MOTOGP 2018 EN ALLEMAGNE : VENDREDI, LORENZO BRILLE, QUI L’EÛT CRU?

 

LORENZO ET PETRUCCI AUX DEUX MEILLEURS TEMPS!

 

Bon, le Sachsenring où le MotoGP se rend probablement pour la dernière fois (problèmes financiers) est connu pour être un circuit sans freinages, que l’on gagne en trajos et en glissades.

D’où les … 8 pole et les 8 victoires de Marquez successives en huit ans!

Chez Ducati, tout le monde a dit avant la course que ce n’était pas un circuit pour les rouges, il est rikiki, n’a que 700 mètres de ligne droite, bref c’est pas pour eux…

Marquez n’a été que deuxième le matin derrière un Iannone qui veut juste se venger de Suzuki en leur montrant qu’ils ont eu tort de le jeter, bref les deux pilotes ne font pas la même course, l’un travaille le GP, l’autre la colère…

 

4

MARQUEZ N’A BOSSÉ QUE SUR LES REGLAGES

 

L’après midi, c’est purement une histoire de pneus.

En fin de séance, que Marquez a longtemps mené, Lorenzo a passé une paire de tendres, Petrucci est en medium/tendre et les deux Ducati terminent avec les deux meilleurs chronos de la journée…

Puis il y a Iannone, puis il ya Dovizioso, trois Ducati sur les cinq premiers, et enfin, avec plus de quatre dixièmes de retard sur Lorenzo, arrive Marc Marquez.

Qui, lui, a roulé en hard/medium, donc avec une combinaison de pneus logique en GP, les essais libres servent à trouver le bon set up…

Donc, si la combinaison double tendre tient tout un GP il y a le feu chez Honda, on sait que l’électronique de la Ducati est sublimement réglée et peut éventuellement autoriser ce type de choix.

En tous cas, la colère de Iannone, qui veut faire comprendre à Suzuki qu’ils ont eu tort de le jeter, fait merveille!

 

LA COLERE DE IANNONE EST EFFICACE

 

Au retour au stand, même Lorenzo n’y croyait pas alors que le pronostic Marquez est en tête des sondages depuis deux semaines…

On verra samedi ce qu’il en est, on sait que Marquez se fout du meilleur temps comme de l’an quarante quand il travaille, mais si les Michelin soft tiennent le GP il peut rendre un paquet de points aux Ducati au classement général…

Pour les Yamaha, le matin, Rossi et Vinales ont bien roulé, l’après midi Vinales est six, mais Rossi et Zarco ont décidé de rouler en pneus usés, façon GP donc, et sont à une seconde, c’est logique.

Cela dit ils sont hors du top ten, il va donc falloir cravacher fort samedi matin pour ne pas se retrouver en repêchage avant la pole (Q1).

Cela dit, ce meilleur temps des Ducati peut soit faire totalement pshhittt en GP soit on va assister à une grande remise en cause du leader absolu de début de saison…

Saison décidément crispante pour les pilotes, mais superbe pour les bastons…

Au fait Morbidelli, blessé, a tenté de rouler le matin, mais a du laisser son guidon à Bradl l’après midi, la douleur était trop intense…

 

Résultat combiné MotoGP vendredi Sachsenring 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/GER/MotoGP/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_b6817266

 

 

XAVI VIERGE AU POUVOIR

 

En Moto2 même phénomène, les favoris ne sont pas là.

En particulier le plus imaginé comme titré dans la cylindrée, Francesco Bagnaia, a fait peu de tours le matin avec un chrono dégueu, l’après midi il est tombé, sauvé par un drapeau rouge à 11 minutes de la fin qui a permis à ses mécanos de réparer la meule.

Et dans ces dernières minutes, avec tout le monde en paquet, il a réussi à se hisser à la cinquième place, bien joué. On a longtemps cru que les pilotes allemands allaient dominer la cylindrée, avec un meilleur temps  d’Aegerter le matin, sur une KTM privée, l’après midi a longtemps été dominé par Schrotter mais son coéquipier Vierge (on prononce Viairé) est venu lui souffler le meilleur temps.

 

ALEX MARQUEZ

 

Puis Alex Marquez est remonté deux 25 millièmes derrière Vierge, ceux qui ont « raté » leur deuxième séance sont Mir et Oliveira, on peut y ajouter Quartararo, mais ils sont à quatre dixièmes de Vierge, d’ailleurs il ya 27 pilotes sur une seconde… sur 33 engagés au total !

Autrement dit ces essais libres sont importants pour les pilotes, mais les temps ne sont pas vraiment significatifs.

Et donc vivement demain avec les qualifs, c’est le but du jeu.

 

Résultat combiné Moto2 vendredi Sachsenring 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/GER/Moto2/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_10b471a5

 

 

L’ALLEMAND OETTEL

 

En Moto3 en revanche, l’Allemagne a bien saisi son GP grâce à Oettl, un pilote KTM, on est donc vraiment entre cousins, mais l’opposition est tout près, Arbolino est à 40 millièmes et Martin, qui avait été le plus rapide le matin, est à 4 millièmes derrière Arbolino !

Donc beau succès d’estime pour le pilote allemand qui gagne chez lui, enfin ce vendredi, mais surtout gros coup à jouer pour Martin, qui n’a que deux points d’avance au général, puisque ses adversaires pour le titre sont plus loin.

 

MARTIN JOUE GROS

 

Canet est à plus de deux dixièmes, Giannantonio à une demi-seconde, et la KTM de Bezzecchi, deuxième au général est à six dixièmes.

Mais là encore, on constate que les favoris ne sont pas tout devant, même s’il s’en faut d’un cheveu!

Jean Louis BERNARDELLI

Photos: MotoGP

Résultat combiné Moto2 vendredi Sachsenring 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/GER/Moto3/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_f89cfee4

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis