VANINA ICKX SUR ‘SON NUAGE’ AU PIKES PEAK !

 

 

 

Mission pleinement accomplie pour Vanina ICKX, ce petit bout de femme qui a vraiment de qui tenir! Et qui au volant de sa VERTIGO finalement repeinte en…rouge, après avoir eu auparavant une robe jaune, a épaté lors de son ascension du Pikes Peak !

 

Vanina-ICKX-au-volant-de-la-Gillet-vertigo-avant-le-Pikes-Peak-Gillet-images-

 

Ce dimanche 24 juin 2018, restera incontestablement gravé pour elle, tout comme pour le constructeur Belge Tony GILLET, dans leurs palmarès respectifs.

Pour l’équipe VERTIGO et Vanina, le fait d’avoir réussi à maîtriser les 156 lacets répartis sur les 19,9 Km de la plus célèbre épreuve de Course de Côte de la planète en 10’54’901 ‘’ à la moyenne de 105,160 km/h, restera un petit exploit qui a d’ailleurs valu à la fille de Jacky Ickx, de faire partie du Top 5 des jeunes Rookies de l’épreuve 2018.

Pas mal pour une débutante en la matière, qui après avoir quitté le sport-auto en 2012 pour se consacrer à l’éducation de son fils Ado (4½ ans), avait exceptionnellement délaissé le cocon familial afin de tenter cette aventure Belge à 100%, initiée par Tony GILLET, ce petit constructeur jamais à court d’idées innovatrices.

 

L’OBJECTIF PIKES-PEAK , une réussite pour  VANINA-ICKX ce 24 juin 2018

 

Pourtant, la semaine qui a précédé l’événement du Pikes Peak aussi dénommé ‘la course vers les nuages’ s’annonçait plutôt comme une descente aux enfers suite à des problèmes récurrents de boîte de vitesse apparus lors des montées en essais.

Finalement et avec l’appui de VW MOTORSPORT présent avec Romain DUMAS, le pilote Français, brillant vainqueur de l’épreuve pour la quatrième fois avec à la clé ‘ LE ‘ Record que détenait tout de même un … certain Sébastien Loeb, le problème a pu être solutionné, grâce à l’intervention de techniciens Texans appelés sur place!

Le plus gros problème finalement lors de l’ascension pour la digne fille de son célèbre père, fut la météo.

En raison de petites ondées et de l’humidité régnante à certaines altitudes, l’adhérence n’était pas parfaite pour certains concurrents, dont Vanina ICKX.

Et comme le tracé ne comporte que quelques rares glissières avec des précipices de 600 mètres par endroit, concentration et doigté permanents ont été nécessaires pour dompter les 380 cv du moteur VW 2.0 TFSi de sa VERTIGO habillée d’une robe en fibres de lin, alors qu’avec les 1.440 mètres de différence en altitude sur le Pikes Peak, la troisième plus ancienne épreuve US, un pull aurait fait du bien!

 

PIKES PEAK 2018 VANINA ICKX au volant de sa VERTIGIO GILLET le 24 juin.

 

À l’arrivée, Vanina ICKX avouera n’avoir pas eu le sentiment d’avoir effectué une montée parfaite.

Ce n’est que Romain DUMAS, qui lui venait de pulvériser le record absolu de l’épreuve au volant de son Proto VW électrique, qui la rassura pleinement en lui faisant part qu’elle avait «escaladé » la côte en moins de 11 minutes, ce qui était son objectif au départ.

 

Tony GILLET le génial constructeur belge-© Manfred GIET

 

Bravo donc à elle, ainsi qu’à Tony GILLET et son équipe, qui après cette première expérience fructueuse ne voudront certainement pas en rester là et qui bientôt ébaucheront déjà d’autres plans pour le futur en espérant que Vanina délaissera encore l’année prochaine… ‘sa batterie de cuisine’ pour quelques jours, au profit de la cavalerie d’une VERTIGO spécialement aménagée pour cette épreuve complètement atypique.

 

 Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency  

Pikes Peak

About Author

gilles