MOTOGP 2018 À BRNO : DES LIBRES DÉMENTIELS POUR PEDROSA, SCHROTTER ET OETTL

 

PISTE À 50 DEGRÉS !

 

Ce qui est démentiel est d’abord la chaleur, la piste est montée à 50 degrés, les pilotes ont terriblement souffert et on a vu des tactiques très différentes pour préparer ce GP qui sera infernal s’il ne pleut pas.

Et infernal aussi s’il pleut, ce qui est possible.

Et ce qui rendrait tout le boulot de mise au point accompli sans objet…

Infernal aussi parce que le GP d’Autriche arrive une semaine plus tard, et il est donc interdit de se faire mal, cela mettrait en jeu deux GP d’un coup.

 

LA CHUTE DE MARTIN

 

C’est malheureusement ce qui est arrivé à Jorge Martin, qui avait le meilleur temps quand il a fait un high side.

On perd l’arrière qui reprend tout de suite de l’adhérence et le pilote est projeté en l’air, chute énorme, Martin s’est cassé le poignet, il est déjà parti à Barcelone pour se faire opérer.

Et il ratera probablement aussi, on le saura après l’opération, le GP d’Autriche.

Comme il est largement favori pour le titre mais le destin est d’une cruauté terrifiante pour ce magnifique pilote,  il est en bagarre à quelques points près au général avec le jeune italien Bezzecchi qui a un coup formidable à jouer, en lui piquant 25 points voire 50 points !

 

OETTL, LE MAGICIEN DE LA JOURNÉE

 

Dans ce cas, le titre sera cuit, sauf incidents à venir…

Comme les deux pilotes sont quasiment à égalité au général, ils ne peuvent se reprendre que peu de points à chaque course,  50 points pour Bezzecchi serait un désastre pour Martin et surtout pour le show énorme qu’ils nous donnent depuis le début d’année.

Cela dit, Bezzecchi a raté sa journée et c’est Oettl qui sort de ces essais libres FP et FP2 avec le meilleur temps.

 

INCROYABLE MASAKI !

 

Autre grosse surprise, le Japonais Masaki, un rookie, fait le meilleur temps de l’après midi et est deuxième temps au Général, les énormes surprises ce n’est que le début…

 

Classement combiné Moto3 vendredi Brno 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/CZE/Moto3/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_24a3ae5d

 

MOTO2 : SHROTTER FAIT LE DOUBLÉ, QUARTARARO CINQ

UN DOUBLÉ POUR SCHROTTER

 

Il ya maintenant de nombreuses semaines, nous étions deux, avec le red chef du site allemand Speed Week, à annoncer que Quartararo serait le choix idéal pour le futur Team Yamaha  satellite de 2019.

L’officialisation aura lieu dans quelques jours et depuis, Fabio a fait des miracles, allant de la victoire à une remontée phénoménale avec un bras dans le sac suite à deux chutes, bref, il tient le bon bout.

Lui qui est si discret depuis des années qu’on l’attend comme  le pilote idéal, tient son rang.

Neuvième le matin de ces essais libres, il termine cinq au général, à trois dixièmes du leader, c’est clair, ce garçon est évidemment celui dont Yamaha a besoin l’an prochain.

Je me souviens en souriant des attaques de toute la presse étrangère, des questionnements des media Français sur le jeune âge du garçon, et alors, depuis quand la jeunesse est-elle un obstacle quand on a le talent ?

Cet argument là remonte au Cid, pas difficile pourtant…

Pour le titre, Bagnaia, qui est deuxième au combiné du jour, n’a que sept points d’avance au classement général du Moto2 sur la KTM d’Oliveira, là encore c’est très serré, comme l’était le Moto3 jusqu’à la chute de Martin, Oliveira est douzième temps à plus d’une demi seconde du leader, Bagnaia a un formidable coup à jouer.

 

Classement combiné Moto2 vendredi Brno 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/CZE/Moto2/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v3_faf3c229

 

MOTOGP : PEDROSA GAGNE LE CHAOS

LA BELLE REVANCHE DE PEDROSA

 

Chaos oui, mais apparent en fait.

C’est que l’on est en essais libres mais qui comptent pour la qualification directe en Q2 où l’on roule pour la pole, il faut être dans les dix premiers sur les trois premières séances, dites libres mais qui ne le sont pas.

Cela dit, ces essais servent aussi à déterminer le bon choix de pneus, et par la chaleur démentielle qui règne dans le coin (et sur toute l’Europe en fait, il fait 45 à l’ombre au Portugal !) ce choix sera vital.

 

MARQUEZ NE DÉCROCHE PAS DES PNEUS DURS

 

J’ai annoncé hier soir que Zarco et Fellon, son manager, rebattaient les cartes de leur association et j’avais écrit que désormais, la seule obsession devait être le chrono.

Zarco meilleur temps le matin de ces essais, voilà qui en dit long sur la motivation du garçon !

 

SUPERBE ZARCO

 

Et sur son talent !

Bon l’après midi, il a un peu raté ses tours rapides, mais il sait qu’il peut jouer devant.

Quant à la moto, elle est juste phénoménale, dans la séance de l’après midi, Syahrin le rookie de Tech3 est meilleur pilote Yamaha avec un quatrième temps au Général !

 

INCROYABLE SYAHRIN

 

D‘accord, un Malaisien n’a pas la même notion de la canicule que nous mais quand même!

Devant, on a vu Marquez à chaque début de séance, en pneus durs avant et arrière, il est resté sur cette option le matin et l’après midi, on voit que lui, son problème c’est le GP pas un chrono un vendredi sur un circuit de souffrance…

Il termine la journée dixième et dernier classé pour la Q2, c’est un risque, mais il veut connaître les réactions de son train de pneus comme Gérard Philipe déclamait la tirade du Cid…

À la perfection…

Devant, on va voir la résurrection de Pedrosa, belle revanche sur les mecs qui l’ont viré du HRC, on va voir Petrucci devenir meilleur pilote Ducati, le matin Dovizioso s’est battu avec Marquez derrière Zarco, l’après midi est moins rigolo pour les motos d’usine.

On va voir Bautista troisième temps, il recherche un guidon pour l’an prochain et c’est en général dans ce cas d’espèce qu’il se met à rouler, dont acte.

A noter que tous les meilleurs temps se sont faits sur des combinaisons de pneus utilisées en fin de séance et probablement impossibles durant le GP.

Syahrin quatrième temps et chavirant de bonheur avec Poncharal et Coulon, les boss de Tech3, c’est de toutes façons phénoménal car à part Marquez, tout le monde a roulé en pneus façon chewing gum en fin de séance.

C’est juste magnifique…

Zarco s’est lui aussi beaucoup consacré l’après midi aux réglages de course, il termine neuf et avant dernier qualifié pour la Q2, devant Marquez, oui, journée décidément insensée…

 

POUR L’INSTANT, LORENZO EST EN MODE DÉSASTRE

 

Dovizioso est cinq et bat Vinales et Rossi, et Zarco bien sûr, on sait que maintenant il se bat contre les Yamaha et a perdu toute chance au mondial, mais il a quand même eu un après midi difficile.

Rabat huitième temps cela prouve encore une fois que tout le monde n’a pas fait les mêmes essais, certains pour la course, d’autres pour faire un chrono sur un tour…

Les malheureux : les deux Suzuki de Iannone et rins mais surtout Lorenzo, quinzième temps à plus d’une seconde de Pedrosa.

C’est assez étonnant car Lorenzo bout de rage, il a entendu Dovizioso affirmer que recruter un pilote comme lui pour gagner deux courses en deux ans c’est peanuts, or en général quand Lorenzo est en colère, il est brillant, raté…

La journée de samedi s’annonce féroce, avec encore une fois ce risque de pluie dimanche qui ferait que tout ce boulot de forçat aura été fait pour rien…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

Classement combiné MotoGP vendredi Brno 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/CZE/MotoGP/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_4572f830

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis