausto BORMOLINI (Reynard K02) 3’36.694 – (1’49.302 + 1’47.392)
  5. Diego DEGASPERI (Osella FA 30) 3’36.924  – (1’49.783 + 1’47.141)
  6. Cyrille FRANTZ (Osella PA 30 Cosworth) 3’38.572 – (1’50.420 + 1’48.151)
  7. Fabien BOUDUBAN (Norma M20 FC Zytek) 3’48.452
  8. Billy RITCHEN (Dallara F312 Mercedes) 3’48.733 (1er F3)
  9. Robin FAUSTINI (Reynard K 01 Mugen) 3’49.680
  10. Petr VITEK (Osella PA 30) 3’51.277
  11. Francesco TURATELLO (Osella Fastronik) 3’58.384 (1er groupe CN)
  12. Ronnie BRATSCHI (Mitsubishi Evo 9) 4’03.656 (1er groupe E1)
  13. Pierre COURROYE (McLaren MP4 12C) 4’06.375 (1er groupe GT)

 

CHAMPIONNAT EUROPE de la MONTAGNE

About Author

gilles