INDYCAR : CONOR DALY CHEZ HARDING… EN ATTENDANT ALONSO ?

 

 

Conor Daly vient d’être rappelé par Harding,
pour disputer la manche de Pocono, ce week-end.
Mais il se pourrait qu’ensuite, Fernando Alonso prenne le volant de la « 88 »…

 

Après Toronto et Mid-Ohio, Conor Daly va effectuer une troisième pige avec Harding, à Pocono.

Ensuite, l’Américain débutera en Nascar, à Road America (qui tombe le week-end de Gateway Park.)

Sachant qu’à l’origine, l’ex-pilote de GP2 n’avait un budget que pour Indianapolis -qu’il a disputé avec Dale Coye-, il ne s’en sort pas trop mal !

Après Pocono, un autre pilote devrait débarquer : Zach Claman de Melo. Depuis que Pietro Fittipaldi est sorti de convalescence, il monopolise la « 19 » de Dale Coyne.

Du coup, Claman de Melo souhaiterait finir la saison chez Harding. L’objectif du Canadien serait d’effectuer une saison complète en 2019.

Gabby Chaves, qui a piloté pour Harding durant la première moitié de saison, s’est présenté récemment à l’usine. Il y a fait des selfies avec Al Unser Jr (qui sert de conseiller à Mike Harding.)

Pour autant, le Colombien ne risque pas de revoir un baquet de sitôt. Il y a un mois, Mike Harding évoquait un passage à deux voitures pour 2019. Chaves et Daly en aurait été les titulaires.

Mais ça, c’était il y a un mois… Autant dire un millénaire, à l’échelle du mercato !

Car depuis l’annonce de la retraite de Fernando Alonso en F1, les schémas les plus fous sont échafaudés !

Le dernier en date serait une incroyable partie carrée entre Andretti Autosport, George Michael Steinbrenner IV, Mike Harding et McLaren !

Attention, prenez votre respiration…

Mike Harding vendrait son usine et ses voitures à McLaren.
Andretti fournirait mécaniciens et ingénieurs aux « orange ».

Fernando Alonso et Simon Pagenaud les piloteraient!

Mike Harding déménagerait chez Andretti Autosport avec son équipe. Harding gérerait Colton Herta (dont George Michael Steinbrenner IV s’est engagé à trouver un baquet) et Pato O’Ward (très probable champion d’Indy Lights 2018.)

L’intérêt pour Andretti, c’est qu’il utilise des Honda, alors que Harding emploi actuellement des blocs Chevrolet.

Le deal lui servirait à se refamiliariser avec les moteurs au « + », en vue d’un changement de motoriste en 2020.

Ainsi, en résumé, Fernando Alonso piloterait l’an prochain la « 88 » de Harding, avec son bloc Chevrolet, mais repeinte aux couleurs de McLaren et managée par Andretti.

D’ici là, l’Espagnol profiterait d’un trou dans le Calendrier de F1 et son programme endurance WEC Avec Toyota, pour effectuer un test avec Andretti.

Sachant que tout ceci ne sont que des rumeurs.

Et rappelons que ces derniers jours, on a un peu entendu tout et n’importe quoi… outre-Atlantique Depuis l’annonce de Fernando Alonso ce 14 Août…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : HARDING

La future monoplace de Fernando Alonso ? Copyright : HARDING

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE