INDYCAR : LE POINT DU CHAMPIONNAT AVANT IOWA

 

 

L’Indycar est de retour, ce week-end.
Les pilotes s’attaqueront au petit ovale de l’Iowa.
La fin de saison approche à grand pas…

L’Iowa Speedway est un ovale d’un mile de long. Les pilotes devront en faire 300 tours. C’est un vrai sprint, avec tout de même une gestion du trafic (et des éventuels drapeaux jaunes.) Du reste, c’est une épreuve à l’ancienne, sans campagne marketing délirante.


INDYCAR-2017-Iowa-Le-dèpart-avec-will-power-et-Helio-Castroneves

 

L’ambiance se veut rurale, d’ailleurs elle est sponsorisée par les producteurs de maïs de l’État !

Juste après cela, les pilotes courront dans les rues de Toronto -la seule épreuve extra-américaine du calendrier– et ce sera le début du dernier tiers de la saison. Justement, le leader du Championnat, Scott Dixon du Chip Ganassi, a rarement été en verve dans l’Iowa: deux troisièmes places en… 11 visites!

 

INDYCAR-2016-IOWA-SCOTT-DIXON

 

Le Néo-Zélandais tentera avant tout de limiter la casse au classement et les autres voudront lui reprendre le maximum de points.

Actuellement second du Championnat et ancien triple-vainqueur de l’épreuve, le solide Américain Ryan Hunter-Reay de l’équipe Andretti, est l’un des favoris et il pourrait du coup, refaire son retard au Championnat.

 

INDYCAR-2015-IOWA-Victoire-pour-HUNTER-REAY-devant-NEWGARDEN

 

Josef Newgarden le Champion en titre du Team Penske, semble apprécier ce genre de tracé. Le vainqueur 2016 aimerait bien poursuivre sa remonté au classement… quatrième, à 50 points de Dixon, l’Américain considère que les pilotes derrière lui sont déjà hors-course pour le titre. Will Power, le chevronné pilote de chez Roger Penske, tentera de faire mentir son analyse.

En attendant, l’Australien est un candidat probant au podium.

Comme d’habitude, Robert Wickens le Canadien du Sam Schmidt et Alexander Rossi, autre pilote Andretti, sont avant tout là pour glaner de l’expérience. Néanmoins, ces deux « jeunes » nous ont habitué à créer la surprise…

Pour d’autres, il s’agit déjà de sauver la saison.

Il en va ainsi de James Hinchcliffe du Sam Schmidt Peterson, navigue dans le ventre mou du classement et il voudrait un podium pour se sortir de là. Spencer Pigot du Ed Carpenter et Simon Pagenaud, le Français du Penske – le Champion 2016 – ne sont a priori pas très à l’aise sur ovales.

 

INDYCAR-2016-IOWA- SIMON PAGENAUD-Poleman.

 

Oui, mais leurs patrons respectifs dialoguent ouvertement avec d’autres pilotes pour 2019. Il va donc falloir se cracher dans les mains et se rendre indispensable…

En Indycar, les écuries profitent des courses pour livrer des indiscrétions (il y a peu de communiqués entre deux épreuves, comme en F1.)

On s’attend à des précisions sur le mercato, mais également sur le calendrier 2019 (qui remplacera Phoenix ?)  on a déjaavancé l’hypothèse de Miami Homestead – et l’arrivée éventuelle d’équipes (McLaren ? Scuderia Corsa ?)


Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : INDYCAR et  GM

 

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE