LES DEUX TOYOTA S’ÉLANCERONT EN TÈTE SAMEDI DES 24 HEURES DU MANS 2018

 


2ème-séance-d’essais-des 24-Heures du Mans 2018- Fernando ALONSO au volant de sa TOYOTA-TS-050-Photo Thierry-COULIBALY.

 

La grille de départ des 24 Heures du Mans 2018 est désormais officielle.

 

La logique a été respectée lors des deux dernières sessions des essais des deux sessions qualificatives de 24 Heures du Mans, ce jeudi 14 juin 2018.

En effet et sans aucune surprise, les deux Toyota TS050 Hybrid, ont bien conservées leur leadership, acquis la veille mercredi et ce à l’occasion de la première des trois séances qualificatives, et les deux voitures Japonaises s’élanceront bien ce samedi 16 juin depuis la première ligne.

Mais si c’est bien la Toyota N°8 qui partira depuis la pole, son pilote Nippon Kazuki Nakajima, auteur du temps de référence mercredi avec 3’17.270,  l’a encore amélioré ce jeudi soir, lors de l’ultime séance, l’abaissant à 3’15.377, signant et s’offrant la pole définitive mais sans toutefois battre le record de la piste qui reste toujours propriété de son compatriote Kamui Kobayashi, lequel l’avait battu à deux reprises lors des essais des 24 Heure du Mans 2017, pour finalement l’établir à … 3’16.187!

 


2ème séance d’essais des 24 Heuresdu Mans 2018 – Fernando ALONSO au volant de la TOYOTA TS 050 – Photo Thierry COULIBALY.

 

Avec ses deux équipiers, l’Espagnol Fernando Alonso et le Suisse Sébastien Buemi, Nakajia s’élancera depuis la pole et partagera cette première ligne avec ses partenaires de la voiture-sœur, la N°7, que pilotent Mike Conway, José-Maria Lopez et Kamui Kobayashi, seconds avec leur chrono décroché mercredi,en 3’17.377, à 2.000 et qu’ils ne sont donc pas parvenus à améliorer ce jeudi soir!

 

2ème séance d’essais-24-Heures du MANS 2018-TOYOTA-N°7-Photo-Thierry-COULIBALY-


2ème séance d’essais des 24 Heures du Mans-2018- La REBELLION-N°3-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Derrière, en seconde ligne, on pointe dans l’ordre, les deux Rebellion R13, la N°3 du trio de Thierry Laurent, Mathias Beche et Gustavo Menezez, devançant en 3’18.252 à 2.875, la N°1, celle de André Lotterer, Neel Jani et Bruno Senna et quatrième elle, en 3’19.449, à 4.072

 

2ème-séance-d’essais-des-24-H-du-Mans-2018-BR-ENGENERING-BR-N°17-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Le Top 5, étant, lui, complété par la plus rapide et première des trois BRO1 AER, la N°17 de l’équipe SMP Racing, celle du Français Stéphane Sarrazin, qu’épaulent les deux Russes, Egor Orudzhev et Matavos Issakian, crédités eux de 3’19.483, à 4.106

 


2ème séance d’essais des 24 Heures du Mans 2018 ORECA 07 N°48 Photo Thierry COULIBALY.

 

Dans la catégorie des LMP2, la pole provisoire décrochée mercredi par l’ORECA 07, la N°48  de l’écurie IDEC Sport, confiée au Français Paul-Loup Chatin en 3’24.956, a été battu et amélioré ce jeudi soir, pendant la troisième séance, un autre pilote tricolore, Loïc Duval, au volant d’une autre ORECA 07, la N°28 de l’équipe TDS, chronométré lui en 3’24.816, à 9.439 de la Toyota N°8!

 

2ème séance d’essais-24-Heures du MANS 2018-ORECA-07-N°28-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Suit, l’ORECA 07 N°48, dont Chatin a abaissé son chrono de la veille (3’24.956) pour l’abaisser à 3’24.842, mais pas suffisant pour conserver le meilleur temps des LMP2!

 

2ème-séance-dessais-des-24-H-du-Mans-2018-ORECA-07-N°31-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

Ensuite, on pointe une autre ORECA 07, la N°31 du Team Américain DragonSpeed, de l’équipage formé du Français Nathanaël Berthon, du Mexicain Roberto Gonzalés et du Vénézuélien Pastor Maldonado, cinquième en 3’24.883.

 

2ème-séance-d’essais-des-24-H-du-Mans-2018-PORSCHE-911-RSR-N°-91-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Du coté des LMGTE/Pro, pole et doublé pour l’équipe Porsche, le temps de référence et synonyme de meilleur temps, revenant à la N°91 de l’Italien Gianmaria Bruni qu’épaulent le tricolore Fred Makowiecki et l’Autrichien Richard Lietz , avec 3’47.504, à 32’127, devant la voiture-sœur, la N°92 du Danois Michael Christensen, associé au Français Kevin Estre et au Belge Laurens Vanthoor, deuxième en 3 »49.097.

 

2ème séance d’essais 24 H du mans 2018 PORSCHE N° 92 Photo Thierry COULIBALY

 

Ensuite, on trouve à la troisième place avec 3’49.181, la plus rapide des quatre Ford GT du Chip Ganassi, la N°66 que pilotent l’équipage composé du Français Olivier Pla, qu’épaulent l’Allemand Stefan Mücke et l’Américain Billy Johnsson

 

2ème séance d’essais 24 Heures du MANS  2018 PORSCHE N° 88 Photo Thierry COULIBALY

 

Enfin, dans la catégorie des LMGTE/Am, pole et triplé pour les Porsche 911 RSR, le meilleur temps revenant à l’une voitures du Dempsey Proton , celle des transalpins Matteo Cairoli et Giorgio Roda, lesquels font équipe avec l’Emirats Al Qubaisi et deuxièmes eux, en 3’50.728, devant la N°86 du Gulf Racing, avec 3’51.391, voiture confiée au trio avec l’Australien Akexander Davidson et les Britanniques Michael Wainwright et Benjamin Barker.

2ème séance d’essais des 24 H du Mans 2018 PORSCHE 911 RSR N°86 Photo Thierry COULIBALY

 

La deuxième 911RSR du Dempsey, la N°77, créditée de 3’51.930, pilotée elle par le jeune Français Julien Andlauer, l’Australien Matt Campbell et l’Allemand Christian Reid, décrochant le troisième rang

 

Gilles GAIGNAULT

Photos: Thierry COULIBALY

 

ATTENTION: RETROUVEZ SAMEDI MATIN LA GRILLE DE DÉPART COMPLÈTE AVEC LES PHOTOS DES 60 VOITURES

 

 

2ème-séance-d’essais des 24-Heures du Mans-2018-Fernando-ALONSO au volant de la TOYOTA-TS-050-N° 8-.Photo-Thierry-COULIBALY

 

LA GRILLE DE DÉPART DES 24 HEURES DU MANS 2018

 

1 – Buemi/Nakajima/Alonso (Toyota TS050 Hybrid)  Toyota Gazoo, en 3’15’’377

2 – Conway/Kobayashi/Lopez (Toyota TS050 Hybrid)  Toyota en 3’17’’377

3 – Laurent/Beche/Menezes (Rebellion R13-Gibson)  Rebellion en 3’18’’255

4 – Lotterer/Jani/Senna (Rebellion R13-Gibson) – Rebellion en 3’19’’449

5 – Sarrazin/Orudzhev/Isaakyan (BR1-AER)  SMP en 3’19’’483

6 – Hedman/Hanley/Van Der Zande (BR1-Gibson)  Dragonspeed en 3’21’’110

7 – Petrov/Aleshin/Button (BR1-AER)  SMP en 3’21’’408

8 – Webb/Kraihamer/Dillmmann (CLM P1/01-Nissan) Bykolles en 3’22’’505

9 – Rowland/Brundle/Turvey (Ginetta G60-Mecachrome) CEFC en 3’23’’757

10 – Robertson/Simpson/Roussel (Ginetta G60-Mecachrome) CEFC en 3’24’’763

11 – Perrodo/Vaxiviere/Duval (Oreca 07-Gibson) TDS en 3’24’’816  (1er en LMP2)

12 – Lafargue/Chatin/Rojas (Oreca 07-Gibson) IDEC Sport en 3’24’’842

13 – Gonzalez/Maldonado/Berthon (Oreca 07-Gibson) Dragonspeed en 3’24’’883

14 – Pizzitola/Vergne/Rusinov (Oreca 07-Gibson) G-Drive en 3’25’’160

15 – Buret/Canal/Stevens/ (Ligier JSP217-Gibson)  Panis Barthez en 3’25’’376

16 – Lapierre/Negrao/Thiriet (Alpine A470-Gibson) en Signatech en 3’26’’681

17 – Capillaire/Hirshi/Gommendy (Oreca 07-Gibson)  Graff en 3’26’’701

18 – Hanson/Albuquerque/Di Resta (Ligier JSP217 Gibson) United en 3’26’’772

19 – Tung/Richelmi/Aubry (Oreca 07-Gibson) Jackie Chan DC en 3’27’’120

20 – Jaafar/Jeffri/Tan (Oreca 07-Gibson) Jackie Chan DC en 3’27’’226

21 – Allen/Gutierrez/Guibbert (Oreca 07-Gibson) G-Drive en 3’27’’280

22 – Lacorte/Sernagiotto/Nasr (Dallara P217-Gibson)  Villorba en 3’27’’993

23 – Van Eerd/Van Der Garde/Lammers (Dallara P17-Gibson) RFN en 3’28’’111

24 – De Sadeleer/Owen/Montoya (Ligier JSP17-Gibson) United en 3’28’’159

25 – Shaitar/Newey/Nato (Dallara P17-Gibson) SMP en 3’28’’629

26 – Taylor/Ledogar/Heinemer Hansson (Ligier JSP17-Gibson) Jackie Chan DC en 3’29’’474

27 – Bertolini/Jonsson/Krohn (Ligier JSP17-Gibson)  Eurasia en 3’33’’585

28 – Cheng/Boulle/Nicolet (Ligier JSP17-Gibson) Jackie Chan DC en 3’35’’237

29 – Creed/Ricci/Dagoneau (Ligier JSP17-Gibson)  Larbre en 3’38’’206

30 – Patterson/De Jong/Kim (Ligier JSP17-Gibson)  Algarve en 3’39’’518

31 – Lietz/Bruni/Makowiecki (Porsche 911RS) Porsche GT Team en 3’47’’504 (1er en LMGTE/ Pro)

32 – Christensen/Estre/Vanthoor (Porsche 911RS)  Porsche GT Team en 3’49’’097

33 – Mucke/Pla/Johnson (Ford GT) Ford UK en 3’49’’181

34 – Pierguidi/Calado/Serra (Ferrari 488) Scuderia AF Corse en 3’49’’494

35 – Hand/Muller/Bourdais (Ford GT) Ford USA Chip Ganassi en 3’49’’582

36 – Pilet/Tandy/Bamber (Porsche 911RS) Porsche GT Team en 3’49’’589

37 – Briscoe/Westbrook/Dixon (Ford GT) Ford USA Chip Ganassi en 3’49’’761

38 – Dumas/Bernhard/Muller (Porsche 911RS) Porsche GT Team en 3’50’’089

39 – Magnussen/Garcia/Rockenfeller (Chevrolet Corvette) GM Corvette en 3’50’’242

40 – Rigon/Bird/Molina (Ferrari 488) Scuderia AF Corse en 3’50’’246

41 – Priaulx/Tincknell/Kanaan (Ford GT) Ford UK en 3’50’’429

42 – Farfus/Da Costa/Sims (BMW M8) BMW MTEK en 3’50’’579

43 – Tomczyk/Catsburg/Eng (BMW M8) BMW MTEK en 3’50’’596

44 – Cairoli/Al Qubaisi/Roda (Porsche 911) Dempsey Proton en 3’50’’728 (1er LMGT/Am)

45 – Gavin/Milner/Fassler (Chevrolet Corvette) GM Corvette en 3’50’’952

46 – Vilander/Giovinazzi/Derani (Ferrari 488) Scuderia AF Corse en 3’50’’957

47 – Wainwright/Barker/Davison (Porsche 911RS) Gulf Racing en 3’51’’391

48 – Campbell/Ried/Andlauer (Porsche 911RS)  Dempsey Proton en 3’51’’930

49 – Flohr/Castellacci/Fisichella (Ferrari 488) Spirit of Race en 3’51’956

50 – Lynn/Martin/Adam (Aston Martin Vantage) AMR en 3’52’’486

51 – Bergmeister/Lindsey/Perfetti (Porsche 911)  Project 1 en 3’52’’985

52 – Yoluc/Hankey/Eastwood (Aston Martin Vantage)  TF en 3’53’’070

53 – Babini/Nielsen/Maris (Porsche 911RS) Ebimotors en  3’53’’402

54 – Mok/Griffin/Sawa (Ferrari 488) Clearwater en 3’53’’409

55 – Griffin/Macneil/Segal (Ferrari 488)  JMW en 3’53’’439

56 – Sorensen/Thiim/Turner (Aston Martin Vantage)  AMR en 3’53’’523

57 – Dalla Lana/Lamy/Lauda (Aston Martin Vantage)  AMG en 3’53’’817

58 – Keating/Bleekemolen/Stolz (Ferrari 488) Keating en 3’54’’000

59 – Long/Pappas/Pumpelly (Porsche 911RS)  Proton en 3’54’’720

60 – Ishikawa/Beretta/Cheever (Ferrari 488) MR  Racing en 3’54’’951

 

 

24 Heures du Mans Endurance

About Author

gilles