MOTOGP 2019 : LE TEAM SATELLITE YAMAHA SE FERA AVEC MARTINEZ ET LES PILOTES PEDROSA ET MORBIDELLI

    MORBIDELLI PASSERA AUSSI DE HONDA À  YAMAHA

La rumeur a d’abord circulé, puis elle a enflé, puis elle court comme un Mustang au galop…

Yamaha veut monter un team satellite, ça on le sait.

Rossi et Viñales poussent beaucoup dans ce sens, parce qu’ils ont sacrément besoin d’autres analyses sur les M1.

Longtemps, il a été question que ce team satellite soit VDS, mais les soucis juridico-crapulo-diplomatique du team, dont le propriétaire Marc VDS semble vouloir oublier la catégorie MotoGP en 2019 ont fait que Yamaha a sorti un plan « B » avec le team de Martinez, renommé Nieto.

C’était urgent, Yamaha a annoncé que les constructions de nouvelles motos doivent être lancées fin juin.

Martinez qui a d’énormes soucis financiers, il ne tient que par les aides de Dorna aux teams privés et au gros million apporté par son pilote Karel Abraham.

C’EST PETRONAS QUI ÉTAIT LE SPONSOR DE SYAHRIN AVANT SA MONTÉE CHEZ TECH3

Petronas et le Circuit de Sepang se sont mis dans le coup, Martinez aura donc de super motos et moins  de soucis financiers !

Les pilotes seront à priori Morbidelli et Pedrosa, leurs noms circulent depuis un moment, toutefois Pedrosa semble insister très fort sur le fait qu’il veut rouler sur une Usine 2019, la même que les motos de Rossi et Viñales.

Lin jarvis, le boss de Yamaha sur le MotoGP a affirmé que ce n’était qu’une question d’argent.

JARVIS VEUT DES SOUS

Oui parce que les teams satellites paient la location de leurs motos, fort cher d’ailleurs, alors une ‘full factory’ ça va être carrément douloureux mais on comprend que Yamaha peut ainsi diminuer ses coûts de compétition.

Jarvis a aussi dit qu’il adorerait travailler avec Pedrosa, c’est sûr qu’un pilote qui connaît Honda HRC comme sa poche aura des tas de choses à lui dire sur les différences avec les Yamaha…

Nous avons enquêté de notre côté, la signature doit se faire début juillet, autrement dit Yamaha aura le temps de construire les motos.

Donc tout peut encore se casser la g….

Au fait, du coup il va rester les deux places de VDS en MotoGP ?

Oui, Dorna va les garder au frais, il n’y aurait donc que 22 motos en grille en 2019, économiser du coup un paquet de millions de dollars car VDS est un team privé qui ne touchera plus de subventions.

Enfin, Rossi, fin 2020, termine en principe sa carrière de pilote et sera ravi d’avoir à disposition deux places sur la grille pour son propre team…

Du coup, entre les pilotes du team Nieto, Alex Marquez, qui devait monter en MotoGP en 2019, Luthi qui sait déjà que sont sort est réglé, il y a du dégât dans les lignes…

À  suivre…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis