VICTOIRE POUR… HAMILTON ET DOUBLÉ MERCEDES AU GD. PRIX D’ALLEMAGNE, APRÈS LA FAUTE DE VETTEL, SOLIDE LEADER !

 


F1-2018-HOCKENHEIM-La-sortie-de-Piste-de-la-FERRARI-de-SEBASTIAN-VETTEL

 

Parti depuis la pole-position décroché la veille samedi, sa 55ème en carrière en F1, le pilote Allemand de la Scuderia Ferrari, Sebastian Vettel, semblait parti pour s’ imposer ce dimanche, et remporter chez lui, devant son public, très nombreux à Hockenheim, le Gd. Prix d’Allemagne.

Hélas malheureusement pour lui, au volant de sa monoplace ‘ Rosso’, il n’a pas triomphé et a commis une belle bourde, au 51ème tour, finissant dans les graviers, alors qu’il avait course gagnée, comptant… neuf secondes d’avance !

 


F1-2018- À HOCKENHEIM-VETTEL de la SCUDERIA-FERRARI commet LA rosse faute…

 

Une erreur qui risque de lui coûter cher, très cher en fin de saison et le titre mondial qu’il convoite depuis son arrivée chez Ferrari… ! s’est probablement envolé en ce dimanche 22 juillet, sur ses terres chez lui, devant les siens, un public tout acquis à sa cause, à Hockenheim…comme on l’imagine. Même si c’est une monoplace Mercedes qui triomphe et signe cet inattendu doublé! Mais avec un pilote Anglais et un Nordique…

L’infortuné perdant, Vettel, revenu au paddock, tentait de s’expliquer sur sa bévue même s’il tentait d’en minimiser les effets :

« J’étais dans le mur et j’ai réalisé que je ne pouvais pas repartir. Ce n’était pas une énorme erreur, mais cette situation a eu un énorme impact sur la fin de course évidemment. C’est décevant car tout fonctionnait bien . Mais on n’avait pas besoin de la pluie… On a une bonne voiture, donc on toutes les raisons de se montrer aussi confiant. Cela reste un week-end positif, mais j’assume mon erreur, je m’excuse auprès de l’équipe qui a bien préparé l’auto pour la rendre le plus performant. Petite erreur pour une grande déception. Mes pneus n’étaient pas frais, mais c’était glissant pour tout le monde.»

Vettel a donc bêtement gâché une victoire assurée et les 25 précieux points qui l’accompagnaient et qui à l’heure des comptes au soir du dernier Gd. Prix d’Abu Dhabi, à Yas Marina, manqueront surement cruellement, face à l’ogre Hamilton, qui remporte ce dimanche son 4ème succès de la Saison 2018, 66ème victoire en carrière !

À l’issue d’une nouvelle remontée fantastique où Hamilton a une fois de plus démontré l’étendue de sa classe et de son immense talent sans parler de sa niaque, sa soif de victoire… même en partant du diable veauvert !

 

F1-2018-HOCKENHEIM-Le-bonheur-inattendu-de-LEWIS-HAMILTON-finalement-le-grand-vainqueur-du-GP-dALLEMAGNE

 

Du coup, Bottas  et Räikkönen rentrant aux stands changer de gommes, c’est … Lewis Hamilton remonté des profondeurs du peloton, s’étant élancé, lui, du quatorzième rang, qui récupérait incroyablement la tête de ce Gd. Prix d’Allemagne, au cours du 54ème tour !

Situation incroyable, alors que les deux Ferrari menaient, on retrouvait soudainement en période de safety car, suite à la sortie de Vettel, les deux Mercedes au commandement…

 


F1 2018 HOCKENHEIM une courte passe d’arme entre les deux pilotes MERCEDES en fin de GP.

 

Finalement, la course reprenait au 57ème passage et on assistait à une chaude et bouillante bagarre entre les deux pilotes Mercedes.

Finalement Hamilton remportait ce Gd.Prix d’Allemagne, devançant dans l’ordre, la deuxième Mercedes du Finlandais Valtteri Bottas qui avait ‘in fine’ reçu la consigne de conserver les positions, et la seconde Ferrari, de l’autre Scandinave, Kimi Räikkönen qui complétait le podium.

 


F1-2018-HOCKENHEIM-La-FERRARI-de-KIMI-RÄIKKÖNEN-Classée-troisième.

 

Heureux, il l’était Lewis qui expliquait :

« J’y croyais. Même si cela peut sembler très difficile en partant de cette quatorzième place, mais il faut toujours y croire. J’ai longuement prié avant le départ. On a fait le tour de parade et j’ai pu voir tout le soutien du public. L’équipe a fait du très bon travail, la voiture était fantastique. Je ne pensais pas pouvoir faire un tel résultat aujourd’hui. Mais j’ai poussé, j’y ai cru et cela a fonctionné. Je remercie Dieu. C’était si difficile… Quand il a plu, je savais que j’occupais une bonne position. Mais on ne savait pas ce qui allait se passer ensuite. L’erreur de Sebastian, nous a c’est sur bien profité. C’est toujours bon de décrocher un doublé à domicile surtout quelques jours après que Mercedes nous ait renouvelé sa confiance à tous les deux. C’est une super journée. Et je pense que ce GP fait partie de mes meilleures courses. »

 


F1-2018-HOCKENHEIM-LEWIS-HAMILTON-remporte-le-GP-D’ALLEMAGNE-ce-dimanche-22-juillet.


F1-2018-HOCKENHEIM-La-joie-des-dirigeants-de-MERCEDES-DAIMLER-BENZ-dont-le-Président-ZENTSCHE

 

Suivaient ensuite, la seule Red Bull-Renault rescapée – Daniel Riccirdo ayant abandonné – celle de Max Verstappen,  la Renault de Nico Hülkenberg, la Force India Mercedes de Sergio Perez, suivi des deux Français, avec dans l’ordre, la Haas-Ferrari de Romain Grosjean, et la seconde Force India d’Esteban Ocon.

Le Top 10 étant complété par la Sauber-Ferrari du Suèdois Marcus Ericsson,et par la Toro Rosso du Néo-Zélandais Brendon Hartley.

Le troisième tricolore Pierre Gasly finissant quatorzième et le Monégasqe Charles Leclerc, quinzième.

 

Peter SOWL

Photos : PIRELLI et TEAMS

 


F1-2018-HOCKENHEIM-Le-tiercé-vainqueur

CLASSEMENT DU GD. PRIX D’ALLEMAGNE

1 – Lewis Hamilton (Mercedes) les 67 tours en 1heure 32’29.845

2 – Valtteri Bottas (Mercedes) à 4″535

3 – Kimi Räikkönen (Ferrari) à 6″732

4 – Max Verstappen (Red Bull-Renault) à 7″654

5 – Nico Hülkenberg (Renault) à 26″609

6 – Romain Grosjean (Haas-Ferrari) à 28″871

7 – Sergio Perez (Force India-Mercedes) à 30″556

8 – Esteban Ocon (Force India-Mercedes) à 31″750

9 – Marcus Ericsson (Sauber-Ferrari) à 32″362

10 – Brendon Hartley (Toro Rosso-Honda) à 34″197

11 – Kevin Magnussen (Haas-Ferrari) à 34″919

12 – Carlos Sainz Jr. (Renault) à 43″069 *

13 – Stoffel Vandoorne (McLaren-Renault) à 46″617

14 – Pierre Gasly (Toro Rosso-Honda) à 1 tour

15 – Charles Leclerc (Sauber-Ferrari) à 1 tour

* penalisé de 10″ pour dépassement sous Safety Car

 

ABANDONS

Fernando Alonso

Lance Stroll

Sebastian Vettel

Sergey Sirotkin

Daniel Ricciardo

 

CLASSEMENT PROVISOIRE DES PILOTES

1.Hamilton 188 points -2.Vettel 171 – 3.Räikkönen 131 – 4.Bottas 122 – 5.Ricciardo 106 – 6.Verstappen 105- 7.Hülkenberg 52 – 8.Alonso 40– 9.Magnussen 39 -10.Perez 30– 11.Ocon 29– 12.Sainz Jr. 28– 13.Grosjean 20 – 14.Gasly 18 – 15.Leclerc 13 – 16.Vandoorne 8 – 17.Ericsson 5 – 18.Stroll 4-19.Hartley 2.

CLASSEMENT PROVISOIRE DES CONSTRUCTEURS

1.Mercedes 310– 2.Ferrari 302– 3.Red Bull-Renault 211- 4.Renault 80– 5.Force India-Mercedes et Haas-Ferrari 59– 7.McLaren-Renault 48 – 8.Toro Rosso-Honda 20– 9.Sauber-Ferrari 18 – 10.Williams-Mercedes 4.

 

F1 Sport

About Author

gilles