DOUBLÉ DES TOYOTA PLUS RAPIDES DES ESSAIS LIBRES DES 24 HEURES DU MANS 2018

 

24-Heures du MANS 2018-TOYOTA-N°7-photo-thierry-COULIBALY

 

Déjà la plus rapide le dimanche 3 juin dernier lors de la journée test des essais préliminaires des 24 Heures du Mans 2018, l‘équipe Japonaise Toyota qui se présente cette année et en l’absence des deux ‘ ogres ‘ qu’étaient Audi et Porsche qui se sont retirés de l’univers du monde de l’endurance, en grandissime favori de la 82ème édition de l’épreuve Sarthoise, continue de dominer ses adversaires du millésime 2018.

En effet et franchement sans réelle surprise ce mercredi en fin d’après-midi entre 16 Heures et vingt heures, quatre heure durant, à l’occasion de la seule et unique session des essais libres, c’est à nouveau Toyota qui arrive en haut de la feuille des temps!

Le temps de référence de cette séance revenant à la Toyota TS050 Hybrid, la N°7 du trio composé du Britannique Mike Conway, de l’Argentin Jose-Maria Lopez et du Nippon Kamui Kobayashi, avec comme meilleur chrono 3’19.626, puis 3’18.718 et signé par Koba!

A comparer avec le meilleur temps des préliminaires ou l’autre Toyota TS050, la voiture-sœur, alors pilotée par le pilote de F1, Fernando Alonso et auteur d’un … 3’19.066 !

Mais il nous faut bien reconnaitre que cette session étant libre, les Teams ont d’abord essentiellement cherché à continuer de bien travailler, de choisir, comparer et retenir les meilleures gommes et enfin et surtout de peaufiner les réglages…et l’aérodynamique!

Et en en vue et avant, la … chasse au chrono et à la pole – la pluie étant annoncée pour les deux autres séances qualificatives de ce jeudi – qui débutera plus tard dans la soirée de ce mercredi 13 juin, à partir de 22 heures et pour une durée de deux heures.

D’ailleurs, qu’il nous soit permis de rappeler qu’ici au Mans, la pole a fréquemment été décrochée et signée de nuit à la fraîche !

Alors, sur que chez Toyota, on va se lancer dans la bataille pour tenter d’égaler, voire de battre le record de la piste, établi par l’un de ses pilotes, l’ancien pilote de GPF1, le Japonais Kamui Kobayashi, lequel l’avait battu à feux reprises en juin 2017,  signant d’abord aux préliminaires un 3’18.132, pour finalement le porter et l’établir à 3’16.187, lors des qualifications !

 

24-H-du-Mans-auto-03_06_2018-TOYOTA-N°8-photo-thierry-COULIBALY-

 

Ce mercredi aux libres donc derrière la Toyota N°7, on pointait la seconde Toyota, la N°8 celle de Fernando Alonso, en 3’19.275 à 0.557, chrono à mettre à l’actif de Séb Buemi.

 

24-H-du-Mans-2018-REBELLION-R-13-Photos-Thierry-COULIBALY

 

Ensuite, on trouve l’une des deux Rebellion R13, la N°3 de l’équipage formé du Français Thomas Laurent, du Suisse Mathias Beche et de l’Américain Gustavo Menezez, troisième en 3’19.426, à 0.708,  chrono obtenu par le jeune Français

Suivaient dans l’ordre, la BR01 de l’équipe DragonSpeed de Ben Hanley en 3’20.322 à 1.604

Ensuite, on pointe une autre BR01, l’une des voitures de l’écurie Russe SMP, celle de l’ancien Champion du monde de F1, sacré en 2009, le Britannique Jenson Button, avec 3’21.304, à 2.586

 

 

24-H-du-Mans-2018-ORECA-07-N°26-Photo-Thierry-COULIBALY.-

 

En LMP2, meilleur temps pour l’ORECA 07 du G-Drive avec Jean-Éric Vergne en 3’26.529, à 7.811 de la Toyota N°7 et qui précède la LIGIER JSP 217 de l’équipe IDEC Sport la N°48 du Mexicain Mémo Rojas, deuxième en 3’27.054, suivi d’une autre ORECA 07du Team TDS de Mathieu Vaxiviére, crédité lui de 3’27.817

 

24-H-du-Mans-2018-PORSCHE-911-RSR-N°93-Photo-Thierry-COULIBALY

 

En LMGT/Pro, triplé des Porsche 911RSR avec dans l’ordre la N°93  de Patrick Pilet qui en 3’50.121  devance la N°92 de Michael Christensen  second en 3’50.859 et la 91 de Gianmaria Bruni, troisième en 3’50.862

 

24-H-du-Mans-auto-2018-PORSCHE-911-RSR-N°88-photo-Thierry-COULIBALY

 

En LMGT/Am, c’est là aussi une Porsche 911 RSR, la N°88 du Dempsey Proton qui a tourné la plus vite en  3’52.903

 

Suite des hostilités, tout à l’heure, à partir de 22 heures pour la première des trois sessions des qualifications, les deux autre étant on l’a déjà dit programmées demain jeudi en soirée.

 

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY

 

24 Heures du Mans Endurance Sport

About Author

gilles