SUPERBIKE MONDIAL, BARBERA CHEZ PUCCETTI EN SSP, BAUTISTA PEUT-ÊTRE CHEZ DUCATI

BARBERA VIRÉ DE CHEZ PONS ET NOUVEAU DÉFI CHEZ PUCCETTI

 

Hector Barbera était en pleine déroute, d’abord éjecté du MotoGP, il a commencé la saison 2018 en Moto2 chez Pons qui l’a viré au début de l’été car le pilote avait été arrêté plusieurs fois par la police en état d’ivresse.

Il vient de décrocher une sacrée mission, il va terminer la Saison de Supersport en remplacement de Sheridan Morais, qui était lui-même le remplaçant de Sofuoglu dans le team Puccetti Kawasaki.

Sofuoglu est multiple Champion du Monde de cette cylindrée, il a du arrêter une carrière phénoménale à cause de blessures multiples et graves, et le team Puccetti cherche depuis à recruter l’homme miracle.

Pour Barbera, descendu du MotoG0P vers le Moto2 puis aujourd’hui vers le Supersport, c’est un énorme défi, en plus, AutoNewsInfo suit régulièrement cette discipline, Yamaha s’y taille des places de choix.

Les cinq premiers du classement général, Cortese(D), Cluzel(F), Krummenacher(CH), Caricasulo(I) et Mahias(F) roulent tous Yamaha, le sixième est une MV Agusta, la première Kawasaki vient ensuite et la moto de Morais que va piloter Barbera est actuellement seizième au Championnat… avec 16 points !

Il y a donc tout à faire, bien sûr au général Barbera a peu de chances de remonter fort au classement 2018,  il reste quatre courses et en points il repart de zéro, mais le défi est énorme.

 

PUCCETTI ET BARBERA

 

Manuel Puccetti : « Notre accord avec Sheridan Morais ne devait durer que jusqu’au Rimini Round, et nous sommes tous reconnaissants pour son aide. J’ai cherché un pilote de remplacement et je suis ravi que Héctor Barberá ait été disponible et intéressé pour rejoindre l’équipe. Héctor vient du très haut niveau après avoir roulé 15 saisons en Championnat du Monde, dont huit en MotoGP. Je pense que l’équipe travaillera dur pour lui donner tout ce dont il a besoin afin de signer de bons résultats dans sa nouvelle aventure en WorldSSP. Ce ne sera pas simple car il devra débuter avec la Kawasaki Ninja ZX-6R sur trois circuits qu’il ne connaît pas – Portimão, Magny Cours et El Villicum – mais je suis certain qu’il a le potentiel pour bien faire. Si les résultats sont à la hauteur de nos attentes, nous aimerions aussi le confirmer pour la prochaine saison. »

On comprend donc que Barbera a un CDD de quatre courses…

Autre possibilité en WSBK cette fois, Ducati s’intéresse à Alvaro Bautista, on sait que le pilote visait le guidon de Yamaha-Petronas en 2019 en MotoGP mais c’est le Français Quartararo qui aura cet honneur.

 

ALVARO BAUTISTA

 

Bautista est donc sans guidon en MotoGP pour l’an prochain.

Ducati roule cette année avec Davies et Melandri, et l’on sait que Davies a envie de changer de couleur…

Donc le boss sportif de Ducati Corse, Ciabatti, a pris contact avec Bautista, qui fait merveille en ce moment en MotoGP, comme chaque fois qu’il se retrouve avec une mauvaise perspective…

Et qui serait en effet une bonne recrue pour aller chasser le Rea…

Un animal pour l’instant intouchable…


Jean Louis BERNARDELLI

Photos : WSBK/MotoGP

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis