US F2000 : KYLE KIRKWOOD SUR ORBITE APRÈS ELKHART LAKE

 

 

 

Kyle Kirkwood du Cape Motorsport domine l’US F2000.
À Road America, le fait de ne pas être en pole ne l’a pas gêné. Auteur d’un doublé sur le tracé d’Elkhart Lake,
il s’ouvre une autoroute vers le titre !

 

Quelques changements dans le peloton d’US F2000. Jacob Abel, modeste pilote de F4 US, débarque avec son écurie, l’Abel Racing. Dakota Dickerson d’ArmsUp, réapparaît. Meilleur débutant 2016 et ancien lauréat du Team USA Scholarship, il était rentré dans le rang en 2017, avant de disparaître des écrans de radar…

Keith Donegan passe d’ArmsUp à BN Racing. Quant à Danial Frost, vu en Formula Masters China, puis en F4 SEA, il débute sur le continent Américain.

Rasmus Lindh du Pabst, la révélation Suédoise, décroche la pole.

 

Course 1
Mauvais départ pour Lindh, qui se fait souffler la politesse par Kyle Kirkwood du Cape Motorsport. Kaylen Frederick du Pabst dépasse lui Calvin Ming, autre pilote Pabst pour le gain de la troisième place. Lucas Kohl, encore un homme de Pabst, veut également en être et le Brésilien, emporté par son élan, part en tête-à-queue. Un peu plus loin, Sabré Cook de Benik, se sort toute seule et entraîne un pace-car.

Le peloton repart en accordéon. Julian Van der Watt de chez Pelfrey, laisse son aileron sur un concurrent un peu endormi. Frederick profite du regroupement pour doubler Lindh. Le Suédois en oublie de prendre un virage, ce qui profite à Keith Donegan et Kory Enders du DEForce. Puis Cook resort de la piste, entraînant une seconde interruption!

L’arrivée ayant finalement lieu sous drapeaux jaunes. Kirkwood est déclaré vainqueur, devant Frederick et Donegan. L’Irlandais fête donc son arrivée chez BN Racing par un premier podium en US F2000!

 

Course 2
Parti trois, Kohl surprend Frederick et le poleman Lindh. Cook et Russel McDonough du BN Racing, ne passent pas le premier virage et c’est donc d’emblée des drapeaux jaunes.

Malgré le pressing de Lindh, Kohl garde l’avantage au drapeau vert. Kirkwood, lui, double Frederick. Darren Keane du Newman Wachs et Kyle Dupell du Pelfrey, s’accrochent, entraînant un second pace-car.

Au restart, Kirkwood, Lindh et Frederick essayent de rouler à trois de front. Kirkwood réussit à mener le trio, devant Frederick, tandis que faute de place, Lindh part … jardiner!

Ming tente de se faufiler dans le peloton. En voulant repasser le Guyanais, Enders le percute, sous le nez de Van der Watt… Incident qui entraîne une troisième interruption!

Il ne reste plus qu’un tour. Kirkwood déborde Kohl. Frederick profite de l’état de confusion du leader déchu pour le doubler dans les derniers hectomètres.

Doublé de Kirkwood. Frederick est de nouveau second. Kohl complètant le podium.

Au classement provisoire, Kirkwood s’envole, avec 217 points. Quoi qu’il arrive, il restera en tête après Toronto. On n’a pas beaucoup vu Alex Baron du Swan-RJB, il  demeure néanmoins deuxième avec 123 points. Avec trois secondes places consécutives, Frederick passe trois avec 112 points. Le Français va devoir le contenir…

Du côté des féminines, Bruna Tomaselli du Pelfrey passe seizième avec 49 points. Sabré Cook dévisse au … vingt-cinquième rang, avec 20 points. Copine de Max Verstapen, arrivée à la monoplace sur le tard, l’Américaine a du mal à être prise au sérieux…

Et ce n’est pas après son week-end calamiteux à Road America que sa réputation va s’améliorer…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : US F2000

 

Kyle Kirkwood (Cape Motorsport.) Copyright : US F2000

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE