MERCEDES SERA-T-IL À MACAO ?

 

 

 

Les inscriptions de la FIA GT World Cup sont ouvertes depuis le début du mois.
KCMG s’est inscrit avec trois Nissan GT-R.
Et c’est tout. Mercedes compterait néanmoins revenir à Macao…

 

 

Les participations à la FIA GT World Cup (autrement dit, la course GT du Grand Prix de Macao) se font sur acceptation du dossier.

Les candidatures sont ouvertes le 1er juillet jusqu’au 31 août. Puis le promoteur sélectionne 25 concurrents.

Pour l’instant, seul KCMG a déposé un dossier, pour trois Nissan GT-R. Ce n’est pas la bousculade pour s’inscrire. Audi et Porsche semblent avoir réduit la voilure en Asie. Le ‘carton’ quasi-annuel au départ, avec des dégâts qui se chiffrent en centaines de milliers d’€ par voiture, en aurait aussi refroidit certains…

Une rumeur évoque Petri Corse, qui aligne une Bentley pour Alex Caffi et Nicola Larini en championnat Italien.

Mais de toute façon, l’équipe Italienne ne possède qu’une seule voiture. Sun Zheng et son équipe Spirit Z viennent de recevoir une GT-R, mais ils visent 2019.

Les espoirs se tournent vers Mercedes. Vainqueur à Macao en 2014 (avec Maro Engel) et en 2015 (avec Edoardo Mortara), la firme à l’étoile serait partante.

L’Asie reste un marché en pleine croissance et la FIA GT World Cup, l’épreuve la plus médiatisée.

Reste à savoir sous quel forme. Les autres constructeurs semblent vouloir sécher Macao. S’impliquer directement et être la seule « usine » présente n’aurait pas de sens.

Mercedes pourrait se contenter d’apporter son soutien à une écurie privée, courant localement, en échange de quoi l’un des pilotes céderait son baquet à un pilote fourni par les Allemands…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Copyright : DAIMLER

Copyright : DAIMLER

Endurance GT Mercedes

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE