LA RED BULL RENAULT DE MAX VERSTAPPEN, VICTORIEUSE AU RED BULL RING DU GD. PRIX D’AUTRICHE

 

1-2018-AUTRICHE-  Le départ avec les deux MERCEDES encadré par la FERRARI de KIMI RAIKKONEN

 

 

Le Hollandais Max Verstappen remporte ce dimanche 1er juillet 2018, le Grand Prix d’Autriche de Formule 1, neuvième manche du Championnat du Monde. Au volant de sa Red Bull-Renault, il précède dans l’ordre,  les deux Ferrari du Finlandais Kimi Räikkonen et de l’Allemand Sebastian Vettel

Superbe quatrième place pour le Français Romain Grosjean au volant de sa Haas-Ferrari

Pour la première fois depuis… 44 GP, il n’y a aucune des deux Mercedes sur le podium!

Du coup, vu l’abandon de Hamilton, Sebastian Vettel récupère et pour… un point, la tête du classement général provisoire du Championnat

Max Verstappen racontait dès l’arrivée: « C’était incroyable, cela a été très compliqué de gérer les pneumatiques, mais on a finalement réussi à les emmener jusqu’au bout. Tous ces fans Hollandais, c’est génial. »

Kimi Räikkönen, lui expliquait : « J’ai du lever le pied au premier virage pour ne pas percuter les Mercedes, et franchement j’ai eu très peur d’être touché à ce moment-là. Je suis sorti large du troisième virage, ce n’était pas très bien. C’est dommage, mais au final c’est un bon résultat pour l’équipe. »

Quant à Sebastian Vettel, lui il confiait :

« Verstappen a fait un good job, on a tenté de le rejoindre mais ce n’était pas simple. J’ai essayé de remonter au premier virage mais ça n’a pas marché car il n’y avait plus de place pour trois. Je me suis battu avec les Renault et les Haas en début de course, j’ai perdu un peu de temps. Mais suis satisfait de ma course et je reprends le commandement du championnat. »

 


F1-2018-AUTRICHE-  La RED BULL-RENAULT de MAX-VERSTAPPEN

UN GRAND PRIX A TIROIR….

 

Alors qu’il menait ce GP d’Autriche, et qu’il se plaignait par radio de ne pas avoir été stoppé, ses ingénieurs de l’équipe Mercedes, ont reconnu et avoué par radio à Lewis Hamilton qu’ils ont effectivement bien fait une erreur stratégique!

Ses adversaires stoppant à leurs stands respectifs en profitant au 17ème tour pour changer de pneumatiques lors de la VSC (voiture de sécurité virtuelle), et ont du coup perdu moins de secondes par rapport à Hamilton. Lequel ne fut rappelé à son box qu’au… 26ème tour!

Il en ressortait en quatrième position, précédé par les deux Red Bull-Renault de Max Verstappen et de Daniel Ricciardo et par la Ferrari de Kimi Räikkonen mais devant la seconde Ferrari de Sebastian Vettel.

Mais rapidement par radio, il indiquait  » Ressentir un manque de puissance de son moteur! » 

Dépassement de ce fait de Vettel sur Hamilton, ce dernier en difficulté, le Britannique voyant revenir le pilote Ferrari et la ‘Rosso’  lui est passé devant.

Quelques tours auparavant, Kimi Räikkonen qui suivait la Red Bull de l’Australien, lâchait a la radio au cours du 35ème tour, que la roue arrière gauche de Daniel Ricciardo était en train de se dégrader!

 « Il y a des bulles (blisters) sur son pneu arrière gauche »

Et trois tours plus tard,’ Iceman’ dépassait Ricciardo. Pointant alors à sept secondes du leader Max Verstappen. Deux secondes et demi devant Vettel, qui avait lui aussi, doublé l’autre monoplace Autrichienne, précédant la Mercedes de Hamilton, en manque de vitesse à cause de ses pneus.

Plusieurs pilotes souffrant comme Ricciardo de cloques sur leurs pneumatiques, probablement liées à la trés forte chaleur sur la piste, Hamilton étant le dernier à en être victime. Ricciardo qui stoppe alors pour chausser des gommes neuves et revient en piste pointant à dix-neufs secondes de Lewis Hamilton.

Seuls les pilotes Ferrari échappaient alors à ce problème des pneumatiques…pour l’instant.

Au 53ème tour, Lewis Hamilton montait des gommes super tendres, comme venait de le faire Daniel Ricciardo

Mais stupéfaction dans le clan Red Bull, avec l’abandon inattendu de Daniel Ricciardo victime au 55ème tour d’une panne de boîte de vitesses, et qui de ce fait ne gagnera pas le jour de son anniversaire (né le 1er juillet 1989 à Perth)

Huit tours plus tard (63ème), abandon de la Mercedes de Lewis Hamilton, son ingénieur lui intimant vu la perte de puissance de stopper immédiatement.

A retenir encore que l’abandon de la seconde Mercedes, celle du poleman le Finlandais Valtteri Bottas, est du à une perte de pression hydraulique, entraînant un problème sur sa boîte de vitesses.

 


F1-2018-AUTRICHE-La-FERRARI-de-KIMI-RAIKKONEN

 

Finalement Max Verstappen franchissait en vainqueur le damier, précédant les deux Ferrari de Kimi Räikkonen et de Sebastian Vettel, lesquels l’accompagnaient sur le podium

On l’a dit, magnifique quatrième place pour le Français Romain Grosjean au volant de sa monoplace de l’équipe Américaine Haas et qui score enfin ses premiers point de la saison au classement du Championnat

Suivent dans l’ordre la seconde Haas-Ferrari du Danois Kevin Magnussen, les Force India-Mercedes du Français Esteban Ocon, et du Mexicain Sergio Pérez, suivi de la McLaren-Renault de Fernando.

Le Top 10 étant complété par  les deux Sauber-Ferrari de Charles Leclerc et de Marcus Ericsson.

Onzième place pour la Toro Rosso-Honda du troisième tricolore, Pierre Gasly qui devance la Renault de Carlos Sainz Junior

Prochaine étape, des le week-en prochain, à Silverstone avec le British GP, troisième épreuve en trois semaines, après les Grands Prix de France, dimanche dernier et d’Autriche, ce dimanche.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos: PIRELLI et TEAM

F1-2018-AUTRICHE-Victoire de la RED-BULL-RENAULT de MAX VERSTAPPEN ce dimanche 1er juillet au RED-BULL Ring.

LE CLASSEMENT DU GRAND PRIX D’AUTRICHE DE F1 2018

 

1 – Max Verstappen (Red Bull-Renault) – 71 tours en 1h21’56.024

2 – Kimi Raikkonen (Ferrari) à 1″504

3 – Sebastian Vettel (Ferrari) à 3″181

4 – Romain Grosjean (Haas-Ferrari) à 1 tour

5 – Kevin Magnussen (Haas-Ferrari) à 1 tour

6 – Esteban Ocon (Force India-Mercedes) à 1 tour

7 – Sergio Perez (Force India-Mercedes) à 1 tour

8 – Fernando Alonso (McLaren-Renault) à 1 tour

9 – Charles Leclerc (Sauber-Ferrari) à 1 tour

10 – Marcus Ericsson (Sauber-Ferrari) à 1 tour

11 – Pierre Gasly (Toro Rosso-Honda) à 1 tour

12 – Carlos Sainz (Renault) à 1 tour

13 – Lance Stroll (Williams-Mercedes) à 2 tours

14 – Sergey Sirotkin (Williams-Mercedes) à 2 tours

 

ABANDONS

65° tour: Stoffel Vandoorne

62° tour: Lewis Hamilton

54° tour: Brendon Hartley

53° tour: Daniel Ricciardo

13° tour : Valtteri Bottas

11° tour: Nico Hulkenberg

 


F1-2018-AUTRICHE-La FERRARI de SEBASTIAN VETTEL au RED BULL Ring

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES PILOTES DE F1 2018

 

1.Vettel : 146 points – 2.Hamilton : 145 – 3.Raikkonen : 101  -4.Ricciardo : 96 – 5.Verstappen : 93 – 6.Bottas : 92 – 7.Magnussen : 37 – 8.Alonso : 36 – 9.Hulkenberg : 34 – 10.Sainz : 28 -11.Perez : 23 – 12.Ocon : 19 – 13.Gasly : 18 – 14.Leclerc : 13 – 15.Grosjean : 12 – 16.Vandoorne : 8 -17.Stroll : 4 – 18.Ericsson : 3 – 19.Hartley : 1.

F1-2018-AUTRICHE-Le-stand-FERRARI-avec-SEBASTIAN-VETTEL-et-KIMI-RAIKKONEN

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES CONSTRUCTEURS DE F1 2018

 

1.Ferrari : 247 points – 2.Mercedes : 237 – 3.Red Bull-Renault : 189 – 4.Renault : 62 -5.Haas-Ferrari : 49 – 6.McLaren-Renault : 44 – 7.Force India-Mercedes : 42 – 8.Toro Rosso-Honda : 19 – 9.Sauber-Ferrari : 16 – 10.Williams-Mercedes : 4.

 

F1

About Author

gilles