F1 : CARLOS SAINZ JR. REMPLACE FERNANDO ALONSO CHEZ MCLAREN

 

 

Chez McLaren, un Espagnol en chasse un autre !
Deux jours après l’annonce de la retraite sportive d’Alonso,
l’écurie de Woking recrute son… compatriote Carlos Sainz Jr.

 

F1 2018 -GP de FRANCE -La RENAULT de CARLOS SAINZ Jr. Photo Bernard BAKALIAN

 

Woking a confirmé ce jeudi 16 août, la rumeur, confirmant la venue du jeune Espagnol Carlos Sainz Jr. Zak Brown, le Patron de McLaren, en profitant pour faire l’éloge de sa recrue :

« Carlos nous offrira le mélange parfait entre la  jeunesse et l’expérience. A seulement 23 ans, il entamera sa cinquième saison avec nous et nous apportera une grande expérience en F1 et avec notre partenaire moteur Renault. »

Drôle de parcours que celui de Carlos Sainz Jr. Fils d’un célèbre Rallyman, double Champion du Monde, il refusa le baquet de la Polo R WRC pour se consacrer… à la monoplace !

Junior est un pur produit Red Bull, depuis ses débuts, en 2010. Papa Sainz dut intervenir plusieurs fois pour qu’il reste, notamment fin 2013 (la firme de boissons énéergétiques n’avait ni apprécié sa moyenne saison en GP3, ni qu’il ait décidé de débuter en FR 3.5 sans les informer…)

Mais après deux saisons et demi en demi-teinte, chez Toro Rosso, il se retrouva chez Renault, sans état d’âme.

L’Espagnol restait un pilote Red Bull, avec une option pour revenir chez Toro Rosso, voire mieux chez Red Bull en 2019. Néanmoins, cela semblait peu probable. Car en fait, il avait rêvé d’un duo Espagnol avec Fernando Alonso, chez McLaren. Finalement, il prendra donc la place du double-Champion du Monde.

 

F1-2018-GP de FRANCE-  La McLAREN-RENAULT de FERNANDO ALONSO-Photo: Bernard BAKALIAN.

 

À 23 ans, Sainz Jr. est en train de clore sa quatrième saison de F1 et la récolte est jusqu’alors plutôt maigre. Dominé par Max Verstappen en 2015 (alors qu’il débutait, comme lui), il surclasse et écrase ensuite Daniil Kvyat démotivé, puis cette saison, il suit Nico Hülkenberg chez Renault.

Il n’est jamais monté sur le podium. Quatrième à Singapour, l’an dernier, il a terminé cinquième à Bakou, cette année. Ce sont ses deux seuls Top 5.

 

F1-2018-GP-FRANCE- Les deux RENAULT de HÜLKENBERG et SAINZ Jr.- Photo: Éric PETITDIDIER

 

Ce sera donc à quitte ou double chez McLaren. Il doit s’affirmer en digne successeur d’Alonso.
Le pari des « oranges », c’est que le « fab four » (Alonso, Hamilton, Raikkonen et Vettel) a fait son temps !

Voici l’heure venue d’une nouvelle génération de pilotes. Sainz doit ramener la McLaren sur les podiums. Qui plus est, il connait très bien le bloc Renault.

« Je suis ravi de pouvoir confirmer que je serai un pilote McLaren à partir de 2019. C’est quelque chose que je souhaitais depuis un moment, et je suis vraiment trs motivé et excité par cette nouvelle orientation dans ma carrière. Mc Laren représente grand nom en F1, avec une histoire incroyable et une liste impressionnante de pilotes qui ont roulé au volant de leurs monoplaces, qui comptent parmi les stars de la F1. Fernando est l’un d’entre eux, donc pour moi c’est plutôt spécial de récupérer son baquet, et d’être la nouvelle génération de pilote Espagnol chez McLaren. »

Mais s’il passe à côté de 2019, McLaren ne fera pas de sentiments…

À ce sujet, l’avenir de Stoffel Vandoorne est plutôt sombre. Le bilan du Belge est très modeste. Néanmoins, McLaren osera-t-il partir avec deux nouveaux pilotes pour l’an prochain ?

On évoque d’ailleurs l’éventualité de la venue du jeune espoir Français Esteban Ocon.. .poussé par Mercedes son mentor et aussi par Renault, le fournisseur moteur des monoplaces de Woking !

On évoque aussi en coulisses, la possibilité de faire débuter l’excellent pilote réserviste, le jeune Britannique Land Norris, lequel brille actuellement en F2.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos :  Bernard BAKALIAN Éric PETITDIDIER – MCLAREN

 

F1 Mclaren Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE