LA MORT DE WILLIAM DUNLOP, LORS D’UNE COURSE DANS SON PAYS, EN IRLANDE!

 

 

William Dunlop s’est tué lors des essais d’une course sur route en Irlande.

Son nom n’est pas très connu hors des iles de l’ouest de la Grande Bretagne.

Car si la famille Dunlop est célèbrissime c’est parce que de père en fils, d’oncle en neveu, on y est spécialiste des courses sur routes, totalement inconnues ailleurs qu’en Irlande et à l’île de Man.

Qu’on en juge:

Joey Dunlop a gagné 26 fois le TT de l’île de Man et il en est le recordman!

Michael Dunlop est 18 fois vainqueur de l’épreuve et il a le record de vitesse sur un tour en catégorie Supersport, à la moyenne effarante de plus de 207 km/h !

 

MICHAEL DUNLOP

 

Sur une route à deux voies traversant des villages, empruntant une partie de montagne et bordée d’arbres et de talus…

Robert Dunlop a gagné cinq fois le TT.

Je ne compte pas les innombrables victoires dans d’autres courses aussi prestigieuses mais moins connues, comme la North West 200 ou le GP d’Ulster.

William Dunlop n’a jamais gagné le TT mais est vainqueur de bien d’autres courses de prestige.

Voilà le côté superstar de la famille.

Puis il ya la tragédie, multiple.

Car on se tue dans ce genre de course.

LE MEMORIAL DE JOEY DUNLOP A BALLYMONEY

 

William Dunlop était le fils de Robert Dunlop, qui s’est tué lors de la North West 200 en 2008!

L’oncle de William était Joey Dunlop, qui a été tué dans une course de démonstration en Estonie en 2000.

En somme, famille de stars de la route mais famille tragique…

Le berceau des Dunlop est en Irlande du nord, à Ballymonney, c’est au départ une famille très pauvre que la course moto a sorti de la misère.

Mais surtout, c’est devenu un virus familial.

Il faut dire que ce genre de course est ce qu’il ya de plus pur dans la moto, que c’est le rêve de tout motard d’aller rouler dans l’île de Man!

Il est possible de faire le tour de l’île en amateur, la police surveille alors surtout la vitesse dans les villages, bref ces champions ne sont pas mondialement connus mais pour nous les motards, ils sont des héros absolus.

Le triomphe puis le martyre familial des Dunlop est à la fois notre fierté et notre désespoir.

William vient d’ajouter son nom à une liste déjà bien trop longue.

Son frère Michael, lui, est toujours dans le coup, il a gagné l’édition 2018 de la catégorie Superbike, la plus prestigieuse.

Et ce malgré le décès de son coéquipier Dan Kneen.

On criera à la folie ?

Chez nous, on dit la passion…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Facebook et Memorial  Joey Dunlop

Moto Moto Divers Nécrologie

About Author

jeanlouis