EN MONDIAL WEC À SILVERSTONE, TOYOTA APRÈS SPA ET LE MANS, VISE À NOUVEAU LA VICTOIRE

 

Arrivée des 24 H du Mans 2018 TOYOTA TS 050 Hybrid N°8 Photos Thierry COULIBALY

 

Après une longue pause de deux mois, ce week-end, à Silverstone, le Championnat du Monde d’Endurance WEC, après les 24 Heures du Mans, à la mi-juin et les Six Heures de Spa, le 5 mai dernier, redémarre avec la  troisième manche de la Super Saison de ce Mondial WEC.

Après les deux premières épreuves, le trio formé de Fernando Alonso, Sébastien Buemi et de Kazuki Nakajima, victorieux des deux courses, caracole bien évidemment en tête du Championnat, avec ses deux poles et ses deux victoires.

 

Arrivée des 24 H du Mans 2018 – Les pilotes TOYOTA victorieux au volant de la TOYOTA TS 050 Hybrid N°8 – Photo:  Thierry COULIBALY

 

L’équipage de la Toyota TS050 HYBRID N°8, occupe donc largement le commandement du classement provisoire du Championnat des Pilotes, dont l’issue n’est programmée qu’en juin 2019, après les 24 Heures du Mans, huitième et ultime manche de cette Supersaison du WEC 2018-2019 !

Totalisant actuellement 65 points, le trio devance de vingt points, le second équipage Toyota, deux fois seconds, leurs équipiers Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria Lopez, et le premier des deux équipages Rebellion, auteur de deux troisièmes places, celui composé du Français Thomas Laurent, du Suisse Mathias Beche et de l’Américain Gustavo Menezes, qui compte 38 points.

 

24 Heures du Mans 2018. La Rebellion RT 13 N°3-  Photo : Thierry COULIBALY .

 

Suivent les pilotes de l’équipe Alpine Signatech, les Français Nicolas Lapierre et Pierre Thiriet qu’épaule le Brésilien Andre Negrao, quatrièmes eux, avec 21 points, et qui précédent le deuxième équipage Rebellion, celui avec Neel Jani, André Lotterer et Bruno Senna, crédité de 18 points.

Concernant le classement équipes, c’est l‘écurie Toyota Gazoo Racing qui logiquement pointe en tête, avec 65 points, devant le Team Rebellion Racing avec 18 points et le Team ByKolles qui en a scoré 12.  

 

24 Heures du Mans 2018. Équipe ALPINE avant le départ – Photo: Thierry COUIBALY .

ALPINE DOMINE LE LMP2

 

Après Spa et Le Mans, les pilotes Alpine, Nico Lapierre, Pierre Thiriet et André Negrao, comptent 57 points. Ils devancent les pilotes du Jackie Chan, Gabriel Aubry, Stéphane Richelmi et Ho-Pin Tung, seconds avec 43 points, et leurs équipiers, Jazeman Jaafar, Nabil Jeffri et Weiron Tan, avec 42 points.

Au classement des équipes, Alpine Signatech domine naturellement aussi le classement, devant le Jackie Chan DC Racing, le DragonSpeed, le Racing Team Nederland, Larbre Compétition et le TDS Racing.

 

24 Heures du Mans 2018. La PORSCHE 911 RSR N°92 de ESTRÉ-CHRISTENSEN – Photo :Thierry COULIBALY

 

Victorieux au volant de leur Porsche, aux 24 Heures du Mans, de la catégorie GTE-Pro, la paire Kevin Estré et Michael Christensen, pointe au commandement du Championnat avec 56 points, précédant de huit points, les pilotes Ford Ganassi, Olivier Pla, Stefan Mücke et Billy Johnson.

L’autre tandem Porsche, Gianmaria Bruni et Richard Lietz se retrouve à 26 points. Et le premier classé des équipages Ferrari, le duo Sam Bird-Davide Rigon, concède 29 points.  

Coté constructeur, Porsche compte 96 points contre 50 à Ford, 45,5 à Ferrari, 30 à Aston Martin et 17 à BMW.

 

24-Heures-du-Mans-2018-La-PORSCHE-911-RSR-N°77 du PROTON-DEMPSEY de ANDLAUER-RIED-CAMPBELL- Photo: Thierry COULIBALY

 

Dans la classe GTE-Am, Julien Andlauer, Matt Campbell et Christian Ried, pointent en tête avec 51 points, devant Matt Griffin, Keita Sawa et Mok Weng Sun, seconds avec 33 points, et Fisichella, Castellacci, Flohr, troisièmes avec 31 points.

Les tenants du titre, le trio Paul Dalla Lana, Pedro Lamy et Mathias Lauda, accuse un retard de 26 points sur les leaders.

Du coté des équipes, c’est le Dempsey Proton Racing qui pointe au commandement, avec 51 points, contre 33 au Clearwater Racing, 31 à Spirit of Race et 25 à Aston Martin Racing.

 

François LEROUX

Photos : Thierry COULIBALY – Antoine CAMBLOR

 

Endurance FIA WEC

About Author

gilles