ORECA FOURNIRA LES CHASSIS DU FUTUR CHAMPIONNAT DU MONDE DE RALLYCROSS ÉLECTRIQUE

 

 

La FIA sélectionne ORECA comme fournisseur de châssis
pour le Championnat du Monde de Rallycross

 

Suite à un appel d’offres, la FIA (Fédération Internationale Automobile) a retenu la firme Française ORECA Technology, afin de devenir le fournisseur châssis unique de l’Electric World Rallycross Championship à partir de 2020 et jusqu’à 2023.

La solide expérience d’ORECA en tant que constructeur de voitures de course, et notamment son expertise des châssis en carbone, a permis de proposer un projet aux fondations solides, face à une dizaine de candidats.

Un châssis commun à tous les constructeurs

Après l’Endurance, tant en LM P1 qu’en LM P2 et DPi aux USA, mais aussi le Rallye à travers le kit R4, ORECA Technology, s’attaquera dans les prochaines semaines à un nouveau challenge, celui de fournir un châssis commun aux constructeurs engagés dans le futur Championnat du Monde de Rallycross, qui passera à l’électrique à partir de la saison 2020.

Un projet passionnant au sein d’une discipline en plein essor que le Groupe ORECA connaît déjà, pour y avoir été impliqué en tant que team, et aux cours des dernières années en tant que motoriste, avec des titres nationaux, européens et au niveau mondial.

Sélectionné par la FIA, ORECA Technology, sera donc en charge de la conception, de la construction et de la fourniture d’un package commun pour chacun des concurrents, qui inclura notamment une monocoque en carbone, l’arceau, les trains-roulants ou encore les freins et la direction.

ORECA travaillera ainsi main dans la main avec Williams, sélectionné pour la fourniture des batteries. Les équipes techniques ORECA travailleront donc conjointement avec les marques impliquées, qui doivent se déclarer d’ici mi-juillet et qui intègreront leur carrosserie sur le châssis unique.

Le savoir-faire des châssis en carbone

Premier roulage de l’Oreca 07, circuit Paul Ricard, du 25 au 27 octobre 2016.
© Alexis Goure

Devenu constructeur à part entière depuis 2008, ORECA a développé ce pôle au cours des dernières saisons, notamment en endurance, avec des succès en LM P1, en marque propre ou sous forme de partenariat avec Rebellion Racing, et en LM P2 avec plus de 60 victoires – dont trois consécutives aux 24 Heures du Mans – et 16 titres.

Plus récemment, c’est aux USA dans le Championnat d’Endurance Américain de l’IMSA en catégorie DPi qu’ORECA, s’est illustré, avec Acura.

Plus de cent châssis en carbone, répondant aux meilleurs critères de performance et de sécurité, ont d’ailleurs été construits uniquement sur cette activité « Sports-Prototypes ».

En parallèle, ORECA s’implique en Rallye avec le Kit R4, développé par le bureau d’études et adaptables à plusieurs modèles.

Au-delà de son expertise, c’est aussi à travers son service compétition-client, qu’ORECA Technology s’est distingué.

Ce soutien technique et cette collaboration avec les différents interlocuteurs est d’ailleurs l’une des composantes importantes du programme Electric World Rallycross Championship.

 

DAVID-FLOURY-Photo-AutoNewsInfo

Interrogé David Floury, le Directeur Technique du Groupe ORECA, explique :

« Nous sommes tous très motivés à l’idée de développer le châssis pour l’Electric World Rallycross Championship. C’est un très beau challenge et une discipline qui tient à cœur à ORECA qui y est actuellement impliquée au travers de son département moteur. Ce projet s’inscrit parfaitement dans notre stratégie de diversification. Notre activité de constructeur et team en endurance reste le cœur du réacteur, mais autour de cela, nous travaillons à diversifier nos activités vers d’autres univers. Nous sommes impatients de commencer à travailler avec l’équipe technique de la FIA et avec Williams qui fournira la batterie. »

 

Hugues-de-Chaunac, le fondateur du Groupe ORECA

 

Quant au ‘Boss’, Hugues de Chaunac, le Président du Groupe ORECA, celui qui est un peu le patriarche en sport automobile en Europe, à l’instar de Roger Penske aux États-Unis, la ‘référence’ , lui, il confie:

« C’est une superbe nouvelle pour l’ensemble du groupe. Depuis plus d’une dizaine d’années maintenant, notre bureau d’études et les équipes techniques travaillent d’arrache-pied pour devenir un constructeur de voitures de course référent. Après le kit R4 en 2016, remporter cet appel d’offres est synonyme d’une nouvelle étape. Nous abordons une nouvelle discipline où nous aurons à cœur de collaborer de la meilleure façon possible, avec plusieurs grands constructeurs et des teams référents avec la technologie électrique qui plus est. ORECA a toujours aimé participer à l’évolution du sport automobile. Ce nouveau projet en est la meilleure preuve. »

 

Gilles VIRMOUX

Photos : Thierry COULIBALY – Alexis GOURRE – AutoNewsInfo

 

 

 

Rallycross

About Author

gilles