FUN CUP AUX 12 HEURES DE MAGNY COURS, LES BELGES  DOMINENT.

 

 

En cette période d’orages en France, les 12 Heures de Magny Cours Funcup ont bénéficié d’une météo… disons conforme !

En effet, si elles se sont disputées majoritairement sur sol sec, elles ont aussi connu un bel épisode orageux après 9 heures de course. Cela a alors occasionné un festival de tête à queues et sorties diverses, la gomme déposée sur l’asphalte durant les premières heures de courses rendant la piste particulièrement glissante et piégeuse à souhait…

Le format d’une seule journée le samedi, avec essais qualificatifs le matin, une petite heure d’interruption entre 11 Heures et midi pour que les mécaniciens préparent la course (plaquettes neuves, pneumatiques neufs, ajustements divers), et que les pilotes bénéficient d’un briefing d’avant course, ne convenaient pas forcément à tout le monde… Un format sur deux jours (vendredi et samedi) étant sans doute beaucoup plus gérable.

 

Funcup 2018 – 12 Heures de Magny Cours – Les  quatre Cox Zosh en formation avant le départ – Photo Daniel NAULY

 

Zosh compétition avait amené quatre Cox Funcup pour ces 12 heures. La 160, la 412 et la 82, piliers de l’organisation puisqu’elles font toutes les courses, était rejointes cette fois-ci par la 29 de SVS, avec notamment au volant le retour du sympathique Ludovic Faure que les amateurs de F3 et de courses de camion des années 90 et 2000 n’ont surement pas oublié.

À noter aussi que sur la 160, pour tenter de combler le retard pris au Championnat en raison des multiples incidents de courses ayant émaillé les premières épreuves de la saison, on avait fait appel à un Joker, en la personne du jeune Maxime Robin, tout auréolé de son podium aux 8 Heures du Mans (avec son père Didier et son frère Arnold) et d’un autre podium en LMP3 au Castellet en VdeV Endurance séries.

Il était là pour amener la voiture le plus haut possible dans le tableau, les pilotes habituels Pascal Roux et Charles Emme ayant naturellement pour mission de ne pas perdre trop de places durant leurs relais!

Effectivement, Maxime classait la 160 au 14ème rang sur la grille. Les meilleurs temps étant réalisés durant la première heure d’essais, car la piste ensuite était trop chaude.

 

Funcup 2018 – 12 h de Magny Cours – La 160 autonewsinfo en 7eme ligne – Photo Daniel NAULY

 

Il faisait toujours aussi chaud à onze heures trente sur la grille de départ. Deux voitures (dont la 82) ne parvenaient pas à sortir des stands avant l’heure fatidique de fin de mise en grille et étaient condamnées à partir depuis la pit-lane.

Dès le premier tour, le safety car était déjà de sortie ! Pas moins de quatre voitures s’étant accrochées et deux d’entre elles restant définitivement sur le carreau.

Après les quelques sorties des essais, dont un tonneau qui interdisait à cette voiture de prendre le départ, cela permettait d’avoir un peu moins de trafic en pistes avec malgré tout … 63 Funcup au départ !

Après quelques tours de safety car, le peloton était enfin lâché. Tout le monde avait le couteau entre les dents, et c’est un groupe compact d’une dizaine de voiture qui faisait la course en tête.

 

Funcup 2018 – 12 Heures de Magny Cours – Les esprits sont chauds bouillabts après le premier restart – Photo Daniel NAULY

 

Un peu plus loin, Maxime Robin remontait tranquillement pour venir suivre ce groupe, mais sans trop se mêler à la bagarre pour éviter les mauvais coups !

Ayant opté pour une stratégie à relais longs (1 Heure et 13 minutes autorisés), la voiture finissait même par pointer troisième juste avant de ravitailler à son tour.

 

Funcup 2018 – 12 h de Magny Cours – Très belle remontée de la 82 de Hugo après avoir pris le départ des stands – Photo Daniel NAULY

 

La 82 n’était pas en reste, avec « Hugo » au volant, véritablement déchainé qui remontait pas moins de… 50 places pour figurer dans le Top 15 au moment des ravitaillements.

La bagarre en tête entre les meilleures équipes Belges (Socardenne, AC Motorsport et Allure) et les meilleures Françaises (Lemoine, Défi Performance, SKR, Sepbi et No Limit) imposait un rythme très rapide durant les relais suivants.

Pour la 160, tout marchait bien, en se maintenant en permanence dans le Top 20. La 412 avait connu des ennuis de freins, la 29 voyait son radiateur percé par un débris. Et avec la très forte chaleur, on craignait un coup de chaud pour le moteur lui-même.

 

Funcup 2018 – 12 Heures de Magny Cours – Quelques soucis pour la 412 qui finit 32eme – Photo Daniel NAULY

Funcup 2018 – 12 Heures de Magny Cours – Ludovic Faure de retour sur un circuit avec la 29 Zosh – Photo Daniel NAULY

 

La situation ne se décantait pas en tête, puisque l’on trouvait toujours la même bagarre. À la fin de la huitième heure, le ciel s’obscurcissait et quelques gouttes faisaient leur apparition et du coup, tout le relais de la neuvième heure s’est déroulé sur chaussée mi sèche au début, puis carrément détrempée ensuite.

« On perdait la voiture un peu partout » expliquait Charles Emme. Dans Estoril, impossible de mettre la puissance et j’ai fait un tête à queue à Adélaïde en prenant trop à l’intérieur à 20 km/h ! »

Il rendait le volant à Maxime Robin pour son dernier relais. Mais Pascal Roux changeait la stratégie de l’équipe :

« Au vu du bon résultat qui se profile (la 160 était 15ème), je vais laisser ma place à Jean René Defournoux, inscrit sur la voiture, qui tentera de remonter sur le 14, situé un tour devant ».

Ce qui fut fait par « le Boss » du Zosh Compétition. Charles Emme abandonnant lui aussi son dernier relais à Maxime Robin car la 60 et la 777 étaient toutes deux à portée avec une cinquantaine de secondes seulement à remonter. Maxime s’y employa superbement en prenant la 13ème place à deux tours de l’arrivée.

 

uncup 2018 – 12 h de Magny Cours – Victoire de la 280 avec 52 secondes d’avance – Photo Daniel NAULY

 

 

Finalement, la 280 Socardenne by Milo, enlevait l’épreuve, avec 50’’ d’avance sur la 277 d’Allure Team 1. La 413 de l’écurie Defi Performance sauvait l’honneur tricolore en signant la troisième marche du podium.

 

Funcup 2018 – 12 Heures de Magny Cours – Au contact dès le début de course la 277 et la 413 finiront dans cet ordre 2e et 3e – Photo Daniel NAULY

Funcup 2018 – 12 Heures de Magny Cours – Podium pour la 413 Defi Performance – Photo Daniel NAULY

 

Les autres voitures de Zosh, outre a 160, finissaient hors du top 20, après leurs divers ennuis. Pour la 82, la fin de course fut même un calvaire avec la boite de vitesse bloquée en 4ème . On constatera après l’arrivée qu’une petite touchette d’un autre concurrent à l’arrière avait déplacé l’échappement qui du coup empêchait l’actionneur de la boite de vitesse d’engager les rapports….

Prochaine étape, le monument de la Saison, l’épreuve Européenne des 25 Heures de Spa ou l’on attend aux environs de … 120 voitures, le week-end des 7 et 8 juillet…

 

Daniel NAULY

Photos :  Daniel NAULY

 

Funcup 2018 – 12 Heures de Magny Cours – La 412 de nuit – Photo Daniel NAULY

Funcup 2018 – 12 H de Magny Cours -Changement de pilote de nuit pour la 160 – Photo Daniel NAULY

Funcup-2018-12 Heures de Magny-Cours-Course laborieuse pour la-82 qui finira… boite bloquée en 4éme- Photo-Daniel NAULY

Funcup 2018 – 12 Heures de Magny Cours – La 160 fonce vers sa plus belle position depuis qu’elle courre – Photo Daniel NAULY

Funcup 2018 – 12 Heures de Magny Cours – Tombée de la nuit sur la 413 qui finira 3ème – Photo Daniel NAULY

Funcup 2018 – 12 Heures de Magny Cours – Les Funcup la nuit c’est extra – Photo Daniel NAULY

 

Fun Cup Sport

About Author

gilles