VEILLÉE D’ARMES À ASTRAKHAN : J-1 AU SILK WAY RALLY

 

 

 

 

C’est parti pour le SILK WAY RALLY 2018 ! Après une deuxième journée de vérifications sur le site spectaculaire du Théâtre Opéra et Ballet d’état d’Astrakhan, la cérémonie de départ a, officiellement lancé cette 8 ème édition à l’embouchure de la Volga, ce vendredi 20 juillet 2018, en fin de journée alors que le soleil tirait sa révérence nous ayant fait suffoquer, le thermomètre étant monté jusqu’à 37° !

 

SILK-WAY-RALLY-2018-A-ASTRAKHAN, podium départ pour le TOYOTA-OVERDRIVE de Nasser AL-ATTYAH et de Mathieu BAUMEL. Photo : DPPI

 

Car c’est ici, en bordure de la Mer Caspienne et aux portes du fameux désert de Kalmoukie que, dès ce samedi matin, les principaux favoris des catégories autos et camions, vont en découdre et se livreront une bataille sans merci pour la conquête des lauriers tant convoités, jusqu’à l’arrivée prévue à Moscou, sur la Place Rouge, aux pieds du Kremlin.

 

SILK WAY 2018 – Le parc fermé situé aux pieds du majestueux OPERA d’ASTRAKHAN.

 

Au terme de la deuxième journée de vérifications administratives et techniques tous les regards, se sont tournés vers le podium de départ, dressé devant l’entrée principale du superbe et majestueux Théâtre Opéra et Ballet d’État d’Astrakhan où, en début de soirée, tous les équipages inscrits ont affiché leurs ambitions sportives pour cette édition 2018 du SILK WAY RALLY qui s’annonce grandiose.

 

SILK WAY RALLY – Vladimir CHAGIN avec le Président POUTINE, souvent en visite

 

Présent au pied de l’Arche, Mr. Zhilkin, Gouverneur de la Région d’Astrakhan était venu souhaiter bonne chance aux concurrents, parés à s’élancer pour sept jours et 3.500 kms de course et leur adresser un mot de la part de Vladimir Poutine, Président de La Fédération de Russie :

« Le Silk Way Rally est un événement très important pour les amateurs de sports moteurs de par le monde. En relevant le défi d’affronter des étapes difficiles, les concurrents Russes et étrangers, démontrent pleinement leurs capacités professionnelles, leurs aptitudes, leur entraide ainsi que leur faculté à exploiter au mieux les performances de leurs véhicules. Ils offrent des émotions sincères à un grand nombre de passionnés qui suivent le rallye de près et soutiennent activement leurs équipages favoris. Je suis persuadé que l’édition de cette année sera aussi intéressante que passionnante. Je souhaite beaucoup de succès à tous les équipages et les souvenirs les plus inoubliables aux spectateurs »

EN AUTOS, AL ATTYAH FACE À NANI ROMA

SILK WAY 2018 – Nani ROMA et Nasser Al ATTYAH les deux grands favoris en catégorie auto. Photo : AutoNewsInfo

 

Huit ans après sa deuxième place conquise dans le sillage de Carlos Sainz, son équipier de l’époque chez Volkswagen, Nasser Al-Attiyah retrouve le SILK WAY RALLY avec un plaisir non dissimulé…

Double vainqueur du Dakar en 2011 et 2015 et dominateur lors des trois dernières éditions de la Coupe du Monde des Rallyes tout-terrain, en compagnie de son fidèle équipier, le Français Mathieu Baumel, le pilote Qatari et sa Toyota Hilux de chez Overdrive, font figure de grandissimes favoris en catégorie auto.

 

SILK WAY 2018 – Vladimir CHAGIN et Fred LEQUIEN, les organisateurs avec les principaux favoris en autos et camions.

 

Mais la concurrence s’annonce relevée, notamment avec les MINI John Cooper Works de la toujours très performante équipe X-Raid, de l’Espagnol Nani Roma, autre ancien lauréat du Dakar et du Saoudien Yazeed Al Rahji, second ici en 2016 !

Au volant de l’unique Peugeot 3008 DKR Maxi, victorieuse lors des deux dernières éditions avec à son volant Cyril Desprez, le Britannique Harry Hunt sera, lui aussi, un client sérieux pour la victoire finale.

Tout comme d’ailleurs, le Français Mathieu Serradori et son Buggy SRT, impressionnant d’efficacité sur l’Africa Eco Race en janvier dernier.

Mais la bataille fera également rage en catégorie T2, réservée aux véhicules de série, où le Japonais Akira Miura qui co,duit un Toyota LandCruiser, sera opposé aux autres Toyota des Chinois Lu Binglong et Zi Yungang, de l’ancienne pilote moto Russe, Anastasia Nifontova et de l’Italien Marco Piana.

Beaux duels en perspective également parmi les nombreux T3 au départ. Cette catégorie désignant les SSV (Side By Side Vehicles), des petits buggy’s légers, nous offrira une double confrontation franco-russe avec, d’une part, les Polaris RZR de Nicolas Duclos et Frédéric Chavigny et, de l’autre, les Maverick X3 des Russes Sergei Kariakin (vainqueur du Dakar 2017 en quad) et du duo féminin, formé par Mariia Oparina et Taisilia Shtaneva, lauréates du Silk Way Rally 2017.

EN CAMIONS, QUI BRISERA L’HÉGÉMONIE KAMAZ ?

SILK WAY 2018 – Les favoris de la catégorie des camions

 

Avec pas moins de six camions au départ, l’armada bleue du Kamaz-Master Team fait à nouveau figure d’épouvantail en catégorie camion !

Lauréats à six reprises lors des sept premières éditions, les camions tatars, dominent sans partage sur leurs terres !

Avec quatre nouveaux monstres des sables dotés du nouveau moteur 13 litres DCEC confiés notamment aux trois anciens lauréats de l’épreuve que sont Airat Mardeev (2012 et 2016), Dmitry Sotnikov (2013 et 2017), Eduard Nikolaev (2010), mais également à Andrey Karginov et Anton Shibalov, abonnés au podium ces dernières années, la marque Kamaz, a visiblement placé la barre très haut.

 

SILK-WAY-RALLY-2018-Le-KAMAZ-N°301.

 

Ajoutez-y la version hybride diesel-gaz, pilotée par Sergey Kupriyanov, le porte-parole de Gazprom, et vous aurez compris qu’il sera compliqué de briser l’hégémonie des ‘Bleus’.

Une ambition que couve très certainement le Biélorusse Siarhei Viazovich, deuxième du dernier Dakar et leader du Team Maz-Sport qui aligne quatre camions au départ.

Même topo pour le Néerlandais Martin Van Den Brink et son Renault Sherpa, troisième du SILK WAY RALLY 2016.

Quant aux GAZ des Russes Shklayev et Levitskii, ils devraient pouvoir se mesurer aux Hino Japonais de la famille Sugawara…

 

LE DIRECTEUR DE COURSE VLADIMIR CHAGIN ET FRED LEQUIEN

 

Invité à nous faire part de son avis, Vladimir Chagin, le Directeur du Silk Way Rally, nous expliquait ce vendredi matin, à l’issue de la traditionnelle Conférence de Presse:

« Le parcours du 8ème Silk Way Rally est un condensé des meilleures pistes de rallye tout-terrain au monde. Avec des secteurs exigeants, des pistes techniques, des montagnes et des rochers, du sable et des dunes, des plaines et des steppes. C’est un rallye à la fois moderne et très classique, ce qui le rend imprévisible même pour les meilleurs pilotes et les meilleurs teams au monde. »

Pour ce qui le concerne Frédéric Lequien, le Directeur adjoint du Silk Way Rally, précise :

« Nous sommes heureux d’accueillir au départ de ce Silk Way Rally des équipages venus de 24 pays différents. La course sera suivie par près de 100 journalistes Russes et étrangers accrédités sur le terrain, et sera diffusée par 60 chaines de télévision dans le monde entier, ce qui représente plus de deux millions et demi de lecteurs, auditeurs et téléspectateurs de par le monde »

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

SILK WAY RALLY 2018 – L »HINO de la famille SUGARAWA.

Des Sugawara aux Van Den Brink : la diagonale des âges

 

Que partagent Yoshimasa Sugawara et Martin Van den Brink ?

Tous deux inscrits en catégorie camion, le Japonais pilotera un Hino, tandis que le Néerlandais prendra le départ au volant de son impressionnant Renault du Team Mammoet.

… Tous deux disputeront également ce SILK WAY RALLY 2018, en compagnie de leurs fils respectifs.

Et si, à 46 ans, Teruhito Sugawara pilotera son propre Hino, du haut de ses 16 ans Mitchel Van Den Brink, le plus jeune concurrent de l’épreuve, accompagnera son père dans la cabine du monstre rouge et noir, grâce à une dérogation de la fédération Holandaise.

 

SILK WAY 2018 – La famille SUGARAWA les pilotes du camion HINO.

 

Pour sa part, avec ses 34 participations (dont 7 podiums) au Dakar et ses…  77 printemps au compteur, Yoshimasa Sugawara s’offrira une nouvelle cure de jouvence et une autre mention au Guinness Book des Records, comme le plus vieux concurrent au départ d’un rallye automobile moderne !

 

CE SAMEDI :
“La piste des woops et des pipelines”

 

Tracée sur 347,97 km (dont 311 km de secteur sélectif) en boucle autour d’Astrakhan, cette première étape du SILK WAY RALLY 2018, n’aura rien d’une simple mise en jambes !

Alternance de sections rapides et de nombreuses portions de ‘woops’. Des petits franchissements sont également au programme de ce secteur sélectif où il s’agira de bien respecter le road-book, les caps et les distances, afin d’éviter les pièges naturels et de trouver les nombreux points de franchissements des pipelines couvrant la région.

 

Premier départ à l’aube au lever du jour et c’est Nasser Al Attyah qui s’élancera le premier sur la piste…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : DPPI et AutoNewsInfo

SILK WAY RALLY 2018 – Toujours de jolies hôtesses en Russie

 

Rallye-Raid Silk Way Rallye

About Author

gilles