FORMULE e : A NEW YORK, LE SACRE ATTENDU DE JEAN-ÉRIC VERGNE

 

 

Le rideau se baisse ce week-end, sur la saison 2017-2018 de Formule e. Le double-meeting de New York marquera la fin de la voiture « Gen 1 » et de plusieurs équipes privées. Et pour le côté sportif, on attend le titre de Jean-Eric Vergne…

 


FORMULE-E-2018-PARIS-Jean-Eric VERGNE file vers la victoire ce samedi 28 avril. Photo : Bernard BAKALIA

 

Le pilote Francais Jean-Eric Vergne  de l’équipe Techeetah peut arriver à New-York détendu. Il a quasiment signé pour prolonger avec son équipe (qui deviendra DS, on y reviendra plus loin.)

Surtout, l’ancien pilote de F1,  peut se contenter d’une septième place pour être sacré dès la premiere des deux courses, le samedi.

Au temps du British F3, puis de la FR 3.5, on avait vu un Vergne déconcentré, trop préoccupé par « l’après » et dans le dur pour finir sa saison.

Cela lui avait coûté le titre en FR 3.5. A Zurich, Tout dernièrement, le Français avait renoué avec ses démons… Néanmoins avec trois victoires cette année à Santiago au Chili, à Punta del Este en Uruguay et chez lui lors du GP de Paris, ‘ JEV’ mérite son titre!!!

Néanmoins, il a deux jokers. Le premier, c’est un Sam Bird, pilote DS Virgin,  très inconstant. Incapable a priori de réaliser un double-exploit à New York…

L’an dernier, il avait signé un doublé dans la Grosse Pomme. Mais c’était l’an dernier…

Et surtout il y a un troisième homme : Lucas di Grassi d’Audi Sport Abt. Le Brésilien sort d’une impressionnante série de … cinq podiums consécutifs!

Le Brésilien est surmotivé, il est vaguement en lutte avec Bird pour la seconde place et tout point pris au dépend du Britannique fera forcément …les affaires du Français!

Le mercato de la saison 2018-2019 a commencé depuis longtemps. L’an prochain, DS lâchera Virgin pour Techeetah. eDAMS prendra les couleurs de Nissan. Quant à Venturi, elle a déjà recruté Felipe Massa.

Seule une poignée de pilotes -dont Vergne et di Grassi- ont un pré-contrat pour l’an prochain. Les autres voudront donc briller à New-York, afin de mieux aborder l’intersaison…

Quoiqu’il e soit, Vergne entame cette ultime épreuve du calendrier avec l’étiquette de grandissime favori! Charge à lui de transformer ce qui a été une formidable saison en une conclusion victorieuse avec à la clé… le titre!!!

Signalons enfin que New York sera la dernière épreuve disputée avec la monoplace actuelle et ce sera la dernière fois que les pilotes seront forcés de changer de voiture à mi-course.

La « Gen2 » ayant davantage d’autonomie.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos :  Bernard BAKALIAN et TECHEETAH

 

Jean-Eric Vergne (Techeetah.) Copyright : TECHEETAH

Formule E Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE