HAMILTON SIGNE SA 77ème POLE AU GD. PRIX D’HONGRIE ET SOUS UN DÉLUGE…

 

F1 2018 BUDAPEST – LEWIS HAMILTON félicité par Jean ALESI pour sa 77ème pole position au GP de HONGRIE ce 28 juillet.

 

Mais où s’arrêtera-t-il ?

Ce samedi 28 juillet, et dans des conditions météorologiques dantesques, le leader du classement provisoire du Championnat du monde de F1, le Britannique Lewis Hamilton, victorieux dimanche dernier du Grand Prix d’Allemagne sur le circuit de Hockenheim, s’est à nouveau montré le plus performant, en décrochant une nouvelle pole position sur le  Hungaroring de Budapest!

Pole qui est sa 77ème en Formule 1.

Quelques averses se présentent une heure et demi avant les qualifications, puis s’intensifient au cours de la séance. La réussite réside donc dans le jugement des conditions, de l’opportunisme… et de la chance!

On observe en Q1 un mix entre pneumatiques slicks et intermédiaires, puis en Q2 une alternance entre intermédiaires et maxi-pluie. En Q3, tous les pilotes chaussent exclusivement ce dernier type de gomme, et c’est à Lewis Hamilton, pilote Mercedes, que revient l’honneur de signer la pole position dans les toutes dernières secondes. Il se voit ainsi remettre, et pour la cinquième fois cette saison, le Pirelli Pole Position Award des mains de l’ancien pilote Jean Alesi, lequel débuta en Formule 1 avec Tyrrell, dans les années 90, avec des pneumatiques Pirelli.

Les conditions sèches et les fortes températures, similaires à celles enregistrées vendredi, sont toujours attendues pour le Grand Prix. Mais comme tous les concurrents ont chaussé des enveloppes intermédiaires ou maxi-pluie en qualifications, ils seront libre de leur choix au départ, demain. Un pit-stop devrait être privilégié, mais cela dépendra de l’évolution des températures de piste.

En vertu du règlement, toutes les monoplaces sont désormais placées en parc fermé jusqu’à la course, et aucune modification n’est autorisée. Il sera donc intéressant d’observer quelles écuries se concentrent sur les réglages « sec » ou « pluie ».

Unre certitude, le pilote Mercedes, a tout simplement été impressionnant lors de la Q3 sur une piste totalement détrempée…

Avec comme meilleur chrono 1’35″658, synonyme de temps de référence, Hamilton précède son équipier, Valtteri Bottas second en 1’35″918 à 0.260 et l’autre Finlandais, le pilote de la Scuderia Ferrari Kimi Räikkönen, troisième en 1’36″186, à 0.528 

 

F1 2018 BUDAPEST La FERRARI de KIMI RÄIKKÖNEN.

 

Positions qui mettent surement un peu de pression au grand rival du Britannique pour le titre mondial, l’Allemand Sebastian Vettel, qui se retrouve seulement quatrième, avec 1’36″210 à 0.552

 

F1-2018-BUDAPEST-Une-première-ligne-100-MERCEDES-dimanche-29-juillet-au-HUNGARORING.

 

Une première ligne sur le Hungaroring donc 100% Mercedes et la seconde ligne, 100% Ferrari!!!

Le Top 5, étant complété par la Renault de l’Espagnol Carlos Sainz Jr., en 1’36″743, à 1.085 

Hamilton qui lâchait :

« C’est vraiment cool et génial pour l’équipe de signer le doublé. On ne s’y attendait pas. Depuis le début du week-end, les Ferrari sont les plus rapides, nous faisions le maximum pour rester dans leur sillage. Et, la pluie s’est soudainement mise à tomber. C’était franchement délicat de rester sur la piste. Au début de la séance, une partie du circuit était sèche, l’autre mouillée. Dans ces conditions, vous allez toujours chercher la meilleure trajectoire possible et sur la pointe des pieds. Emotionnellement, cela m’a fait penser aux montagnes russes.»

Pour sa part, Kimi Räikkönen, expliquait, lui :

« La voiture était très agréable à piloter sous la pluie, c’est une bonne sensation au volant. Je n’ai pas eu de chance avec mon dernier changement de pneumatiques, il n’y avait pas beaucoup d’adhérence et je me suis retrouvé derrière une Haas, je n’y voyais pas grand-chose avec les énormes projections d’eau. Dommage car de signer la pole était parfaitement jouable et envisageable pour nous mais cela n’est pas arrivé malheureusement.»

Sebastian Vettel, enfin, précisait encore :

« Il ne nous manquait pas grand-chose pour la pole. Mais mon tour n’était pas assez rapide, tout simplement. Sous la pluie, nous ne sommes pas aussi en confiance que sur le sec. Il y a du travail à faire. Il nous en manque un peu. Sans la pluie ça se serait sans doute passé autrement mais… c’est ainsi! La course sera longue, et comme parfois, il y aura sans doute de bonnes opportunités »

 


F1-2018-BUDAPEST-La-TORO-ROSSO-HONDA-de-PIERRE-GASLY-excellent-sixième-chrono

 

Concernant les trois pilotes Français, Pierre Gasly, au volant de sa Toro Rosso-Honda, réalise une très belle qualification, pointant à un prometteur sixième temps, en 1’37″591 et devant un certain … Max Verstapen, cependant que Romain Grosjean avec sa monoplace Américaine Haas à moteur Ferrari, s’élancera depuis la dixième position.

Le dernier du trio tricolore, le jeune Esteban Ocon, partira , lui, loin depuis la dix-huitième place, avec sa Force India, un rang devant son équipier le Mexicain Sergio Perez.

Une équipe Force India à l’agonie, qui, rappelons-le, a été placée sous administration judiciaire ce vendredi soir 27 juillet, par la haute cour de Londres et selon les juges Anglais, dont le GP de Hongrie, pourrait incroyablement être le dernier… si d’ici fin août et le GP de Belgique, un repreneur ne se manifeste pas avec de solides engagements et une importante caution !

 

Peter SOWL

Photos : PIRELLI et TEAMS

 

 

F1-2018-BUDAPEST-La-MERCEDES-de-LEWIS-HAMILTON-en-pole-devant-BOTTAS-et-RÄIKKÖNEN

LA GRILLE DE DÉPART DU GP. DE HONGRIE

 

  1. ligne

Lewis Hamilton (Mercedes) 1’35″658 – Q3

Valtteri Bottas (Mercedes) 1’35″918 – Q3

  1. ligne

Kimi Räikkönen (Ferrari) 1’36″186 – Q3

Sebastian Vettel (Ferrari) 1’36″210 – Q3

  1. ligne

Carlos Sainz Jr. (Renault) 1’36″743 – Q3

Pierre Gasly (Toro Rosso-Honda) 1’37″591 – Q3

  1. ligne

Max Verstappen (Red Bull-Renault) 1’38″032 – Q3

Brendon Hartley (Toro Rosso-Honda) 1’38″128 – Q3

  1. ligne

Kevin Magnussen (Haas-Ferrari) 1’39″858 – Q3

Romain Grosjean (Haas-Ferrari) 1’40″593 – Q3

  1. ligne

Fernando Alonso (McLaren-Renault) 1’35″214 – Q2

Daniel Ricciardo (Red Bull-Renault) 1’36″442 – Q2

  1. ligne

Nico Hülkenberg (Renault) 1’36″506 – Q2

Marcus Ericsson (Sauber-Ferrari) 1’37″075 – Q2

  1. ligne

Lance Stroll (Williams-Mercedes)  Pas de temps en Q2

Stoffel Vandoorne (McLaren-Renault) 1’18″782 – Q1

  1. ligne

Charles Leclerc (Sauber-Ferrari) 1’18″817 – Q1

Esteban Ocon (Force India-Mercedes) 1’19″142 – Q1

  1. ligne

Sergio Perez (Force India-Mercedes) 1’19″200 – Q1

Sergey Sirotkin (Williams-Mercedes) 1’19″301 – Q1

 

 

F1

About Author

gilles