INDYCAR : GABBY CHAVES OUT CHEZ HARDING… CONOR DALY LE REMPLACE!

 


INDYCAR-2018- GP de FORT-WORTH au TEXAS- GABBY-CHAVES

 

Il y a deux jours, Harding soutenait Gabby Chaves à coup de mot-dièses « Go Gabby ». Mais ça n’a pas empêché la jeune équipe d’Indycar de licencier le Colombien! Du coup, Conor Daly le remplacera dès ce week-end, à Toronto et plus si affinité…

 

INDYCAR-2018-INDY-500-GABBY-CHAVES.

 

 

Harding s’est lancé en Indycar l’an dernier, avec une seule voiture, pour trois épreuves. Elle avait fait confiance à Gabby Chaves, qui tentait de relancer sa carrière. Le Colombien termina neuvième des 500 miles d’Indianapolis, puis cinquième lors de la manche de Fort Worth au Texas. Lorsqu’Harding songea à disputer une saison complète, en 2018, Chaves rempila naturellement.

Or, le bilan 2018 est jusqu’ici désastreux. Chaves n’ayant jamais terminé dans le Top 10. Il navigue en queue de classement. Est-ce la faute du pilote?

Au lendemain de l’épreuve de l’Iowa, ‘radio paddock’  laissait entendre qu’il y aurait un changement dans la semaine! Quelques jours plus tard, la nouvelle tombe:

 


INDYCAR-2018- 500 miles d’INDIANAPOLIS- CONOR-DALY. Team AJ FOYT

 

Conor Daly arrive chez Harding. Le fils de l’ex-pilote de F1, Derek Daly n’avait pas de volant fixe pour 2018. Il a simplement disputé les 500 miles d’Indianapolis, avec le Team d’AJ Foyt.

Charge à lui de faire mieux que Chaves. Sachant qu’en Indycar, les primes sont calculés sur la voiture et non sur le pilote. Les points inscrits par Daly s’additionneront donc à ceux de Chaves…

Le Colombien n’a pas dit son dernier mot. Officiellement, Harding voudrait aligner deux voitures en 2019 et elle réfléchirait à un tandem Chaves-Daly.

Surtout, Daly a signé pour une pige en Nascar, fin août. Elle tombera le week-end de Gateway Park. L’équipe pourrait donc devoir rappeler Chaves, sauf à embaucher un troisième homme…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo :  INDYCAR et HARDING

 


INDYCAR-2018- Au GP d’INDIANAPOLIS pour préparer les 500 miles, GABBY CHAVES

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE