LE COUP DE GUEULE DE PATRICK GERMAIN, LE PATRON DU RALLYCROSS MONDIAL DE LOHÉAC…

 

Le Président GERMAIN ne souhaite pas à l’aube de 2020
du tout électrique au Rallycross de LOHÉAC.

 

Patrick GERMAIN, préside à la destinée du Rallycross de Lohéac depuis… 25 ans !
Ce grand sportif c’est adonné pendant une bonne dizaine d’années au Handball, à un très haut niveau régional, avant de jeter son dévolu sur le Sport Automobile.

Pilote de Rallye dans le Grand Ouest, il a localement régulièrement côtoyé la plus haute marche du podium.

Prenant dans le même temps des responsabilités dans l’Écurie Bretagne, jusqu’à en devenir le Président en 1993 et ainsi celui de « BOSS » du Rallycross de Lohéac.

L’histoire du Rallycross est très intimement liée à l’essor du village de Lohéac. En effet, c’est le 5 septembre 1976 qu’a lieu le premier Rallycross en France, qui voit le jour dans ce coin de Bretagne, sur un circuit exclusivement en terre de 850 mètres.

Cette nouvelle discipline jusqu’alors complètement inconnu en France… va connaitre un réel essor, avec l’aide du comité des fêtes de Pierre TOLLEMER, et de Michel HOMMELL.

 

LOHÉAC RX – Michel HOMMELL et Patrick GERMAIN – Photo Emmanuel LEROUX

 

Michel HOMMELL, alors propriétaire d’un manoir qu’il vient d’acheter afin d’implanter un Musée Automobile, n’est autre que le Patron de Presse qui vient de créer entre autres, le Magazine ÉCHAPPEMENT dont les ventes explosent très rapidement.

Michel reconnait encore aujourd’hui qu’il fut ébahi par l’engouement qu’avait suscité cette première course de Rallycross.

Le succès fut en effet fulgurant avec près de 10.000 spectateurs. Dans le village, les commerçants pris de cours n’avaient plus rien à vendre… Et, sur le circuit, l’unique citerne de 1000 litres de cidre fut rapidement tarie…

Au fur et à mesure des années, depuis l’édition inaugurale de 1976, le succès ne se dément pas, atteignant l’an passé 75.000 spectateurs.

 

LOHÉAC RX – La piste est intégralement visible de partout – Photo Emmanuel LEROUX.

 

C’est sous l’impulsion de son nouveau Président Patrick GERMAIN, que le Rallycross devient assez vite, l’une des manches du Championnat d’Europe. À partir de 2014, Lohéac devient légitimement L’épreuve Française du nouveau Championnat du Monde RX.

Tout se passait parfaitement bien, jusqu’à ce que la FIA et IMG, le Promoteur de l’épreuve ne décident tout dernièrement et sans aucune forme de consultation, d’organiser à partir de 2020, une discipline 100% électrique !

 

LOHÉAC-Patrick-GERMAIN, l’organisateur-Photo-Emmanuel-LEROUX.

 

Le premier choc passé après cette annonce tout à fait inattendu, Patrick GERMAIN décide d’envoyer une lettre ouverte à tous les acteurs de cette manche Française du Mondial.

La teneur de cette lettre ne laisse planer aucun doute sur son intention de ne céder aux sirènes du tout électrique !

Rappelons-le, le Président GERMAIN est aux commandes de Lohéac depuis 1993, donc il connaît le sujet !

À chaque changement qu’il a opéré en vue de l’amélioration de « son » épreuve, l’accueil du public, a toujours été au cœur de ses préoccupations…

 

LOHÉAC RX – Le public vient chercher de la fureur et du bruit – Photo Emmanuel LEROUX

 

Joint ce lundi 6 août par téléphone, le Président GERMAIN, nous explique :

 « Les 75.000 spectateurs réunit tous les ans autour de cet emblématique Rallycross, ne se déplaceront surement pas pour voir une course de voitures 100% électrique, insipide et sans bruit ! »

Il renchérit en nous confiant :

« L’essence » même du Rallycross de Lohéac, c’est le moteur thermique. Le public vient pour entendre du bruit et voir des nuages de poussière lors des bagarres avec d’épiques passe d’armes. « 

Et il ajoute :

« Lohéac, c’est l’âme du Rallycross en France et je ne souhaite pas que cette épreuve soit un tremplin pour la promotion du tout électrique. Le fait de ne pas avoir été consulté, et ce à aucun moment, sur l’orientation du Championnat mondial, me laisse dans un profond désarroi. Je ne souhaite pas faire de polémique mais juste mettre en garde contre le danger que représente un Championnat Mondial RX électrique… »

Et Patrick ajoute :

« Je sais très bien que je risque une rétrogradation en Championnat d’Europe, voire même en Championnat de France, si la sanction devait être lourde, mais c’est à mes yeux, la seule alternative possible pour ne pas perdre les 75.000 spectateurs qui viennent pour un vrai spectacle.  

 

LOHÉAC RX – 75.000 spectateurs dans le stadium- photo Emmanuel LEROUX.

 

Patrick GERMAIN qui partagent les même valeurs humaines que Michel HOMMELL (le propriétaire du circuit et du Manoir de l’Automobile qui jouxtent la piste) conclut en disant que céder aux promoteurs qui veulent à tout prix imposer le 100% électrique reviendrait à sonner le glas sur le très symbolique Rallycross de Lohéac !

Quand on voit la difficulté du mondial des monoplaces électriques de la Formule e, à attirer du public, quatre ans après sa création, il est permis de se poser sérieusement la question…de l’intérêt de passer le Rallycross Mondial au tout électrique !

 

Propos recueillis par Emmanuel LEROUX

Photos : Emmanuel LEROUX et Florian GAUDUCHEAU

Lohéac RX 2017 – la foule en masse autour du Stadium – photo Florian GAUDUCHEAU

Rallycross

About Author

gilles