MOTOGP 2019 : DANI PEDROSA VEUT CONTINUER À ROULER EN GP !

 

 

Tous les autres sites ont titré sur le fait que le pilote Espagnol Dani Pedrosa, n’a rien dit de son avenir lors de sa conf de presse perso, organisée ce jeudi 14 juin 2018, à Barcelone.

Télévisée en direct l’événement, mazette!

En effet, Dani Pedrosa n’a rien dit sur la suite de sa carrière…

 

LA CONFERENCE DE PRESSE PERSO DE PEDROSA

 

C’est là qu’intervient la preuve par l’absurde, encore appelée Apogogie, employée avec succès par le philosophe Spinoza.

En effet,  Dani Pedrosa a donné l’essentiel de l’info … en affirmant le contraire!

Ce qu’il a dit?

Rien.

Pour l’instant aucun projet bouclé, il y en a plusieurs mais aucun n’est finalisé.

Les journalistes ont dont été déçus et annoncé que Pedrosa n’avait rien annoncé.

Mais…

 

RAZALI LE DIRECTEUR DE SEPANG

 

Si l’on ajoute, et ce n’est là qu’une conclusion possible, que le patron du circuit de Sepang, très bien en cour au gouvernement Malaisien, et idem avec l’entreprise pétrolière Petronas, qui est une compagnie d’état, a déclaré que pour l’instant… Petronas n’a pas encore signé, on attend donc la suite!

Si l’on ajoute encore, toujours dans même hypothèse, que Yamaha a fixé à fin juin la décision parce que c’est là qu’il faut lancer la construction des motos d’usine.

 

JARVIS A PREVENU, FIN JUIN POUR LES MOTOS

Donc, il reste quinze jours pour prendre une décision, ce qui, dans le business, est un temps considérable.

Si l’on ajoute que Dani Pedrosa lui-même, a dit qu’il révélerait son avenir à Assen.

Si l’on ajoute encore qu’à Assen, le GP, c’est le premier juillet, on est toujours dans les temps pour Yamaha…

Et donc il ya là plusieurs énormes indices, concordants, cohérents qui font penser que si le team Yamaha satellite se monte ce sera avec Pedrosa…

Et Morbidelli, qualifié d’entrée…

 

 

« Pedro » a évoqué plusieurs possibilités, les autres seraient payantes mais on sait que le pétrolier Espagnol Repsol, soutient énormément le pilote, il n’aura donc aucun problème pour décrocher le million de dollars que coûte un guidon.

Mais dans toutes ces histoires, on a oublié l’essentiel.

Dani Pedrosa a simplement annoncé qu’il voulait continuer, et ça c’est un vrai scoop caché, puisque quasiment tout le monde, moi le premier, le voyait prendre une retraite d’ailleurs fort méritée.

Mais on avait du mal à imaginer perdre ce pilote, qui est l’un des piliers du MotoGP.

Certes il a fait un début de saison désespérant.

Certes, le manager de Honda, Puig, rêvait de lui faire la peau.

Certes Lorenzo s’est proposé pour pas cher à Honda.

Donc éviction de Pedrosa.

 

DANI PEDROSA A TOUJOURS ÉTÉ LE MAÎTRE DE L’ANGLE

 

Et ce jour jeudi 14 juin 2018, Dani Pedrosa que l’on croyait être le premier « historique » à sortir d’un MotoGP qui en effet est en train de commencer sa mue, Pedrosa donc a annoncé qu’il voulait rester.

Immense soulagement en fait.

Bien sûr, tout est possible en MotoGP.

A Assen, Pedrosa annoncera peut-être que finalement … rien n’a abouti et qu’en effet il doit se retirer.

Mais le vent de l’histoire n’a pas failli, Dani Pedrosa a envie de continuer à rouler.

Et ça, c’est un bonheur…

Après, comme d’habitude, c’est le business qui décidera.

Mais le MotoGP, est aussi une histoire d’hommes et de bonheur, et Dani Pedrosa vient de nous faire savoir aujourd’hui qu’il est toujours dans cette énergie là.

Et c’est génial.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP et Red Bull.

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis