Al RAJHI ET KARGINOV TRÔNENT SUR LA PLACE ROUGE ET REMPORTENT LE SILK WAY 2018 !

 

 

La paire formée du Saoudien Yazeed Al Rajhi et de l’Allemand Timo Gottschalk, remporte ce vendredi 27 juillet, l’édito 2018 du Silk Way Rally en s’imposant au volant de leur MINI John Cooper Works, la N°103, en catégorie auto, cependant que le trio composé des Russes Andrey Karginov, Andrey Mokeev et Igor Leonov triomphe lui en gagnant avec leur Kamaz-Master, le N°309, chez les camions, au terme de la septième et dernière étape, laquelle se disputait entre Lipetsk et Moscou.

Trônant sur le podium dominant la Place Rouge, face au majestueux Kremlin à Moscou,les lauréats ont pu savourer leur toute première victoire sur cette épreuve, au terme d’une longue semaine de course passionnante et pleine de rebondissements sportifs entre Astrakhan et Moscou.

Pour l’ensemble des équipages, l’arrivée aux pieds de la célébre Basilique St Basile, face à l’imposant Kremlin, a été synonyme d’un accomplissement extraordinaire après les quelques 3.500 kilomètres parcourus au cœur des plus beaux paysages du sud-est de la Russie.

Après et comme le veut la tradition, une cérémonie de podium fastueuse, sur l’une places les plus connues du monde, la soirée de gala, ce samedi soir à l’Hôtel Ritz-Carlton, à deux pas de la place Rouge, a ensuite ponctué une superbe semaine de course tout à fait exceptionnelle.

 

SLK-WAY-2018-Les-vainqueurs-YAZEED-AL-RAJHI-acec-VLADIMIR-CHAGIN

Autos : Hunt au sprint, Al Rajhi à l’efficacité

 

Lentement, la MINI John Cooper Works N°103 de l’équipe X-Raid, s’immobilise sur la ligne d’arrivée. Yazeed Al Rajhi et son copilote Timo Gottschalk s’extirpent de l’habitacle tout sourires et tendent un drapeau Saoudien au-dessus du pare-brise.

Ramenant leur voiture à bon port, l’équipage du Team X-Raid, cher à Sven Qandt, savoure déjà cette victoire de l’efficacité et de la fiabilité ! Car si elle n’était pas les plus rapides sur la piste, tout au long des 3.500 km parcourus depuis le départ samedi dernier d’Astrakhan, la MINI victorieuse, y a perdu moins de temps que ses principales rivales.

 

SILK-WAY-2018-La-MINI-de-YAZEED-AL-RAJHI.

 

Autant, notre ami, le Qatari Nasser Al-Attiyah et son navigateur, le très chevronné co-pilote Français Matthieu Baumel dans l’habitacle de leur Toyota Hilux de chez Overdrive, le N°101, que Mathieu Serradori et Fabian Lurquin avec leur Buggy SRT N°108, qui terminent respectivement seconds et troisièmes sur ce podium final de belle allure, ont mordu la poussière par manque de fiabilité de leurs montures sur un terrain particulièrement exigeant.

 

SILK-WAY-RALLY2018-Le-TOYOTA-de-NASSER-AL-ATTYAH-en-direction-de-MOSCOU-Photo-DPPI

Quant au jeune et très rapide Britannique Harry Hunt, parfaitement navigué par le Français Sébastien Delaunay, avec leur Peugeot 3008 DKR Maxi de PH Sport, le N°107, ils profitent de cet ultime secteur sélectif raccourci suite à franchissement de rivière impossible, pour signer leur deuxième victoire d’étape sur ce SILK WAY RALLY 2018.

Catégories T2 et T3 : Zi Yun Gang impérial, Opariina double

SILK-WAY-RALLY-2018-Le-N°115. Mariia OPARINA MARIIA et Tasiia SHTANEVA TASIIA MAVERICK X3  félicitées  par  Vladimir CHAGIN et Fred LEQUIEN -Photo Éric Vargiolu / DPPI

Venus à la demande de la Fédération du Sport Automobile de leur pays, pour sceller l’amitié entre la Chine et la Russie, Zi Yun Gang et Lu Binlong qui roulaient avec un Toyota LandCruiser, ne pouvaient rêver meilleur résultat…

En signant, un magnifique doublé retentissant dans la catégorie T2, les deux pilotes Asiatiques démontrent toute leur maîtrise sur les terrains les plus exigeants.

Déjà victorieuses à Xi’an l’année dernière Mariia Opariina et Taisiia Shtaneva avec leur Maverick X3 N°115, ont réédité le rallye parfait pour s’imposer à l’important peloton masculin lancé à leurs trousses.

Le Bulgare Petar Cenkov et son véloce et surtout fiable Quaddy Xzy, le N°130, se hisse sur la deuxième marche, tandis que le Polonais Szustrowski qui pilotait un Polaris RZR, le N°133, profite de cette ultime étape pour compléter le podium final de la catégorie T3 (SSV) en devançant in extremis son équipier Français du Team Xtreme Plus, Nicolas Duclos avec l’autre Polaris RZR, le N°117!

Camions : Van Den Brink in extremis, Karginov enfin !

SILK-WAY-RALLY2018-Le-RENAULT-de-VAN-DEN-BRINK-en-direction-de-MOSCOU-Photo-DPPI.

Sa joie faisait plaisir à voir. Sur la ligne d’arrivée de cette dernière spéciale, Andrey Karginov n’apas boudé son plaisir pour fêter dignement sa première victoire sur le SILK WAY RALLY.

Là, où on attendait le Team Kamaz-Master, les observateurs imaginaient plutôt le double lauréat et tenant du titre, Dmitry Sotnikov, Airat Mardeev (vainqueur en 2012 et 2016), voire Eduard Nikolaev (2010) et son fameux ‘Kapotnik’ trôner sur le podium final de ce SILK WAY RALLY 2018.

SILK-WAU-RALLY-2018-KARGINOV-TRÔNE-SUR-LA-PLACE-ROUGE-ET-REMPORTE-LE-SILK-WAY-2018-EN-CAMION.

 

Le moins que l’on puisse écrire c’est que Karginov avec son Kamaz-Master, le N°309, a déjoué tous les pronostics, en étant le seul à ramener sans encombre le nouveau modèle du constructeur Russe encore en proie à quelques maladies de jeunesse, et pour lequel ce périple aura été truffé d’enseignements.

Jouant de malchance en début de rallye, l’Hollandais Maarten Van Den Brink aux commandes de son Renault Sherpa, le N°304, venu jouer les trouble-fêtes dans le jardin de ses principaux rivaux, remporte cette ultime étape et épingle in extremis cette victoire partielle derrière laquelle il courait depuis cinq jours.

LES PAROLES DES ORGANISATEURS

SILK-WAY-2018-Les-BOSS-FRED-LEQUIEN-et-VLADIMIR-CHAGIN.

 

Vladimir Chagin (Directeur du Silk Way Rally):

« Cette édition 2018 du SILK WAY RALLY disputée dans la région du Sud de la Russie et en Kalmoukie a été très exigeante pour les hommes et les mécaniques. Le scenario du rallye ne nous a donc pas surpris. Nous connaissons cette région depuis 30 ans et elle génère toujours beaucoup d’esprit d’équipe et d’entraide entre les hommes dans l’adversité. C’est dans ces instants-là que l’unité des hommes offre toujours plus de force. C’est une des valeurs que nous voulons transmettre par le biais de notre épreuve. »

Frédéric Lequien (Directeur-ajdoint du Silk Way Rally) : ‘

« Nous tenons avant tout à remercier les participants qui ont cru en notre épreuve. Nous venons de vivre un rallye exceptionnel dans tous les sens du terme. Tous les ingrédients étaient réunis sur cette édition 2018: un magnifique parcours, du suspens sportif et une ambiance fantastique sur chaque étape. Je peux d’ores et déjà vous annoncer que le SILK WAY RALLY a un très bel avenir… »

Si l’on en croit les rumeurs, en 2019, direction la Mongolie !

PORTRAITS DE CHAMPIONS

SILK WAY RALLY 2018 YAZEED AL RAJHI Team X Raid HEUREUX Vainqueur. Photo AutoNewsInfo

Al Rajhi, le Cheikh d’Asie centrale

 

Chez les Al Rajhi, on a la culture du succès. Pilote de Rallye en Championnat du Moyen- Orient, puis en IRC et en WRC2, Yazeed a très vite préféré les sièges baquets aux rocking- chairs et des bureaux feutrés de d’une des plus grandes banques du Golfe. La planète rallye-raid le découvre vraiment lorsqu’il remporte sa première victoire d’étape sur le Dakar 2015.

Pour sa première participation le pilote Saoudien impressionne, mais il doit finalement renoncer pour des problèmes mécaniques alors qu’il occupe la trisième place provisoire. Depuis, ce propriétaire d’une chaîne de fast-food, a accumulé les résultats, sans cependant parvenir à ceindre les lauriers. Passé chez X-Raid dès 2016, c’est au volant d’une MINI All4 Racing qu’il se hisse sur la deuxième marche du podium du SILK WAY RALLY. Et si 2017 est marqué par quelques désillusions, Yazeed Al Rajhi a signé sa première victoire, voici quelques semaines au Kazakhstan.

Assagi, mais toujours extrêmement rapide en piste, le Saoudien poursuit sur ce SILK WAY RALLY 2018, sa moisson de succès qui devraient le porter vers les sommets.

 

La trilogie selon Karginov

 

Du haut de ses 42 printemps, Andrey Karginov est un pur produit de la maison Kamaz. Elevé au sport automobile dans une tradition bien établie dans le team d’usine de Naberejnye Tchelny il démarra comme équipier et mécanicien pour Ilgizar Mardeev, le père de son équipier actuel, avant d’être promu pilote officiel en 2012.

Troisième du Dakar 2013, il décrocha sa première victoire finale l’année suivante (2014) avant de s’offrir un troisième podium consécutif en 2015.

Voici deux ans (2016), c’est sur les bords du Lac Rose que Karginov alla décrocher son deuxième sacre au terme de l’Africa Eco Race.

En signant sa première victoire, ici sur le SILK WAY RALLY, Andrey Karginov devient donc, au même titre que Vladimir Chagin, le deuxième pilote du constructeur Russe à s’offrir la grande trilogie continentale… sur trois grands événements majeurs.

INTERVIEWS PILOTES 

SILK-WAY-RALLY-2018-Les-VAINQUEURS-AUTOS-Yazeed-AL-RAJHI et GOTSCHALK

 

Yazeed Al Rajhi (MINI John Cooper Works N°103 – Vainqueur) ‘Un de mes principaux objectifs’

« Nous hommes heureux de terminer cette dernière spéciale qui a été à la fois la plus courte mais également la plus compliquée pour nous. Vu l’avantage que nous avions au général, nous avons géré au mieux ces dernières étapes en essayent de prendre le moins de risque possible. Nous avons essayé de rester calme jusqu’au bout. Mais j’avoue que c’est un peu stressant. Après le Kazakhstan il y a quelques semaines, je suis encore plus heureux de remporter enfin le SILK WAY RALLY, qui restait un de mes grands objectifs depuis trois ans. »

Nasser Al-Attiyah (Toyota Hilux N°101- 2ème) ‘Je reviendrai pour gagner ’

« Merci à l’organisation et à l’ensemble des personnes qui soutiennent ce rallye. Le Silk Way Rally est une course de très haut niveau et je vous promets que nous reviendrons ici pour gagner. Nous avons fait de notre mieux, mais les problèmes techniques se sont acharnés sur nous tout au long du rallye. Finalement, je crois que je mérite le trophée du vainqueur en catégorie traction, non ? (rires) »

Mathieu Serradori (Buggy SRT N°108 – 3ème ) ‘Très beau rallye !’

« Je suis très content d’être à l’arrivée, cela fait beaucoup d’émotions, pour l’équipe, pour mon copilote et pour moi aussi. Je suis très content d’être à l’arrivée et sur le podium. Ce fut une belle expérience. Nous avons été très bien accueillis. On a vécu un très beau rallye. L’organisation a fait un travail formidable, parfois dans des conditions difficiles. Cela augure un bel avenir pour le team SRT. »

Nani Roma (MINI John Cooper Works N°104 – 19ème)

“On est venu pour reprendre du rythme, mais aussi pour nous battre pour la victoire. Après mes ennuis de santé du premier jou,  cela a été difficile de reprendre la piste tous les jours. Ce n’est finalement qu’hier, lors de l’avant-dernière étape que je me suis senti tout à fait bien. Nous avons pu rouler à fond et ouvrir la spéciale tout le long. Le rythme est revenu, mais également la symbiose avec mon co-pilote. Cette victoire d’étape fut très importante pour notre confiance. Je tiens à féliciter mon équipier Yazeed pour sa victoire, il a fait un excellent boulot et le team nous a offert une voiture impeccable. Finalement, c’est la seule à n’avoir pas connu de soucis techniques. Nous retrouver ici sur la place Rouge est un sentiment très fort. Cette place a écrit l’histoire de beaucoup d’hommes et de femmes depuis de longues années »

 

Andrey Karginov (Kamaz-Master N°309 – Vainqueur) ‘C’était mon rêve’’

« Cette victoire je la voulais vraiment, car le SILK WAY RALLY fait partie des grands événements qu’il est important de placer sur son palmarès. Cela fait dix ans que j’attends cela. J’ai déjà remporté le Dakar et l’Africa Eco Race, là c’est le Silk Way, c’était mon rêve rêve de réaliser ce triplé. Ce fut une édition dont de nombreux pilotes se souviendront »

Airat Mardeev (Kamaz-Master N°303 – 2ème) ‘Un meilleur résultat que prévu…’

« Nous nous présentions ici avec un nouveau camion et nous savions que nous n’étions pas à l’abri d’un souci technique. Nous en avons connus plusieurs, avec plus ou moins de conséquences, mais il était important de tester nos véhicules dans ces conditions de course très exigeantes. Le SILK WAY RALLY reste pour nous l’un des rendez-vous à ne pas manquer et je suis donc très content de terminer sur le podium. Personnellement c’est un meilleur résultat que prévu.. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Sonja VIETTO RAMUS-DPPI et AutoNewsInfo

306 SHIBALOV, NIKITIN ROMANOV ,  Team KAMAZ  Photo Éric Vargiolu / DPPI

Rallye-Raid Silk Way Rallye

About Author

gilles