VICTOIRE POUR KOVALAINEN ET KOBAYASHI ET QUADRUPLÉ DES LEXUS À BURIRAM EN THAÏLANDE EN SUPER GT

 

 

 

La paire composée du Japonais Kamui Kobayashi, associé au Finlandais Heikki Kovalainen, remporte ce dimanche la quatrième épreuve du Championnat Nippon du Super GT, qui se disputait sur la piste de Chang à Buriram, en Thaïlande.

Et se venge de leur abandon lors de la précédente manche disputée à Suzuka!

Au volant de leur Lexus LC500, la N°39 du Team SARD, troisième des qualifications, le tandem triomphe en précédant quatre autres Lexus, celles des équipes LeMans, Bandoh et Cerumo, qui complètent le podium, avec Oshima-Rosenqvist, Kunimoto-Yamashita et Tachikawa-Ishiura

 


SUPER GT 2018 BURIRAM – La LEXUS victorieuse.

 

Cinquième place seulement pour la première Honda, la meilleure des NSX-GT, celle de l’écurie Mugen de l’équipage Mutoh-Nakajima, qui s’était élancée depuis la pole.

Laquelle devance la première Nissan GT-R Nismo GT500, la N°12 du Team Calsonic Impul du duo avec Sasaki et Mardenborough, qui termine à la sixième place.

A noter la panne d’essence pour la Lexus LC500 de Tom’s alors seconde et survenu à l’amorce du dernier tour à Yuhi Sekiguchi  qui en partage le volant avec Nakajima

Enfin, les leaders du Championnat, le duo Jenson Button et Naoki Yamamoto avec la Honda NSX-GT du Team Kunimitsu, se classent seulement au onzième rang.

Heiki Kovalainen occupe seul le commandement au classement provisoire, totalisant 35 points contre 32 à la paire Yamamoto-Button et 31 pour Matsuda-Quintarelli.

 


SUPER-GT-2018-BURIRAM- Les vainqueurs KOBAYASHI et KOVALAINEN

 

Après l’arrivée, Heikki Kovalainen, confiait:

« En gagnant ici sur ce circuit et en gagnant en équipe avec Kamui, on a fait de cette course, un très bon week-end. Entrer dans cette saison était comme être sur une montagne russe, et nous avons eu la pire course possible à l’ouverture lors de la manche à Okayama. Après une bonne course à Fuji, j’ai commis une erreur lors du dernier round à Suzuka qui a gâché la course pour nous. Donc, je suis très heureux que nous ayons pu gagner aujourd’hui. »

À  ses côtés, Kamui Kobayashi, poursuivait en précisant:

« C’était la première fois que je roulais sur cette piste, et comme je n’ai pas pu courir à Suzuka et que je n’ai pas participé à Fuji – occupé par son programme en mondial d’endurance WEC avec Toyota – c’est la première fois que je roule dans cette voiture depuis Okayama. Cela étant, avant notre arrivée, je ne pensais honnêtement pas que nous allions gagner. Donc, je suis content que nous ayons gagné et que nous soyons très reconnaissants à l’équipe qui a travaillé si dur et à Heikki [Kovalainen] -san.

 

Bill TAMAMA

Photos : SUPER GT

SUPER-GT-2018-BURIRAM- Le podium avec les vainqueurs, KOBAYASHI et KOVALAINEN.

LE CLASSEMENT DE LA COURSE DE BURINAM

1 – Kovalainen-Kobayashi (Lexus LC500) Sard – 66 tours en 1h36’42.825

2 – Oshima-Rosenqvist (Lexus LC500) LeMans à 2″860

3 – Kunimoto-Yamashita (Lexus LC500) Bandoh à 12″969

4 – Tachikawa-Ishiura (Lexus LC500) Cerumo à 38″836

5 – Mutoh-Nakajima (Honda NSX) Mugen à 42″813

6 – Sasaki-Mardenborough (Nissan GT-R) Impul à 43″449

7 – Tsukakoshi-Kogure (Honda NSX) Real à 1’05″798

8 – Hirakawa-Cassidy (Lexus LC500) Tom’s à 1’06″628

9 – Baguette-Matsuura (Honda NSX) Nakajima à 1’10″271

10 – Nakajima-Sekiguchi (Lexus LC500) Tom’s à 1 tour

11 – Yamamoto-Button (Honda NSX)  Kunimitsu à 1 tour

12 – Matsuda-Quintarelli (Nissan GT-R) Nismo à 1 tour

13 – Motoyama-Chiyo (Nissan GT-R) BMAX à 1 tour

ABANDONS

32° tour: Nojiri-Izawa

45° tour: Oliveira-Takaboshi


SUPER-GT-2018-BURIRAM-La LEXUS de Heikki KOVALAINEN

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT 2018

  1. Kovalainen : 35 points – 2. Yamamoto-Button : 32 – 3. Matsuda-Quintarelli : 31 – 4. Oshima-Rosenqvist et Hirakawa-Cassidy : 29 6. Tachikawa-Ischiura: 26 –7. Tsukakoshi -Kogure : 25 – 8. Nojiri – Izawa : 24 – 9. Kobayashi : 20 -10. Sasaki-Mardenborough : 18

 

 

Super GT

About Author

gilles