F3 EUROPÉENNE : LE POINT À MI-SAISON

 

 

 

Ce week-end, la F3 Européenne sera à Spa.
L’épreuve marquera la mi-saison du Championnat.
Un Championnat plus ouvert que jamais…

 

Les années précédentes, une poignée de pilotes dominaient. Cette année, après quatre épreuves, ils sont quatre regroupés en 13 points, tandis que les six suivants sont groupés en 29 points. Autant dire que tout reste ouvert…

PREMA tient la corde. Avec 131 points, Marcus Armstrong arrive à Spa en leader. Champion de F4 Italia 2017, le Néo-Zélandais est la nouvelle star de la Ferrari Driver Academy! Un titre ferait de lui le N°1 des Rosso, comme Charles Leclerc en son temps, en GP3…

Actuel second avec 130 points, Zhou Guan Yu est également un membre de la Ferrari Driver Academy. Avant lui, aucun Chinois n’avait triomphé en F3. Mais Zhou veut être le meilleur « tout court »…

Troisième avec 126, 5 points, Ralf Aron joue les arbitres. Cet autre vétéran semble néanmoins manquer de régularité pour pouvoir vraiment jouer le titre.

Quatre avec 118 points, Dan Ticktum, le pilote Motopark, est le « Armstrong » de Red Bull. A trop parler de 2019, le Britannique s’est peut-être désuni! Spa pourrait être l’occasion de se replacer dans la course au titre.

Cinquième, lui, avec 88 points, Enaam Ahmed d’Hitech, n’était pas attendu aussi haut. Il prouve que son titre en British F3 n’était pas le fruit du hasard. Arrivera-t-il à finir sur le podium final?

L’autre bonne surprise, c’est Juri Vips de Motopark, sixième avec 82 points. L’Estonien sortait pourtant d’un parcours laborieux mais victorieux en ADAC F4!

Puis ce sont les déceptions. Alex Palou d’Hitech, était monté jusqu’en F2, avant de redescendre en F3. Compte tenu de son expérience et de son palmarès, sa modeste septième place avec deux podiums est bien infime…

Où est passé le Mick Schumacher du PREMA Powerteam Theodore, et qui dominait les essais hivernaux? Redoublant, le « fils de qui-vous-savez » , n’a depuis décroché que deux podium! Désormais, les médias Allemands préfèrent suivre son cousin David – le fils de Ralf – débutant probant en ADAC F4…

Troisième de l’Eurocup FR 2.0 2017 et Champion de TRS 2018, on s’attendait à ce que Robert Shwartzman soit a minima dans la roue de ses camarades de la Ferrari Driver Academy. Las, le Russe a tout le mal du monde à finir dans le top 5. Quant à Carlin, l’équipe Championne en titre, elle déçoit collectivement!

Vainqueur à Pau, « happy » le jeune Français Sacha Fenestraz, n’est plus monté sur un podium depuis… « Ferdinand Habsburg » et Jehan Daruvala, très en verve fin 2017, sont transparents. Devlin deFrancesco est parti se ridiculiser en GP3. Ameya Vaidyanathan s’est surtout fait remarqué pour une grosse panne de cerveau et s’être payé un Ticktum qui était à l’arrêt!!!

Enfin, en queue de peloton, on trouve des pilotes qui espèrent un sursaut. Keyvan Andres du Van Amersfoort, avait eu son quart d’heure de gloire, au Norisring, avec un podium. Le pilote Allemand d’origine Iranienne -qui a navigué autour de la quinzième place, le reste du temps- retrouvera-t-il le chemin des points?

Petru Florescu de Fortec, découvre la discipline en même temps que son équipe. Parviendra-t-il à ouvrir son compteur?

Sophia Floersch qui roule avec le Van Amersfoort vise, elle, carément la F1! La jeune Allemande a connu des débuts modestes à Zandvoort. Pourra-t-elle marquer un petit point d’ici la fin de l’année ?

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : F3 et THEODORE

 

Zhou Guan Yu (PREMA.) Copyright : THEODORE

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE