AU MANS, PORSCHE DOMINE ET BRILLE EN LMGT/PRO ET AUSSI EN LMGT/AM

 

 

 

Porsche domine les essais qualificatifs, Ford chasse, Ferrari suit, les autres rament.

 

La hiérarchie n’a pas beaucoup bougé depuis la première séance d’essais de ces 86ème 24 heures du Mans.

Les menaces de pluie sur cette soirée de jeudi avaient incité les concurrents à faire leurs temps de qualification dès mercredi soir. Et de réserver la journée de jeudi pour peaufiner les réglages en vue de la course.

Et pourtant la pluie a mis du temps à s’inviter sur le circuit.

Et encore pas en abondance… juste une infime bruine, quelques petites gouttes qui mouillaient à peine la piste!

Michelin en a-t-il profité pour sortir les « slicks pluie » ? On le saura plus tard…

Mais de bagarre ce jeudi soir il n’y eu point entout cs en GT car en proto la pole provisoire est tombée et aussi celle des LMP2 !!!

 


2ème séance d’essais des 24 H du Mans 2018 PORSCHE 911 RSR N°92 Photo Thierry COULIBALY

 

Le tiercé de tête enGT/Pro, n’a donc pas changé. Les temps des Porsche 91 (Lietz, Bruni et Makowiecki) et 92 (Christensen, Estre et Vanthoor) n’ont pas été battus.

Elles occuperont du coup la première ligne des GT samedi.

De même la Ford 66 (Mücke/, Pla et Johnson) conserve sa troisième position à moins d’un centième de seconde de la Porsche…

 

2ème séance d’essais des 24 H du Mans 2018 FORD GT N°66 N°88 Photo Thierry COULIBALY

2ème séance d’essais-24 Heures du MANS 2018-FERRARI-N°51-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

En revanche la Ferrari AF Corse 51 de Pier Guidi, Calado et Serra, a gagné … trente-cinq centièmes, ce qui lui suffit pour prendre l’extérieur de la deuxième ligne en GT Pro.

Suivent ensuite deux Porsche et trois Ford, ce qui fait que la première Corvette, pointe loin, ne se classant que neuvième, en gagnant …250 millièmes et deux places!

 

2ème séance d’essais 24 H du MANS 2018 CORVETTE C7 R N°64 Photo Thierry COULIBALY

24 Heures du-Mans-2018-BMW-M8-GTE-N°81-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

Quant aux BMW, de retour dans la Sarthe cette année, elles apparaissent encore plus loin,  aux douzième et treizième rangs. Les belles Allemandes, elles, n’ont pas amélioré depuis mercredi soir.

Leur performances sont assurément une réelle déception pour les observateurs. Certes elles sont toutes neuves, avec une seule course à Spa dans les pattes, mais on attendait mieux de la firme à l’hélice qui a rodé ses autos aux USA dans le Championnat d’endurance de l’IMSA.

 

24 H du Mans auto 2018 ASTON MARTIN VANTAGE AMR N°95 photo Thierry COULIBALY.

 

Et que dire alors aussi  en passant des Aston Martin ? La 95 a un peu amélioré son temps mais reste au milieu des GT/AM.

Et la 97 n’a pas progressé. Là aussi certes, ce sont de nouvelles voitures, qu’il faut découvrir et améliorer.

Mais Aston Martin bénéficie d’une expérience importante dans la Sarthe et là aussi les observateurs s’interrogent…

La BOP n’a pas marché pour ces deux marques. Il ne leur reste qu’à se retrousser les manches.

PORSCHE BRILLE AUSSI EN GT/AM

 

3ème-séance d’essaisdes-24-H-du-Mans-2018- La PORSCHE-911-RSR-N°88-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Les GT/AM sont des voitures pour ‘gentleman drivers’. Elles sont forcément de l’an passé. C’est pourquoi chez Aston, elles n’ont pas le même avant que les GTE Pro.

Les Porsche en revanche bénéficient du moteur retourné en position centrale avant comme les voitures d’usine l’an passé.

Elles sont au nombre de six. Ferrari compte une unité de moins tandis qu’Aston n’a que deux voitures.

 

2ème-séance-d’essais-des 24-Heures du Mans-2018- La PORSCHE-911-RSR-N°77-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Et ce sont les Porsche du team Proton Dempsey qui trustent les deux premières places. On attendait la N° 77 du jeune espoir Français, Julien Andlauer, tout auréolé de sa victoire en Porsche Carrera Cup France, et associé ici au Mans, à Campbell et Reid.

Elle ne figure qu’en troisième position, devancée par la ‘sister car’ la voiture-sœur, la N°88, pilotée par Cairoli, Al Qubaisi et Roda.

 

2ème-séance-dessais-des-24-H-du-Mans-2018-PORSCHE-911-RSR-N°86-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Elle s’est même fait dépasser par la Porsche Gulf Racing N°86!

Gulf le célèbre pétrolier qui fêtera ce vendredi 15 juin 2018, au fameux Hôtel de France à La Chartre sur Loir – l’établissement qui recevait autrefois les équipes de l’inoubliable John Wyer, FORD Gulf  et PORSCHE Gulf – autonewsinfo en sera, ses 50 Ans de présence au Mans!

 

 

On trouve ensuite une Ferrari, une Porsche et une autre Ferrari, avant de trouver la première Aston Martin.

A noter que toutes les GT, qu’elles soient Pro ou AM ont toutes tournées en moins de 4 minutes!

Et qu’il n’y a que 7’’4 entre la première GTE/Pro et la dernières GT/AM, la Ferrari MR Racing de Ishikawa, Beretta et Cheever.

On peut opposer cela, aux quasi dix secondes qui séparent la première LMP1, la Toyota N°8 de la dernière LMP1, la Ginetta N° 5.

Une preuve de plus de la qualité du plateau GT.

 

Patrick MARTINOLI

Photos : Thierry COULIBALY

2ème séanc-dessais-24-H-du-mans-2018-FERRARI-488-GTE-N°84-Photo-Thierry-COULIBALY.

24 Heures du Mans Endurance

About Author

gilles