VdeV À DIJON. SUSPENS, REBONDISSEMENTS ET SURPRISE, AVEC LE SUCCÈS DE LA NORMA TFT

 

 

 

 

Suspens et rebondissements!

Cette dernière journée ce dimanche est étouffante de chaleur sur le circuit de Dijon-Prenois, mais les ingrédients sont réunis pour que la fête soit au rendez-vous.

Comme souvent dans les meetings des VdeV Endurance Series, le suspense est à son comble, et tout particulièrement au sein de la catégorie reine, celle du Challenge Endurance GT/Tourisme/LMP/PFV.

Jugez plutôt !

Challenge Endurance GT / Tourisme / LMP / PFV V de V

VdeV-2018- La-LIGIER-N°22-INTER-EUROPOL

 

Le tour de trop…

Il s’en est fallu de… 3,8 kilomètres pour que l’équipe Polonaise ’Inter Europol Compétition, enregistre sa deuxième victoire consécutive !

Victorieux sur le Circuit Paul Ricard le mois dernier, le duo Smiechowski-Fredricsson, après avoir mené la majorité de l’épreuve, se dirige en effet vers la première marche du podium, mais dans l’avant-dernier tour, la Ligier JSP3 N°22, en délicatesse avec ses pneumatiques, ralentit…

Une voie royale s’ouvre alors devant la Norma M30 N°72 de l’équipe TFT, et c’est ainsi que le trio composé de Philippe Paillot, des frères Maxime et Arnold Robin, s’ajoute au palmarès des lauréats d’une saison 2018 disputée comme jamais en VdeV!

 

VdeV-2018-DIJON. La LIGIER LMP3 du Team VIRAGE   Photo Maurice CAMUS

 

En dépit d’un peloton resserré par une intervention tardive de la voiture de sécurité, la paire Smiechowski et Fredricsson sauve tout de même la deuxième place, devant la Ligier N°94 du Team Virage de Caouette, Valenza et Lappalainen.

Cette dernière aborda la dernière heure derrière la seconde Ligier de chez Inter Europol Compétition, la N°33 du duo Scheuschner-Ludwig, mais plusieurs pénalités les relèguent finalement en… huitième position sous le drapeau à damier.

 

VdeV-2018-DIJON.-La-LIGIER-N°33-INTER-EUROPOL-Photo-Maurice-CAMUS.

 

Pour leur première apparition en LMP3 avec DB Autosport, le jeune Antoine Robert et son père le chevronné Lionel, tous deux associés à Quentin Vaucher, auteurs d’une course magnifique, échouent au pied du podium, précédant la deuxième Ligier du Team Virage, la N°95 confiée au tandem formé de Enqvist-Rattenbury.

Elle aussi pénalisée en fin de course, la Ligier N°26 du Wimmer Werk Motorsport de Wimmer, Kaiser, Bachler frappe aux portes du Top-5 devant la Norma N°30 de chez CD Sport de Beltoise, Lavergne, Mélin.

Dixième au classement, la Norma N°39 du Graff de Chartier, Trouillet, Panepinto, s’impose pour sa part en ‘Prestige’ devant le deuxième prototype du team, la Ligier N°77 de Page, Garcia, Sanjuan.

Quant au trio de la filière Frédéric Sausset « Un Volant pour tous », Ben Moussa, Aoki, Bailly, son parcours est une nouvelle fois récompensée par une présence à l’arrivée, avec des chronos très prometteurs.

 

VdeV-2018-DIJON.-La FERRARI de l’équipe VISIOM -Photo-Maurice-CAMUS

 

Au tableau des PFV, les soucis rencontrés par les Foenix de Solution F, valident la victoire de la Renault R.S 01 du DEMJ du rapide duo Sarrailh et Mugelli.

Quant au GT, il reste la mainmise de la solide écurie Visiom, laquelle impose la Ferrari 488 GT3 N°1, de l’équipage avec  Jean-Paul Pagny, Thierry Perrier et Jean-Bernard Bouvet, face à la Lamborghini Huracan GT3 N°46 d’AB Sport Auto de Teneketzian, Carugati, de Narda.

 

Stéphane ENOUT

Photos : Maurice CAMUS

 


VdeV-2018-DIJON.-Le podium -Photo-Maurice-CAMUS.

V de V

About Author

gilles