MOTO2 2018 À BARCELONE : LE FRANÇAIS QUARTARARO, VAINQUEUR DE SON PREMIER GP !

 

LORENZO VAINQUEUR INTOUCHABLE EN MOTOGP

 

Certes, c’est en Moto2 alors que le MotoGP est la cylindrée la plus connue, la plus célèbre.

Mais le plus grand moment de ce GP Catalan où aucun pilote Catalan n’a gagné d’ailleurs, a bien été le Moto2.

Parce qu’en ce qui concerne  la course de MotoGP, Lorenzo a tué le match en partant en pneus tendres, Marquez a vite compris, il fait deux et prend  20 points, restant largement en tête du mondial devant les trois Yamaha de Rossi, Viñales et Zarco au Général !

Un peu de bagarre derrière, entre Crutchlow et Pedrosa d’abord, entre Viñales et Zarco ensuite, Petrucci y a été un moment, on sait qu’il remplacera Lorenzo en 2019, pas très convaincant le garçon.

 

ZARCO QUATRE AU GÉNÉRAL

 

Seul point important ce ce GP assez ennuyeux en fait, la chute de Dovizioso qui se battait avec Marquez pour la deuxième place.

Il qui perd quasiment toute chance de titre, sachant que dorénavant, Lorenzo a une envie de vengeance considérable contre Ducati et que la première victime sera ce pauvre Dovi…

On notera dans les résultats ci-dessous le nombre incroyable d’abandons, dont celui de Sylvain Guintoli qui courait en ‘wild card’ pour Suzuki, 14 classés, autrement dit on n’a même pas distribué tous les points de la course !

Résultats MotoGP 2018 Barcelone

http://resources.motogp.com/files/results/2018/CAT/MotoGP/RAC/Classification.pdf?v3_42d2f799

Classement Général MotoGP après Barcelone 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/CAT/MotoGP/RAC/worldstanding.pdf?v3_98604559

 

MOTO2 : QUARTARAROOOOOOOO !

 

Donc nous revoici au Moto2.

Quartararo avait été bien tout le week end, très bien même puisque sur ce circuit très compliqué, et avec des températures très hautes, il avait réussi la pole, sa première en Moto2, et le meilleur temps du ‘warm up’ le matin.

C’est Marquez Jr. qui est parti en tête devant Schrotter et Quartararo, grosse baston, augmentée par l’arrivée d’Oliveira, parti de fond de grille et ayant gagné la quatrième place dès le premier tour !

Bagnaia, le leader du mondial, n’a pas pris un bon départ, ne fait pas une belle course, il perd beaucoup de points, au général il est juste un poil devant Oliveira.

Devant donc, bagarre colossale, Oliveira parvient à passer tout le monde et à se retrouver leader.

Le pilote KTM est pressé de conclure !

Fabio Quartararo a d’abord passé Marquez, qui va vite perdre du terrain et se battra pour le podium, qu’il gardera d’ailleurs.

Quelques virages derrière Oliveira et Fabio passe, il est en tête, le pilote KTM s’accroche à sa roue comme une remorque et ne le lâche pas, sublime bagarre !

 

ALEX MARQUEZ A DÛ DÉFENDRE SON PODIUM

 

On se dit que Fabio va sa faire avaler !

Que nenni, au bout de quelques tours de baston, il commence à prendre un tout petit peu d’air, puis de l’air, puis de l’avance, puis une seconde, puis deux secondes puis presque trois secondes au bout…

Bref, non seulement il gagne, mais avec un panache considérable.

Reste à savoir si une nouvelle étoile filante française est née…

Il est temps, Zarco est bien seul…

On le saura donc dès Assen dans quinze jours, un circuit de pilotage, suivi par le Sachsenring, lui aussi compliqué.

En tous cas, ça fait un bout e temps que la Marseillaise n’a pas été entendue sur un GP de vitesse, ça fait un bien fou !

Vivement Assen

 

 Résultats Moto2 2018 Barcelone

http://resources.motogp.com/files/results/2018/CAT/Moto2/RAC/Classification.pdf?v3_1edfe178

 

 Classement Général Moto2 après Barcelone 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/CAT/Moto2/RAC/worldstanding.pdf?v1_edf4248d

 

MOTO3 : LE DÉSESPOIR DE MARTIN, LA DIVINE SURPRISE DE BEZZECCHI

VICTOIRE DE BASTIANINI

 

C’était une affaire entendue, Martin est ultra favori de la catégorie (déjà engagé par KTM en Moto2 en 2019) mais ultra malchanceux depuis le début de la saison.

Au point qu’en tête du mondial, trois points devant lui, il ya une KTM, celle du jeune Italien Bezzecchi à qui on ne donnait pas une chance sur cent de titre.

Mais Martin est encore tombé en qualif, accroché par un mec de fond de grille qui s’est rabattu comme un niais dans un virage, mais Martin était deux sur la grille, derrière Bastianini, pole par effraction en quelque sorte.

Le matin du GP, au ‘warm up’, Martin a fait le meilleur temps, les choses reprenaient un cours normal.

Début du GP, Martin s’échappe carrément, suivi comme son ombre par le Japonais Suzuki, le reste de la meute est tout de suite à dache.

Justement Martin est gêné par ce Japonais qui le suit à l’aspiration, un poil de déconcentration et boum, encore à terre…

 

SUZUKI GÈNE MARTIN QUI VA CHUTER

 

Bezzecchi, parti moitié de grille, vient de voir son bourreau à terre…

Ce n’est pas fini, c’est logique, Bezzecchi n’est pas une tanche loin de là, la KTM remonte vers la tête de course.

Suzuki une fois disparu son lièvre disparaît aussi, Mc Phee a mené un moment, puis Bezzecchi est leader !

Il a raison car derrière lui c’est hécatombe sur hécatombe, des accrochages par groupes en plus, si bien que petit à petit, ses adversaires au mondial disparaissent, sauf Di Giannantonio, le coéquipier de Martin, lui est parti et seul dans le gravier dès le début de course mais est resté en selle.

 

BEZZECCHI GRAND GAGNANT DE CE GP

 

Finalement, Bastianini, qu est parti en pneu dur à l’arrière, arrive à battre la KTM de Bezzecchi qui s’en fout, il vient de coller une baffe à la terre entière.

Il est donc carrément leader au général, devant les deux Honda de Giannantonio et Martin.

Inespéré mais c’est le génie des sports mécaniques l’inattendu.

Martin devra donc espérer que le destin l’oublie un peu à Assen, puis au long de la saison, parce que si Bezzecchi ne fait pas d’erreurs, il sera toujours dans les premiers au bout et ne rendra les points que très lentement.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

Résultats Moto3 2018 Barcelone

http://resources.motogp.com/files/results/2018/CAT/Moto3/RAC/Classification.pdf?v1_88a2ab10

 Classement Général Moto3 après Barcelone 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/CAT/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v1_785b51c2

 

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis