LE WSBK EN ARGENTINE C’EST FICHU POUR 2018 ?

 

PHOTO PRISE EN FÉVRIER 2018

 

Normalement le WSBK est prévu en Argentine sur le nouveau Circuit El Villicum le 14 octobre mais il ya un hic.

C’est que les travaux sont très loin d’être achevés, les promoteurs hurlent que ce sera prêt à temps, mais si la piste elle-même existe, aucune infrastructure n’est construite, donc pas d’hôtels autour du circuit (et on est à dache de tout !), la base du bâtiment central vient juste d’être commencée, le centre médical est un peu plus avancé mais pas un gradin n’est construit.

Or, léger détail, on est au pied des Andes et donc le climat est violent mais surtout on est en  hémisphère sud, donc l’hiver va commencer dans quelques jours et les températures nocturnes sont déjà sous zéro, pas terrible pour couler du béton…

Les photos trouvées sur le site du circuit sont assez éloquentes.

Dorna s’y attendait un peu, et il y a un plan « B », qui sera déclenché (ou non) à la fin de la semaine, à savoir le Circuit de Jerez dans le sud de l’Espagne.

Et quand on voit la présentation du circuit ci-dessous, on comprend qu’il y ait un plan « B »…

 

 

Il se dit que dans les teams, personne n’a vraiment fait de réservations de vols, cela dit si le circuit est confirmé ça va se presser au portillon des agences de voyage !

Cela dit, il n’y a toujours pas de billets disponibles pour assister à la course, ce qui n’est pas non plus un sihne vraiment positif…

Bon, l’Argentine est immense, St Ex et Mermoz l’ont raconté magnifiquement, ce sont eux qui y ont volé les premiers, il ya donc beaucoup de liaisons aériennes intérieures, et l’Aéroport de Mendoza est à 120 km du circuit.

Voilà au moins un élément favorable, l’aéroport, lui, existe.

Mondialement connu Mendoza, c’est là que St Ex est allé récupérer son camarade Guillaumet, qui avait traversé un bout des Andes à pied après un atterrissage forcé, sept jours et six nuits de marche forcée en hiver, et cette phrase des retrouvailles, « Ce que j’ai fait, je te le jure, jamais aucune bête ne l’aurait fait »…

Le roman s’appelle ‘Terre des Hommes’, un des plus beaux textes que je connaisse…

Peut-être que les Promoteurs du Circuit ont cette phrase en tête pour terminer à temps…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Circuit El Villicum

 

 

 

 

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis