PORSCHE POURSUIT SA DOMINATION EN GT PRO ET AM

 

 

24-H-du-Mans-2018-PORSCHE-911-RSR-N°92-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Dans la catégorie des LMGT PRO, le combat a continué toute la nuit certes, mais plutôt à distance.

La Porsche 92 a consolidé son leadership. Aux commandes depuis le 53ème tour, à la fin de la quatrième heure, elle a tourné régulièrement toute la nuit aux mains expertes de Mickael Christensen, Kevin Estre et Laurens Vanthoor et se trouve toujours en tête à 9 hqeures du matin, en ayant parcouru 233 tours.

Non seulement la 92 domine, mais sa poursuivante, à plus de 2’30’’ n’est autre qu’une autre Porsche, la voiture-sœur, l‘autre 911 RSR ‘ usine ‘ la 91 de Liez, Bruni et Makowiecki.

 

24-H-du-Mans-2018-PORSCHE-911-RSR-N°-91-Photo-Thierry-COULIBALY

 

De petites pertes de temps au stand en Slow Zones défavorables, elle a fini par perdre le contact direct avec la voiture de tête.

Derrière, Ford a fait le ménage, en plaçant deux de ses voitures, la 68 de Sébastien Bourdais qui roule ici au Mans avec Hand et Müller et la 67 des Britanniques Priaulx et Ticknell, associés au Brésilien de l’Indycar, Tony Kanaan aux troisième et quatrième places. Elles sont encore dans le même tour mais continuent cependant au fil des tours, à perdre du terrain.

 

24-H-du-Mans-2018.-FORD-GT-N°68-Photo-Thierry-COULIBALY-

 

Une belle bagarre oppose la Ford 69 à la première Corvette, celle qui n’a pas connu d’autres ennuis que le remplacement des disques de freins avant, puis arrière, durant la nuit.

Richard Westbrook et Jan Magnussen se sont doublés et redoublés plusieurs fois durant la 17ème heure. Mais elles sont reléguées à 1 tour.

 

24-H-du MANS 2018-FERRARI-488-GTE-EVO-N°51-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

Ferrari a pris du retard. La 52 de Tony Vilander,  Antonio Giovinazzi et Pipo Derani, a perdu un tour et va se retrouver menacée par la ‘sister car’ comme dirait David Waldron, le speaker en langue anglaise de l’épreuve, la n° 51 de Pier Guidi, Calado et Serra. Elle doit tenter de remonter 45’’ sur la Ford et la Corvette et dispose encore d’une marge de près de 2’ sur l’autre Ferrari.

On trouve la dernière Ford en 9ème position, la 66 de Mücke, Pla et Johnson.

 

24 H du Mans 2018. ASTON MARTIN VANTAGE N°95 Photo Thierry COULIBALY

 

Et … pour la première fois apparait une Aston Martin dans le Top 10, la N°95 de Sorensen, Thiim et Daren Turner.

Mais elle pointe, loin, à trois tours, démontrant ainsi que la performance fait défaut sur cette voiture toute neuve.

 

24 H du Mans 2018. BMW N°81 Photo Thierry COULIBALY 

Et les BMW ?

Que sont-elles devenues?

L’une d’elle, la 81 de Tomczyk, Catsburg et Thomas Eng continue à tourner après de longs passages dans les stands à cause d’une mécanique défaillante. Elle est maintenant 15ème à 9 tours. La 82 de Farfus, Da Costa et Sims est quant à elle sortie de la route et… a abandonné!

Et c’est pour la même raison que la Porsche 94 de Romain Dumas, Timo Bernhardt et Sven Müller a été retirée par l’usine Porsche. Ce qui porte à deux le nombre des abandons dans la catégorie.

 

Porsche aussi en GTAM

24-H-du-Mans-2018.PORSCHE-911-RSR-N°77-Photo-Thierry-COULIBALY-

 

L’ogre de Stuttgart est affamé. Il détient aussi le leadership en GTAM ou la 911 RSR N°77 de Campbell, Reid et Julien Andlauer, le jeune Français Champion en titre de la Carrera Cup, fait merveille et occupe la tête sans interruption depuis le 138 ème tour.

 

24-H-du-Mans-2018.-FERRARI-488-GTE-N°85-Photo-Thierry-COULIBALY

-24-H-du-Mans-2018.-FERRARI-488-GTE-N°54-Photo-thierry-COULIBALY

 

Suivent deux Ferrari mais à plus d’un tour, la N°85 de Keeting, Bleekemolen et Stolz et la N°54 de Flohr, Castellacci et Giancarlo Fisichella, l’ancien pilote de F1.

 


24 H du Mans 2018. ASTON MARTIN VANTAGE N°98 Photo Thierry COULIBALY

 

L’Aston Martin de Dalla Lana, Lauda et Pedro Lamy est finalement rentrée d’Indianapolis et a été réparée.

Mais elle a perdu… 135 tours, excusez du peu.

Enfin la Porsche Dempsey-Proton N°88 de Cairoli, Al Qubaisi et Roda est, elle, sortie de la route pour le compte et a abandonné…

 

Patrick MARTINOLI

Photos : Thierry COULIBALY et Patrick MARTINOLI

24 Heures du Mans Endurance

About Author

gilles