LIÈGE-ROME-LIÈGE : LES DEFLANDRE ET LEUR PORSCHE 911, PRENNENT LES COMMANDES DE L’ÉPREUVE

 

 

LIÈGE ROME LIÈGE 2018 –

 

Après un début en fanfare avec une étape de nuit et une journée à rallonge dimanche, les concurrents du LIÈGE-ROME-LIÈGE 2018, se sont attaqués au fameux Stelvio, ce col mythique au cœur des Dolomites des Alpes italiennes le deuxième des sept jours d’épreuve après que la petite, mais très véloce FORD ANGLIA de la paire CRUCIFIX-NOELANDERS et ses 100 cv se soit emparée du leadership à l’issue de la première journée.

 

LIÈGE ROME LIÈGE 2018 _La Ford Anglia Broadspeed de Crucifix-Noelanders- pointe au deuxième rang© Manfred GIET

 

Une nuit de repos aura été la bienvenue chez la plupart des participants, dont quelques-uns durent faire face aux premiers incidents techniques, comme l’équipage féminin, la paire HERAS MACHOIR-HUGO, sur leur PORSCHE356 SC, n’était pas épargné après avoir déjà connu des soucis techniques dès avant le départ.

 

LIÈGE ROME LIÈGE 2018 – Énormes soucis technique depuis le début pour l’équipage féminin HERAS-HUGO et leur Porsche 356 SC-© Manfred GIET

 

La route menant vers le magnifique Lac de Côme, a été très exigeante pour beaucoup de mécaniques avec quelques gros soucis pour les équipages Français BAREILLE-MALIAN (VOLVO 122S) et MAIGNE-VAQUEZ (MORGAN Plus4) ou Belges comme DE VOS-MARIENS (PORSCHE 356 B) et DUQUENNE-KAUFFMANN (AUSTIN HEALEY 100) et dont certains n’allèrent pas au bout de l’étape.

 

LIÈGE-ROME-LIÈGE-2018-Soucis-techniques-pour-la-belle-Morgan-Plus-4-des-français-Maigne-Vaquez-©-Manfred-GIET.j

 

L’assistance technique de MY VINTAGE qui accompagne les concurrents tout au long du parcours a en effet eu une journée bien chargée pour dépêtrer certains équipages de leurs soucis techniques, prouvant que l’épreuve reste un réel défi mécanique et humain.

 

LIÈGE ROME LIÈGE 2018 – Yves Deflandre et son fils Benoît, les actuels leaders-© Manfred GIET

 

En attendant la suite du programme qui s’annonce très ardu, après onze épreuves de régularité, c’est la PORSCHE 911, des DEFLANDRE père et fils qui s’est emparé du leadership, devant d’autres routiniers comme CRUCIFIX-NOELANDERS (FORD ANGLIA BROADSPEED), BLAISE-LIENNE (PORSCHE 911), DECREMER-ALBERT (OPEL ASCONA) et EVRARD-BERNARD (PORSCHE 911).

Après le franchissement des Alpes Italiennes, les concurrents se dirigent maintenant vers Turin pour arriver à Sauze d’Oulx dans le Piémont avec 8 RT à l’ordre du jour.

 

Manfred GIET

Photos :  PUBLIRACING Agency

 

LIÈGE-ROME-LIÈGE-2018-

Rallyes Historiques

About Author

gilles