QUEL AVENIR POUR L’OVALE DE ROCKINGHAM EN ANGLETERRE ?

 

 

 

Le week-end dernier, le BTCC était à Rockingham.
Quelques jours plus tard, le circuit annonçait un changement de propriétaire
et l’arrêt a priori des compétitions, à partir de 2019 !

 

 

Rockingham est le seul ovale Britannique et l’un des seuls ovales permanent Européens. Il est situé au centre de l’Angleterre, à Corby.

En 2001, il accueillit l’ASCAR et le CART ancienne appellation de l’INDYCAR. Malheureusement, la première série fit long feu. Quant au CART, après une seconde visite en 2002, il ne revint plus!

Heureusement, le circuit possède également un « routier », qui emprunte une partie de l’anneau, avant de filer dans l‘infield (exactement comme à Indianapolis.)

Grâce à cela, Rockingham pu recevoir le BTCC, le British F3 et le British GT. Il s’est positionné en circuit « national », à l’instar d’Oulton Park, de Snetterton, de Mallory ou de Thruxton.

Les propriétaires se plaignaient d’un déficit constant. D’où leur volonté de vendre.
La vente était attendue.

Le BTCC a déprogrammé Rockingham de son calendrier 2019.
Le British GT s’est laissé dans son calendrier 2019, un « TBA » (doit être annoncée) en juin dernier.

Finalement, mi-août, la vente vient de se conclure.
Quelques jours après le passage du BTCC.
Le circuit a déclaré qu’il n’y aurait pas de changement dans le planning 2018.

Mais, quid de 2019 ?

Certaines sources parlent d’un arrêt de la compétition.
Le site n’organiserait plus que des tests et des essais, bien plus rémunérateurs !

Avec donc moins de contraintes réglementaires et aussi et surtout moins de personnel.
Des pistes comme Pembrey ou Anglesey vivent très bien des essais.
Pembrey vient d’ailleurs de s’offrir un gros toilettage.

Les optimistes diront qu’il y a quelques années Croft et Mallory Park semblaient condamnés et pourtant, ils sont toujours là ! Les pessimistes diront qu’un à un, les circuits Britanniques perdent leur homologation ou arrêtent la compétition…

Alors que pendant ce temps, le tracé de Lake Torrent, en Irlande du Nord, n’existe que sur papier. Quant au circuit du Pays de Galles, ses multiples tentatives pour réunir un budget et débuter les travaux (quitte à faire des promesses irréalisables) sont un sujet de blagues.

Va-t-on vers des Championnats Britanniques qui se limiteraient à des aller-retours entre Brands Hatch et Silverstone ?

 

JOURNÉE RED BULL INFINITI À ROCKINGHAM-Mark WEBBER… chauffeur de Gilles GAIGNAULT, le 5 Mai 2012

 

Rockingham, où Gilles Gaignault le fondateur du Site AutoNewsInfo, fut en compagnie de Julien Fébreau, le Commentateur des GP de F1 sur Canal, le passager privilégié lors d’une journée d’essais et de tests avec le pilote Red Bull, l’Ausralien Mark Webber, dans une Infiniti, au volant de laquelle le pilote de F1, les ‘promenèrent’ si l’on peut l’expliquer ainsi !

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : NASCAR –BTCC et RED BULL

CIRCUIT de ROCKHINGHAM avec les voitures de la NASCAR. en 2012

 

Circuits

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE