RENAULT FERA DÉFILER SON HISTOIRE LORS DE LA ‘PARADE PASSION’ AU GRAND PRIX DE FRANCE DE F1

 

 

 

 

LE TRACÉ DU GP DE FRANCE de F1 2018

 

Renault enflammera par deux fois l’atmosphère autour du premier Grand Prix de France organisé en dix ans à l’occasion du F1 Fan Festival de Marseille et sur le Circuit Paul Ricard. La Parade Passion mettra en vedette dix-sept modèles produits entre 1902 et 2015.

René Arnoux, ancien pilote de F1 et vainqueur du Grand Prix de France 1982, et Jean Ragnotti, vainqueur du Rallye Monte-Carlo 1981, figurent parmi ceux qui défileront à Marseille ce vendredi 22 juin dès 19h00 puis au Circuit Paul Ricard dimanche 24 juin de 13h30 à 14h00 en préambule du Grand Prix Pirelli de France de Formule 1, dont le départ est fixé à… 16 heures.

 


GP de France à Dijon en 1979-Première victoire et pour Jabouille et pour Renault en F1-© Manfred GIET

 

René Arnoux s’installera au volant de la première F1 conçue par Renault en 1977, la Renault R.S.01, tandis que Jean Ragnotti retrouvera sa Renault 5 Turbo de 1985.

Pilotée pour la première fois par Jean-Pierre Jabouille, la R.S.01 est la voiture historique alignée par Renault pour ses débuts en F1 au Grand Prix de Grande-Bretagne 1977. Prédestinée aux spéciales, la Renault 5 Turbo est apparue en 1980 et a rapidement fait forte impression au sein du Championnat du Monde des Rallyes avec les victoires de Jean Ragnotti au Monte-Carlo (1981) et en France (1982 et 1985).

Côté rallye, la 4CV 1063 (1951), la R8 Gordini 1134 (1964), la R17 Groupe 5 (1974), la R11 Groupe A (1985) et la R5 Alpine Groupe 2 (1985) seront aussi à l’honneur. Une Dauphine (1958) sera également confiée au pilote de la Renault Sport Academy Christian Lundgaard.

La Renault 20 Turbo 4×4 Dakar, victorieuse du Paris-Dakar 1982, et l’Alpine A442B, lauréate des 24 Heures du Mans 1978, seront au rendez-vous, tout comme les Renault Nervasport (1934) et Étoile Filante (1956) qui s’attaqueront au tracé du Castellet (5,9 km) après avoir battu de nombreux records de vitesse.

Doyenne du défilé, la Renault Type K (1902) a écrit ses lettres de noblesse en s’imposant à la surprise générale après 1 300 kilomètres de course entre Paris et Vienne.

 

GP-de-FRANCE F1 1982-Depart avec les RENAULT d’ARNOUX et PROST en 1ère ligne

 

 

D’autres F1 seront présentes au côté de la R.S.01 de 1977 : la RE40 connaît bien le Castellet après avoir mené Alain Prost à la victoire lors du Grand Prix de France 1983 et l’E20 à moteur V8 de 2012 fera monter les décibels. La Formule Renault MK15 1,6 l (1975) sera la quatrième et dernière monoplace à défiler. Pilote de la Renault Sport Academy actuellement engagé en Formule Renault Eurocup, Victor Martins sera à son volant.

Avec son V6 biturbo 3,8 l de 550 chevaux, la Renault Sport R.S.01 (2015) sera la cadette des dix-sept voitures qui constitueront la parade.

Vendredi, Renault effectuera également une démonstration de l’E20 avec Franck Montagny à l’occasion du Fan Festival de Marseille.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN –Bernard ASSET – Manfred GIET et RENAULT

 

LES BOLIDES DU DÉFILÉ…

GP DE FRANCE F1 2018 PARADE PASSION RENAULT – La NERVASPORT de 1934

 

 

1902 : RENAULT TYPE K

Confiée à Marcel Renault, la Type K s’impose sur le ParisVienne 1902. En parcourant 1 300 kilomètres sur une moyenne de 62,5 km/h, la « voiture légère » l’emporte face à de prestigieuses rivales sur les routes escarpées du parcours. Ce succès acquis sur une épreuve redoutable pour les hommes et les machines contribue dès l’année suivante à la hausse des ventes des modèles 10 et 14 chevaux.

1934 : RENAULT NERVASPORT

En 1934, la Nervasport entre dans la légende en battant neuf records internationaux et trois records du monde sur l’anneau de Montlhéry. À son volant, Lois Wagner couvre 8 037 kilomètres en un peu plus de 48 heures, soit une moyenne de 167,45 km/h

1951 : RENAULT 4CV 1963

Extrêmement populaire et fiable, la 4 CV reçoit un traitement plus sportif. Plus légère, la 1063 remporte rapidement des trophées extrêmement convoités entre 1951 et 1954 : Coupe des Alpes, Liège-Rome-Liège, Tour de France, Mille Miles ou encore 24 Heures du Mans dans la catégorie ultra-compétitive réservée aux 750 cm3

1956 : RENAULT ETOILE FILANTE

Développée par Fernand Picard, directeur des études, Albert Lory, motoriste hors pair, et Jean Hébert, ingénieur et pilote, l’Étoile Filante et sa turbine surpuissante visent à offrir le record du monde de vitesse à Renault. Rendez-vous est pris sur les lacs salés de Bonneville (États-Unis). Le 5 septembre 1956, elle remplit sa mission avec une pointe de 306,9 km/h pour le kilomètre et 308,85 km/h sur cinq kilomètres.

1958 : RENAULT DAUPHINE MC

À la fin des années 1950, l’Automobile Club de Monaco fait du légendaire Rallye Monte-Carlo un véritable défi. Malgré la neige, le verglas, la pluie et la nuit, la Dauphine de Jacques Féret et Guy Monraisse crée la surprise en l’emportant face à plus de trois cents concurrents. Un exploit qui la fait entrer dans la légende du sport automobile.

1964 : RENAULT GORDINI 1134

Produit par le service compétition, le modèle exposé est le seul rescapé de la série limitée de R8 Gordini 1100 cm3 immatriculées entre 5270 RV 75 et 5277 RV 75.

1974 : RENAULT 17 GROUPE 5

La R17 est le premier modèle de Renault à remporter une épreuve du Championnat du Monde des Rallyes avec la victoire de Jean-Luc Thérier aux États-Unis au rallye Press on Regardless, en 1974

1975  FORMULE RENAULT MK15

Créée en 1968, la Formule Renault est la catégorie idéale pour les jeunes pilotes souhaitant démontrer leur talent. À l’époque, le règlement est assez libre autour du moteur de la R12 Gordini développant 160 chevaux, une boîte de vitesses robustes et des roues de 8 à 10 pouces chaussées de pneus de course. Au fil de sa riche et longue histoire, la Formule Renault forme des légendes telles que René Arnoux, Didier Pironi et Alain Prost. Quatre membres de la Renault Sport Academy y sont encore engagés en cette saiso

1977 : RENAULT RS 01

C’est avec la R.S.01 que Renault effectue ses premiers pas en F1. Mise au point et pilotée par Jean-Pierre Jabouille, elle fait ses débuts à l’occasion du Grand Prix de Grande-Bretagne 1977. Surnommée la « théière jaune » la ‘ Yellow Tea Pot’ par le regretté » Ken Tyrrell, cette monoplace est la première à disposer d’un V6 turbo 1,5 l dans l’histoire de la discipline.

1978 : RENAULT A 442 B

À son volant, Didier Pironi et Jean-Pierre Jaussaud remportent les 24 Heures du Mans en 1978. Cette victoire historique s’est construite dès le retour d’Alpine sur les circuits internationaux en 1973. Après ce triomphe retentissant, Renault annonce la fin de son programme au Mans afin de se concentrer sur la F1

1982 : RENAULT 20 DAKAR

Ce modèle remporte le Paris-Dakar en 1982 avec les frères Claude et Bernard Marreau

1983 : RENAULT RE 40

Victorieuse du Grand Prix de France 1983 avec Alain Prost, la RE40 connaît bien le Circuit Paul Ricard. La même année, Renault manque de justesse le titre de Champion du Monde de Formule 1 malgré les trois autres succès et podiums du Professeur

1985 : RENAULT 5 TURBO

Dévoilée en 1980, la R5 Turbo signe dès l’année suivante la première de ses trois victoires en Championnat du Monde des Rallyes au Monte-Carlo avec Jean Ragnotti. Après le succès du Français au Tour de Corse 1982, Renault y apporte de nouvelles évolutions pour sortir une version de 285 chevaux : la Renault 5 Turbo Tour de Corse.

1985 : RENAULT 11 GROUPE A

Parmi les six modèles de rallye présents au défilé, la Renault 11 Groupe A est sans aucun doute le fer de lance du programme Renault Sport en Championnat du Monde des Rallyes au cœur des années 1980.

1985 : RENAULT 5 ALPINE GROUPE 2

Petite traction dotée d’un moteur quatre cylindres atmosphérique, la Renault 5 Alpine Groupe 2 est l’une des premières voitures produites par Renault Sport en 1975. Face aux Lancia, Fiat et Porsche, Jean Ragnotti et Guy Frequelin terminent respectivement deuxième et troisième du 46ème Rallye Monte-Carlo.

2012 : E20 A V8 RENAULT

Lors de la saison 2012 du Championnat du Monde de F1, l’équipe engage la Lotus E20 motorisée par Renault. À son volant, Kimi Räikkönen et Romain Grosjean montent à dix reprises sur le podium. Le premier s’impose même au Grand Prix d’Abu Dhabi.

2015 : RENAULT SPORT RS 01

Présentée en 2014, la Renault Sport R.S.01 dispose d’un V6 biturbo 3,8 l développant 550 chevaux. Cette voiture sera la création la plus récente de la marque parmi les dix-sept modèles présents à la parade

 

 

 

Evenements F1

About Author

gilles