28 ANS APRÈS LE GRAND PRIX DE FRANCE DE F1 RETROUVE LE CIRCUIT PAUL RICARD

 

 

Ce week-end, se déroule le GP de France de F1 sur la piste Varoise du Paul Ricard.

Celoa faiy très exactement… VINGT-HUIT ANS que la piste Provençale au Castellet, n’avait plus accueilli la manche Française au calendrier du Championnat du monde.

 

UN PEU D’HISTOIRE…


PAUL-RICARD- Alain PROST, futur vainqueur, en tête au départ du GP de FRANCE de F1, le8 juillet 1990-Photo: Bernard BAKALIAN

 

L’épreuve avait eu lieu le dimanche 8 juillet, remporté par la Ferrari du Français Alain Prost, à l’époque triple Champion du monde de F1 – sacré en 1985, 1986 et 1988 – qui avait triomphé en devançant au terme des 80 tours, la Leyton House-    de l’Italien Ivan Capelli et la McLaren-Honda du Brésilien Ayrton Senna.

Prost décrochant  ce jour-là sa 42èmevictoire, la 100ème de la Scuderia Ferrari.

Concernant les pilotes Français, le meilleur d’entre eux, Éric Bernard, avait fini huitième, au volant de sa Larrousse-Lamborghini, devant la Ligier de Philippe Alliot.

Les autres se classant dix-septième pour Yannick Dalmas, alors au volant d’une AGS-Ford Cosworth, cependant que Jean Alesi qui pilotait une Tyrrell avait été contraint d’abandonner,  Olivier Grouillard, le Toulousain, n’étant pas parvenu à qualifier son Osella, tout comme Tarquini, Barilla, JJ Letho, Gachot, Moreno et Gizaomelli autres éliminés parmi les … 34  pilotes en piste pour la session des chronos!

 

FELIPE MASSA ET FERRARI DERNIERS VAINQUEURS DU GP DE FRANCE EN 2008

 

La FERRARI de Felipe MASSA, 1er du dernier GP de FRANCE de F1, le 22 juin 2008 -Photo  Bernard BAKALIAN

 

Le dernier Grand Prix de France de F1 organisé par Eric Barbaroux, s’est déroulé, lui, le dimanche 22 juin 2008 sur le circuit Nivernais de Magny cours

Kimi Räikkönen déjà au volant d’une Ferrari, et Champion du monde en titre, avait signé le meilleur temps des qualifications en 1’16’’449, nouveau record de la piste Nivernaise, offrant sa 200ème pole position à la Scuderia Ferrari.

Finalement, le Champion du monde 2007 étant victime d’un pépin – pot d’échappement droit, lequel s’était arrache, détruisant la carrosserie et l’obligeant à ralentir alors su’il occupait le commandement – la victoire était revenue à son équipier, le Brésilien Felipe Massa, qui l’avait emporté en précédant le Finlandais, le podium étant complété par la Toyota de l’Italien Jarno Trulli.

Côté Français, les deux pilotes Renault Nelsinho Piquet et Fernand Alonso, s’étaient classés septième et huitième cependant que l’unique pilote tricolore aligné cette année-là en GP, le Manceau Sébastien Bourdais avait, lui terminé dix-septième, précédant Giancarlo Fisichella et Jenson Button.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos:  Bernard BAKALIAN

Evenements F1

About Author

gilles