‘KOLLOSAL’ SUCCÈS POPULAIRE POUR LE 4ème SUPER VW FEST AU MANS !

 

SUPERVWFEST4 – Florian BOMPAS , l’organisateur du SUPER VW FEST – Photo Emmanuel LEROUX.

‘Colossal’ succès populaire et sportif pour Florian BOMPAS, l’organisateur du SUPER VW FEST.

 

Après deux ans d’absence, cette quatrième édition a réuni sur le circuit des 24Heures du Mans les 27-28-29 Juillet dernier, plus de 9000 festivaliers passionnés du légendaire flat4 aircooled VOLKSWAGEN!

Pour rester dans les chiffres, se sont très exactement … 1183 autos qui ont été référencées pendant les trois jours sur le circuit Sarthois!

 


SUPERVWFEST4 – ambiance exposition -Photo Emmanuel LEROUX

 

C’est à 9Heures, le vendredi matin, que l’ouverture des portes du mythique circuit Manceau officialise le début de cet évènement très attendu par les fans, après deux ans d‘absence…

Depuis la première édition, les festivaliers sont accueillis diligemment par des bénévoles dont la plupart font partie du Karfer Légend. Ce très réputé Club VW du Mans très actif,  présidé par Thierry PILON, compte plusieurs dizaines de membres et une trentaine de voitures.

 

SUPERVWFEST4-Emilie ne sait que choisir – Photo-Emmanuel-LEROUX.

 

Le vendredi est traditionnellement une journée d’installation au camping pour les festivaliers. Pour les professionnels, c’est dans les stands et le paddock que cela se passe, afin de constituer le village marchant. Ce n’est pas pour autant que la soirée du vendredi est morne…

 

SUPERVWFEST4-Drive in en Combi, devant le film Coccinelle à Monte Carlo-Photo-Emmanuel-LEROUX

 

Un drive-in avec un écran de 187m2, attendait les fans en début de soirée, pour la projection de « La coccinelle à Monté-Carlo », film de Walt DISNEY, sorti aux USA le 24 Juin 1977. Il n’arrivera en France que le 2 Janvier1978 et le public Français découvre à l’époque Gérard JUGNOT … en serveur!

‘Cerise sur le gâteau’, pendant toute la durée du film , les spectateurs ont également pu profiter de l’exceptionnelle éclipse totale de lune masquée par la planète Mars.

Puis, ensuite à partir de 23Heures et jusque tard au cœur de la nuit, une animation musicale avec DJ pris le relais pour bien finir cette première journée.

Tôt le samedi matin, l’ouverture du village marchand coïncide avec les Trackdays.

 


SUPERVWFEST4 – DDCup en piste -Photo Emmanuel LEROUX

 

La voix du commentateur Igor BIETRY annonce déjà le départ des voitures en piste. Ces sessions de roulage commencent avec des DDCup  et suivies dans la foulée par l’entrée en piste des Formules V à moteur VW, naturellement. Ainsi de suite, tout au long de la matinée.

Les Daily Driver Cup sont des autos ayant une apparence proche de l’origine, mais équipées d’un arceau de sécurité, avec une très grosse préparation moteur et suspension pour rouler en circuit.

 

SUPERVWFEST4-Formule V sur le circuit-Photo-Emmanuel-LEROUX.j

Les Formules V sont des autos qui couraient dans un Championnat monotype. Utilisant uniquement des composants mécaniques de Coccinelle dont les trains avant/arrière, le moteur et la boite de vitesse, ces bolides étaient une porte d’entrée pas trop chère pour l’initiation au pilotage.

Les premières sont nées en 1962 aux USA avec une forme de carrosserie plutôt libre.

En fin de matinée, pendant une heure, le public est invité à flâner dans la Pit-lane et sur la piste!

 

SUPERVWFEST4 – OKLAHOMA WILLY en procédure de départ -Photo Emmanuel LEROUX

 

Ensuite, c’est au tour d’un extraordinaire Combi Pick-up de prendre possession de la piste. Ce Split, sorti d’usine en 1958, a passé la première partie de sa vie dans une ferme de l’Oklahoma aux Etats-Unis, auprès de son propriétaire qui l’avait surnommé… ‘Whily’. Après de très longues années de bons et loyaux services, ‘Whily’ est remisé dans une grange, avant de partir en Grande Bretagne, où il a été revendu.

Sa vie ne sera plus jamais la même puisqu’il se voit … greffer un réacteur d’avion de chasse, après avoir été renforcé de partout …

Le moteur ROLLS-ROYCE Viper 535, n’est autre qu’une turbine à gaz qui développe la bagatelle de 5000 chevaux!!!

 

SUPERVWFEST4 – OKLAHOMA WILLY en procédure de départ -Photo Emmanuel LEROUX

 

Fini les ballades autour de la ferme avec les bottes de paille dans la benne, maintenant c’est dsormais.. ‘OKLAHOMA WILLY’ , son surnom, en souvenir de son passé!

Dans la ligne droite des stands et des tribunes pleines à crauer, c’est plus la même histoire. Le public est chauffé à blanc lors de la procédure de départ qui suit un protocole bien établi pour des raisons évidentes de sécurité.

C’est une alternance de nuages de fumée et grosse flammes d’environ 5 mètres  de long qui dégage une chaleur intense….

Lors de la mise à feu, l’engin est littéralement catapulté façon … dragster pour atteindre pratiquement 250km/h après seulement 200 mètres!

Waouh, énorme, sacrées émotions avec une très grande charge émotionnelle…

 

SUPERVWFEST4 – Jeremy CANTIN et Igor BIETRY après le record du monde de l’ELECTROCOX en 2 minutes 56 secondes -Photo Emmanuel LEROUX

 

Après la fureur et le tonnerre, le calme revient sur la forme de la coccinelle électrique qu’Autonewsinfo a déjà essayé pour vous. (lien)

Jérémy CANTIN, le sympathique patron du garage BROUZILS AUTO, entre en piste pour couvrir quelques tours de circuit afin d’établir un record du monde de vitesse en électrique sur ce mythique circuit du Mans.

Des démonstrations d’accélération sont ensuite proposées avant les défilés et l’incontournable grande parade.

 


SUPERVWFEST4 -Grande parade -Photo Emmanuel LEROUX

 

Les défilés sont accessibles à tous les véhicules équipés d’un moteur quatre cylindres refroidi par air, présents sur le meeting. Pour les habitués, comme pour les néophytes, se retrouver au volant de sa voiture sur le prestigieux tracé des 24 Heures du Mans, est toujours un moment exceptionnel et unique!

 

SUPERVWFEST4 – Grande parade -Photo Emmanuel LEROUX

 

Imaginez un instant l’incroyable plaisir d’emprunter la ligne des stands, de prendre la voie d’accélération et de se retrouver sur le circuit le plus connu au monde pour monter vers la fameuse passerelle DUNLOP, c’est assurément un rêve que beaucoup ont déjà connu et qu’il est donc au fond, tout simplement possible de réaliser.

C’est ce qu’on fait avec une certaine émotion, Jordan et Laura, âgés respectivement de 20 et 21 ans. Jordan, fan de Coccinelle depuis sa plus tendre enfance a reçu de son père pour son dix-huitième anniversaire, le précieux sésame pour assouvir sa passion.

 

SUPERVWFEST4 – Laura et Jordan sur le circuit -Photo Emmanuel LEROUX

 

Oh, ce n’était certes pas la voiture rutilante qu’il inaugure pour la première fois en venant ce week-end , mais c’est le ticket d’entrée pour faire partie de la grande famille VW Flat 4.

Après deux années de restauration, sans jamais avoir pu rouler, c’est pour lui, enfin l’occasion et quelle occasion de venir rejoindre les aficionados!

 

SUPERVWFEST4 – Laura et Jordan -Photo Emmanuel LEROUX.

 

D’état d’épave non roulante, la Cox est maintenant magnifique avec la jolie livrée bleue et blanche que Jordan lui a choisie. La transformation de la voiture a eu bin évidemment, raison de ses économies, mais c’est sans commune mesure avec le plaisir qu’il prend à rouler avec SA voiture et la fierté qui se lit dans le regard de Laura quand elle pose les yeux sur lui.

Sans nul doute, la relève est déjà là et c’est une très bonne nouvelle. Jordan et Laura pourront dire autour d’eux, qu’ils ont participé à la grande parade du SUPER VW FEST au Mans, aux côtés de plus de 600 voitures!

 

SUPERVWFEST4 – Le concert du groupe MAINSTAGE -Photo Emmanuel LEROUX

 

La journée du samedi, s’achevant par le traditionnel concert. Cette année, c’est le groupe MAINSTAGE qui officiait.

Les plus ‘couche-tard’ ensuite dansant jusqu’au petit matin, devant le Combi boite de nuit et son DJ.

La journée du Dimanche reprend le format de la veille, pour le plus grand plaisir des nombreuses familles avec enfants présentes sur le site. C’est ce public familial que cible  la marque WESTFALIA  qui a choisi le SUPER VW FEST pour présenter sa dernière création: le SIXTY .

 


SUPERVWFEST4-  L’évolution des WESTFALIA avec un T2 et la dernière génération T6-Photo-Emmanuel-LEROUX.

 

A l’extérieur du circuit, la session ‘off-road’, a réuni de très beaux spécimens de Buggy Français BABOULIN, à moteur VW, dont deux appartiennent aux enfants du créateur, René BABOULIN.

Dans leurs livrés bleu-blanc rouge d’origine, ces petits bolides sont maintenant très recherchés.

 


SUPERVWFEST4 -Les buggy BABOULIN prennent la pose -Photo Emmanuel LEROUX.J

 

Dans l’enceinte du circuit, c’ est un peu ‘plus light’ sur la fin de journée, mais beaucoup sont déjà sur le chemin du retour, en n’ayant déjà qu’une envie, revenir dans deux ans!

Texte et photos: Emmanuel  LEROUX

 

 

SUPERVWFEST4 – Pour tous les goûts -Photo Emmanuel LEROUX.

SUPERVWFEST4 -Coccinelle d’accélération -Photo Emmanuel LEROUX.

SUPERVWFEST4 -Nicolas et Gabriel ont fait le raid humanitaire VW AFRICA avec leur BAJA -Photo Emmanuel LEROUX.

SUPERVWFEST4 – La passion n’a pas d’age … -Photo Emmanuel LEROUX.

SUPERVWFEST4 -En famille -Photo Emmanuel LEROUX

SUPERVWFEST4 – A la cool !!! -Photo Emmanuel LEROUX

SUPERVWFEST4 -Les Anglais au camping -Photo Emmanuel LEROUX.


SUPERVWFEST4 -Magnifique Cabriolet KARMANN -Photo Emmanuel LEROUX


SUPERVWFEST4 – En attente de la grande parade -Photo Emmanuel LEROUX

 

SUPER VW Festival

About Author

gilles