RAFAEL NADAL A LANCÉ LES 24 HEURES DU MANS…

 

 

A 15 heures, Rafael Nadal l’immense Champion de tennis, victorieux dimanche dernier de son … 11ème tournoie de Roland Garros, a baissé le drapeau Français devant les 60 machines engagées, lançant ainsi le match et la meute sur cette 86éme édition des 24 Heures du Mans, respectant ainsi la tradition et le protocole de l’épreuve Sarthoise, enthousiasmant  ainsi toujours le public.

 

24-HEURES-du-MANS-2018-RAFAEL-NADAL-vient-de-donner-le-départ-de-la-82ème-édition-des-24-Heures-du-MANS

 

Le Majorquin, qui a bien évidemment eu le droit à son tour du circuit en voiture, une petite heure auparavant et ce avant de rejoindre la grille de départ, saluant les spectateurs accourus en masse se positionner dans les tribunes de la ligne droite, en face des stands.

24 Heures du Mans-2018- Jacky ICKX, Patrick DEMPSEY, Michael FASSBENDER, Jean TODT et Rafael NADAL – Photos-Thierry COULIBALY.

 

Ensuite, le ‘ Roi’ de Roland Garros, a remonté lentement la grille de départ et ce en compagnie de Jean Todt, le Président de la FIA, de Pierre Fillon, le Président de l’Automobile Club de l’Ouest et aussi de Jacky Ickx, sextuple vainqueur de l’épreuve mancelle et Grand Marshall ici cette année, avant de se voir remettre le drapeau tricolore par un commando de l’armée de l’air descendu d’un hélicoptère par filin.

Pour Diana Higbee, chanter la Marseillaise sur la grille de départ des 24 Heures du Mans représentait son « Superbowl »

C’est vous dire ce qu’a ressenti cette Française, mancelle, ambassadrice de la ville du Mans, dont la maman est … Néo-Zélandaise et le papa, lui, … Américain, en interprétant  son hymne national à quelques minutes de l’envol des voitures.

Cette chanteuse d’opéra, spécialiste de Mozart, faisait face, avec quelques mètres d’écart, à Rafael Nadal.

 

ALPINE-aux-24-H-du-Mans-2018-Photos-Thierry-COULIBALY

ALPINE-aux-24-H-du-Mans-2018-Photos-Thierry-COULIBALY

 

Peu avant, l’Alpine Renault A442, victorieuse il y a… 40 ans,le dimanche 11 juin 1978, avec l’équipage composé de la paire que formait le tandem Jean Pierre Jaussaud, présent ce samedi au Mans et le regretté Didier Pironi, trop tôt emporté par son amour et sa passion de la compétition, le dimanche 23 août 1987, lors de l’accident de son bateau offshore ‘Le Colibri’ , survenu prés de l’Île de Wight, au sud de Southampton, reprenait la piste pour effectuer un tour d’honneur, sous l’acclamation d’un public averti et conquis, heureux pour les plus anciens de revoir cette Alpine en piste au Mans.

RAFAEL NADAL en tenue … de pilote Photo Thierry COULIBALY 

 

L’Espagnol, habillé en COMBINAISON DE PILOTE, car starter de l’épreuve, avait lui aussi pris le micro quelques minutes plus tôt pour la célèbre formule:

« Pilotes, démarrez vos moteurs! »

Le sextuple vainqueur des 24 Heures du Mans, le Belge Jacky Ickx, au volant de la leading car, menait ensuite la meute jusqu’à 15 h 00 et le départ de cette 86ème édition.

 


24-HEURES-DU-MANS-2018-Le-départ-est-donné-par-RAFAEL-NADAL

 

les premiers mètres, l’action était de mise car la Toyota N°7 volait la vedette à la Toyota N°8, partie en pole position et la Rebellion N°1, perdait son capot, après une touchette, peu après le départ avant d’arriver à la Dunlop.

A 15 h24, quelques gouttes de pluie étaient signalées sur le circuit.

Bref, la tradition des 24 Heures du Mans… parties pour les fameux deux tours d’horloge !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY

hoto

24 Heures du MANS 2018 – Jenson BUTTON et Jacky ICKX Photo Thierry COULIBALY

Les pilotes TOYOTA et BR1 SMP autour de Jean TODT, Rafael NADAL, Jacky ICKX et Pierre FILLON -Photos-Thierry-COULIBALY.

24 Heures du Mans Endurance Sport

About Author

gilles