MOTOGP 2018 : LE PARI DE LORENZO GAGNER LES HUIT DERNIERS GP !

 

 

BATTRE MARQUEZ DEVIENT UNE OBSESSION !

 

Il y a un truc qui me fait marrer, un mec habillé en rouge qui lève le poing (photo d’ouverture), il chante l’Internationale ?

Bon, puisque je suis dans la musique, plus sérieusement et même si ça n’a rien à voir, gros clin d’oeil à Aretha, gros et grands moments dans ma vie…

On revient au MotoGP…

Gagner sur un circuit fait pour sa moto donne des envies de grandeur à Jorge Lorenzo.

 

C’EST ENTRE CES TROIS-LA QUE VA SE JOUER LA FIN DU CHAMPIONNAT

 

Il a déclaré à un ex pilote vainqueur au TT de l’Île de Man, Mat Oxley, que Ducati n’avait plus qu’un seul problème à régler, sa vitesse de passage en courbe, qui permettrait de gagner les 8 GP qui restent au calendrier 2018 et donc de se rapprocher, voire de battre Marquez…

Ce qui est vrai c’est que la Ducati est superbe en puissance, en électronique (qui permet de passer la puissance en ménageant les pneus) en freinage, en ré-accélération.

 

LE CIRCUIT IDÉAL DE LORENZO CHANGE EN AJOUTANT UNE SAISON…

 

Lors ce cette séance rigolote en Autriche où il a été demandé à chaque pilote de dessiner son circuit idéal, pour sa période Ducati, Lorenzo a proposé un carré, rien que des lignes droites et des virages à 90 degrés  à droite, parce qu’est c’est la configuration où entre freinage de folie et ré-accélération la moto rouge est intouchable.

 

LE CIRCUIT IDÉAL DE MARQUEZ

 

À l’inverse Marquez a carrément dessiné une sorte d’ovale avec seulement des virages à gauche, ses préférés, et très glissants, son idéal est en fait une piste de Dirt !

Donc les spécialités de l’un et l’autre sont claires.

Reste la vitesse de passage en courbe, celle qu’affectionne d’ailleurs particulièrement Lorenzo, ce qui était son atout suprême quand il roulait Yamaha, la preuve d’ailleurs, à Brno, circuit rapide mais assez tortueux, Lorenzo a été battu par son coéquipier.

 

LORENZO LANCE LA GUERRE DES NERFS

 

Ce qu’il en dit :

“Si nous améliorons notre passage en courbe pour y avoir la même vitesse que la Honda, tout en gardant nos performances en accélération et en freinage, alors nous pouvons gagner toutes les courses, et si on peut faire ça sans faire d’erreurs, Ducati sera Champion du Monde ! »

Carrément !

Il est vrai que Marquez a perdu des points à Brno et en Autriche, mais peu…

C’est simple, il a 71 points d’avance sur Lorenzo au général, il reste huit courses, ce qui donne un peu moins de neuf points à récupérer sur Marquez, à condition que Dovizioso le laisse gagner à huit reprises !

 

EN AUTRICHE LORENZO A EU DU MAL SUR UN CIRCUIT FAIT POUR SA MOTO

 

Bon, on est un peu dans le délire, mais ça fait partie du jeu quand on vient de gagner deux courses !

On peut d’ailleurs en effet tout imaginer en GP, quand on a vu en Moto3, sur un circuit de freinage, un Jorge Martin tenir tête et terminer sur le podium en roulant avec un bras cassé, souffrant le martyre, tout peut arriver en effet…

Mais justement Marquez a clairement fait comprendre que désormais il va compter.

Marquez a bien vu en Autriche, où Lorenzo l’a très difficilement battu d’ailleurs, alors que le circuit est surnommé « Ducati’s Land », que son adversaire en rouge était prêt à tout, y compris à l’accrochage et il l’a laissé terminer devant, perdant seulement cinq points, chose dont il dit se foutre comme l’an quarante et il a raison !

 

DOVIZIOSO NE SE LAISSERA PAS FAIRE…

 

L’un veut gérer, l’autre tout casser, c’est logique quand il ya une telle différence de points.

Bon, Ducati gagnera encore, c’est là que l’on désespère de voir les Yamaha se battre éventuellement pour un podium mais pas mieux, mais Marquez a compris, ce qui est interdit c’est de tomber en course.

 

YAMAHA HÉLAS ABSENT DU COMBAT GIGANTESQUE

 

Cela dit, quelques uns des circuits qui restent à venir, l’Australie entre autres, sont des tracés où Marquez règne quasiment en maître.

Alors Lorenzo le matamore se la joue un peu façon Don Quichotte, logique, il n’a plus rien à perdre.

Au fait, si Ducati parvient à augmenter sa vitesse en courbe, ce sera à priori au détriment de ses autres performances, l’équation impossible n’est pas pour demain !

 

MARQUEZ A AUSSI SON IDÉE SUR LA FIN DE SAISON !

 

En revanche, on le verra encore à Silverstone, Marquez a contre lui deux adversaires qui se haïssent entre eux et ne se feront pas de cadeaux, c’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles ils sont si loin au général, ils n’ont pas arrêté de se bousculer.

Pourtant, dire que Marquez est déjà titré serait une erreur.

Dire que Lorenzo peut gagner tout ce qui reste est d’un orgueil sans fond mais aussi un acte de guerre psychologique, le but est de mettre Marquez en colère et le pousser justement à faire des c…

Au fait, le confrère ex pilote angliche qui publie cet entretien, si Lorenzo est champion du monde, tout est possible en GP, je lui ferai une statue…

Il faut aussi, quand on aime le sport, savoir reconnaître qu’on a pris fanny…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis